Quel est le Rôle Spirituel de nos Animaux de Compagnie ?

Par Laura Marie

fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

Beaucoup d’êtres humains pensent encore qu’ils sont sur Terre par hasard, et qu’il en est de même pour les animaux. Encore trop d’êtres humains pensent également que l’Homme est supérieur à l’Animal, quel qu’il soit, et qu’il a tous les droits sur lui. C’est parce que l’Homme base le degré d’intelligence et de conscience d’un animal sur sa capacité à parler ou à créer des outils, comme l’a fait l’Homme. Mais il ne peut pas être plus loin de la vérité quand il pense que l’Animal n’a pas de conscience, et qu’il est stupide et primitif.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la Terre est une planète « école », et qu’au même titre que les humains sont ici pour apprendre, évoluer et expérimenter, il en est de même également pour toutes les autres espèces (animales et végétales), qui elles aussi sont ici pour vivre et expérimenter. Certaines espèces animales sont plus proches de l’Homme et ont un rôle précis envers l’Homme, alors que d’autres vivent plus éloignées de l’Homme, ce qui ne veut pas dire qu’elles n’ont pas non plus un impact énergétique sur lui ni sur le reste de la planète.

Nous provenons tous (Humains, Animaux, Végétaux) du même souffle de vie, de la même conscience universelle créatrice, raison pour laquelle nous ne pouvons véritablement nous considérer comme séparés les uns des autres. Ceux qui ressentent ce lien, ressentent qu’ils ne font qu’un avec les animaux et avec la Terre, et que chaque arbre coupé les coupe aussi, et que chaque animal maltraité est une partie d’eux-mêmes que l’on arrache et que l’on fait souffrir aussi. Pour les personnes empathiques, il y a de quoi devenir fou, dans un monde qui bafoue et massacre autant l’Animal. L’Homme tue près de 470 milliards d’Animaux par an, c’est plus qu’un génocide, c’est un massacre à la chaîne qui se produit chaque jour sous nos yeux et que la plupart des humains laissent faire, soit ne se sentant pas concernés, soit se sentant impuissants, ignorant leur propre pouvoir de dire NON.

L’article d’aujourd’hui est plus particulièrement sur nos animaux de compagnie

, qui eux ont la chance, en général, d’être mieux traités que le reste des animaux peuplant notre planète (en comparaison par exemple avec ceux que l’Homme a décidé de manger ou d’utiliser pour les tests sur animaux, ou leur fourrure). Pourtant, un cochon par exemple est encore plus « intelligent » qu’un chien, y compris au niveau de ses émotions.

Le rôle spirituel de nos animaux de compagnie

Si chaque espèce s’incarne dans le but d’expérimenter une certaine perspective sur la vie, les animaux de « compagnie » tels que le chien et le chat par exemple, s’incarnent, eux, dans le but de partager une expérience avec l’Homme. Ils sont là pour apporter quelque chose à l’Humain et pour vivre cette expérience du lien avec l’Humain (cela sert les deux perspectives).

La raison pour laquelle il est si facile d’aimer les animaux, c’est qu’ils sont naturellement en alignement avec eux-mêmes (sauf dans le cas d’animaux qui ont trop été influencés et contrôlés par l’Homme, par exemple un chien maltraité qui vivra dans la peur d’être lui-même et s’alignera sur la volonté de son maître en s’oubliant lui-même).

Ce que nous appelons vulgairement « l’instinct », est un en fait un haut état d’alignement avec soi-même. Que veut dire être aligné avec soi-même ? Cela veut dire aligné avec qui nous sommes réellement et ce que nous désirons et ne désirons pas à chaque instant. Cela veut dire être parfaitement aligné à nos émotions. Cela veut dire avoir suffisamment d’amour pour soi pour ne pas avoir besoin d’être sans cesse à la recherche de reconnaissance et d’amour de la part des autres, comme c’est le cas pour l’Humain.

L’humain, incapable d’écouter ses émotions, d’être lui-même, de s’aimer (car la société lui a fait croire que c’était « égocentrique »et « égoïste » de s’aimer), aura donc toute sa vie des difficultés à aimer les autres, en rejetant toujours la faute sur les autres au lieu de se demander si son incapacité à aimer ne vient pas de lui-même.

Pourquoi les animaux sont-ils capables d’aimer « inconditionnellement » ?

L’amour inconditionnel c’est l’amour qui s’exerce sans conditions. L’amour inconditionnel c’est l’amour qui se donne sans rien n’attendre en retour si sans exiger que la personne fasse, dise ou soit quelque chose de différent de ce qu’elle est sur le moment présent. Jamais un animal ne se dit « J’aimerai que mon maître soit plus jeune / plus riche / moins ci ou ça… qu’on habite dans une maison plus grande / qu’on habite dans un autre pays… » ou alors faire la tête car il a trop donné d’amour comparé à ce qu’il a reçu… se vexer car il n’aura pas reçu en retour la caresse qu’il aura donné…
L’Animal est toujours en parfait accord avec « ce qui est ». Il ne cherche jamais à changer les choses, comme le fait l’humain, ou à toujours vouloir que les choses soient différentes et se plaindre. Certains diront que c’est justement la preuve qu’ils ne sont pas intelligents. Mais de l’autre côté les plus grands enseignements spirituels prônent la même chose : le plus haut état d’avancement spirituel est la capacité de vivre dans le moment présent et d’accepter tout ce qui est. Alors, qui fait preuve du plus haut état d’alignement et d’avancement spirituel ?

