Sun Simiao, roi de la médecine chinoise traditionnelle

, par  Amessi , popularité : 3%

Appelé « le roi de la médecine traditionnelle chinoise » par les praticiens en médecine traditionnelle, il a souvent été décrit comme le tigre-coureur de la légende taoïste qui a atteint l’immortalité après avoir dédié sa vie à sauver des vies et à enseigner « le chemin de la culture de la vie ».

JPEG

Sun Simiao (581-682)

 Des ouvrages les plus précieux de l’histoire de la médecine traditionnelle chinoise

Il nous a laissé deux des encyclopédies les plus précieuses de l’histoire de la médecine traditionnelle chinoise. Ces deux ouvrages sont Prescriptions essentielles pesant mille Liang d’or pour les situations d’urgence (Qian Jin Yao Fang), [le liang est une ancienne unité chinoise de poids] et Supplément aux prescriptions pesant mille Liang d’or pour les situations d’urgence (Qian Jin Yi Fang). Ils contiennent à la fois des informations utiles provenant de littératures médicales antérieures et de la propre expérience clinique de Sun Simiao.

De ces ouvrages, nous avons appris que Sun Simiao a consacré une grande partie de son temps aux études pharmacologiques, intégrant la collecte et le traitement des herbes médicinales, l’identification des caractéristiques, les formules à base de plantes et les traitements cliniques.
Le Qian Jin Yao Fang se compose de plus de 5.000 prescriptions et aborde des théories médicales et des sujets cliniques, y compris de médecine interne, de chirurgie, de gynécologie et de pédiatrie. Il traite de désintoxication, des soins d’urgence, de préservation de la santé, du traitement des aliments, de l’acupuncture et du massage. C’est un bon travail de synthèse sur l’état du développement de la médecine chinoise avant la dynastie des Tang.

 Le Qian Jin Yi Fang contient près de 3.000 ordonnances

et aborde la gynécologie, la pédiatrie, l’accident vasculaire cérébral, l’acupuncture et de nombreux autres aspects de la médecine. Il est un complément complet, indispensable et utile au Qian Jin Yao Fang. L’ouvrage décrit plus de 800 plantes. Plus de 200 fiches apportent également des informations détaillées sur la collecte et le traitement.

Selon Sun Simiao,

 les catastrophes naturelles ont été causées par les troubles du yin et du yang.

De même,

 les maladies humaines sont également dues à des troubles du yin et du yang

dans le corps humain, et peuvent être ramenées à la normale par des traitements.

 Sun Simiao a particulièrement défendu la pratique de l’éthique médicale.

. Dans son ouvrage, il souligne : « Quand un grand médecin traite un patient, il doit se concentrer, se calmer, et être libre de désir et d’activité. Il doit avoir un cœur compatissant et prêt à aider les patients qui souffrent de maladie »

L’esprit humaniste de Sun Simiao a valeur d’apprentissage. Il est un bel exemple, aussi bien pour son époque, que pour nos sociétés d’aujourd’hui.

David Wu

source :
epochtimes.fr
amessi.org