Vingt-huit produits d’hygiène pour bébés à éviter ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

On leur donnerait le bon dieu sans confession, puisqu’il s’agit de produits d’hygiène pour bébé.

Et pourtant,

il y a de quoi se méfier des lingettes, crèmes pour le lange, liniments, laits,nettoyants et eaux micellaires, selon une enquête de 60 Millions de consommateurs.

L’association de consommateurs a passé au crible 52 produits d’hygiène et de soin pour bébé.

Résultats : il faudrait en éviter 28.

Ils contiennent des substances chimiques problématiques, à l’instar du propylparaben, phénoxyéthanol, méthylisothiazolinone…

Des perturbateurs endocriniens, des molécules toxiques et des substances allergisantes qui représentent des risques pour les bébés qui « sont particulièrement sensibles, parce qu’ils sont en plein développement et ont une faible capacité de détoxication », souligne le magazine.

D’ailleurs, les autorités sanitaires ont récemment émis plusieurs recommandations à ce sujet.

« Il est par exemple conseillé de ne plus utiliser de phénoxyéthanol, suspecté d’être toxique, dans les produits pour le siège et, à partir du 16 avril 2015,

le propylparaben,perturbateur endocrinien potentiel, sera interdit dans les produits sans rinçage à appliquer sur le siège des enfants de moins de 3 ans », rappelle le magazine.

Des alertes que semblent ignorer les industriels.

Les grandes marques pointées du doigt

Fait étonnant : les produits épinglés appartiennent à des grandes marques.

Le magazine pointe notamment les lingettes Pampers et Mixa bébé, qui contiennent du phénoxyéthanol ou l’eau nettoyante Biolane « bourrée de composés allergisants et sensibilisants. ».

Les résultats sont tout aussi négatifs pour les laits nettoyants puisque 60 Millions de consommateurs en déconseille sept sur les dix testés

(dont Mixa Bébé, Poupina, Carrefour baby, Auchan Baby…) et les crèmes hydratantes dont cinq sur sept ne passent pas la barre des tests (Bébé cadum,Nivea Baby, Pommette, Corine de Farme, Prim’âge).

Plus globalement, l’association de consommateurs dénonce la mention hypoallergénique qui peut « induire en erreur les consommateurs sur l’absence d’ingrédients à risque

Des constats qui risquent d’avoir une forte résonance tant chez les parents que chez les industriels.

Share and Enjoy

AMESSI

Dr Rueff

Vos commentaires

  • Le 17 avril à 12:41, par Jorge En réponse à : Vingt-huit produits d’hygiène pour bébés à éviter ?

    Merci beaucoup pour l’information. Je venais de voir sur le site de 60millions-mag.com, qui a publié une liste de 28 produits d’hygiène pour bébé à éviter. Il y a beaucoup de produits chimiques dans la plupart des cosmétiques. Les bébés sont très sensibles, car ils sont en plein développement et ont une faible capacité de désintoxication. Il faudrait alors se méfier de ces produits qui contiennent des substances allergènes, des agents de conservation toxiques ou des perturbateurs de la digestion endocrinienne. Heureusement, j’ai toujours eu l’habitude d’acheter les fournitures de mon bébé dans un magasin en ligne. Lorsque je cherchais des accessoires, comme un sac à couches, par exemple, j’ai toujours consulté ce site à l’avance. C’est sur www.maman-bebe.com que j’ai vu les articles pour la première fois.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?