L’animal qui lorsqu’il n’est pas avec l’Homme ne se développe pas de maladies, qui est en parfait alignment avec lui-même et qui vit dans le moment présent sans jamais se soucier du futur, en étant dans le lâcher prise et dans la confiance en ses propres capacités (même malgré des conditions de vie souvent bien pires que celles de l’Homme) ? Ou alors, l’humain (supposé « plus intelligent »), qui ne vit jamais dans le moment présent, qui vit dans un état de manque, de stress, d’inquiétude, de colère, de frustration, d’attente, d’autodestruction, et souvent de désir également de nuire aux autres ? Lequel des deux est le plus « avancé » et a à apprendre de l’autre ?

Les animaux sont un reflet très puissant de ce que l’Homme

est loin d’arriver à faire et à être. Pourtant, c’est véritablement ce qui sauverait l’humanité et nous permettrait de nous reconnecter à notre vraie nature : consciente, connectée à nous-même, à nos émotions, à nos désirs, à nos besoins, et capables de nous aimer, afin de pouvoir être capable de donner sans rien n’attendre en retour (étant « pleins » d’amour pour nous-mêmes, le reste étant du « surplus » que nous pourrions donner sans mesurer).

Un animal ne se regardera jamais dans la glace en se disant : « Mais qu’est ce que tu es moche, regardes tes cuisses, regardes ton gros nez, regardes tes poils, regardes la couleur que tu as ». Encore une fois, est-ce un signe de bêtise ou au contraire de profonde intelligence ? Est-ce une preuve d’intelligence de la part de l’être humain que de se détester à ce point ? Combien d’êtres humains sur Terre s’aiment tels qu’ils sont ?

Un animal se compare-t-il aux autres de son espèce ?

Se compare-t-il aux autres espèces ? Un singe se demande-t-il pourquoi lui il n’a pas une trompe comme l’éléphant ? Le chat se demande-t-il pourquoi lui il doit se laver alors que les chiens non, passant ses journées à ruminer sur le fait que la vie n’est pas juste ? Se demande-t-il pourquoi le chat du voisin a plus de nourriture, ou plus de câlins, ou un panier plus douillet ?

Pourtant l’humain, lui, passe sa vie à se comparer aux autres, à son voisin, aux autres races, aux autres pays, se détruisant intérieurement en pensant à ce qu’il estime « juste » ou « pas juste » (selon ses propres critères bien souvent en plus erronés car incapable de voir « le plus grand plan » des choses, et ne jugeant bien souvent que par rapport à sa propre petite personne), au lieu de tout simplement vivre sa vie avec les moyens qu’il a et ce qu’il est et en devenir la meilleure version.

C’est donc cela que les animaux de compagnie, qui ont décidé de venir s’incarner pour aider les humains, viennent nous apporter et nous enseigner : l’Amour de soi et des autres, l’amour inconditionnel, le lâcher prise, la confiance en la vie et en ses propres capacités.

Chat-nourriture-210x210Le chat ou le chien ne se demandent pas, quand vous leur servez à manger, s’ils auront à manger demain. Ils mangent leur repas, et vont jouer ou dormir. Ils ne passent pas la nuit à se dire « Mais imagines si demain en partant au bureau mon maître a un accident ? et qu’il ne peut pas rentrer me donner à manger ? Qu’est ce que je vais devenir ? Je vais mourir de faim ! Oh non… vite, des antidépresseurs, un verre d’alcool, ou une cigarette pour me calmer ». L’animal a une parfaite confiance en la vie, et en ses aptitudes à faire face aux circonstances extérieures si jamais il en avait besoin, autrement dit en ses propres capacités.

L’animal ne va pas s’inquiéter en avance du fait de manquer de nourriture ou de quoi que ce soit dans le futur, il vit au jour le jour. Par contre, si jamais un jour il manque de nourriture, il aura encore une fois parfaitement confiance en ses propres aptitudes à trouver de la nourriture, et à se sortir de ce pétrin, jusqu’à la prochaine étape de sa vie. Et bien sûr, tout cela, sans ne jamais avoir à blâmer qui que ce soit, ni la vie, ni les humains, ni les autres chiens, ni les autres espèces, ni le gouvernement ! Il sera toujours en alignement avec lui-même et continuera simplement sa vie chaque jour, dans la joie de découvrir ce que chaque journée va lui apporter et lui faire vivre.
Egalement, l’animal, recevant une caresse de son maître, ne va jamais se demander « Et si un jour il ne m’aime plus ? et si un jour il aime un autre animal ? » Il profite simplement du moment présent et du bonheur de recevoir de l’amour à ce moment là, sans exiger que cela dure toute la vie, ou que cela soit fait de telle manière ou telle manière plutôt qu’une autre.

Autrement dit, l’Animal, au contraire de l’Homme, ne se place JAMAIS en tant que victim

Il est le créateur de sa réalité et ne blâmera jamais les autres de ce qu’il a ou n’a pas, il prend l’entière responsabilité de sa vie, et ça, n’est-ce-pas le plus haut degré d’avancement spirituel ? N’est ce pas tout ce que tous les livres d’enseignants de développement personnel ou spirituels tentent de transmettre ?

Animaux et Vibration

Nous émettons tous une vibration, une fréquence vibratoire, un taux vibratoire (humains, animaux, plantes et mêmes objets). Tout ce qui existe a une vibration et peut être mesuré (en ce que l’on appelle « unités de Bovis »). Plus notre vibration est élevée, plus nous sommes dans les émotions dites « positives » (joie, gratitude, enthousiasme, amour…). Plus notre vibration est basse, plus nous sommes dans les émotions dites « négatives » (tristesse, impuissance, colère, frustration…). Nous comprenons donc bien que la chose la plus importante est d’avoir une vibration élevée, et cela doit être une volonté consciente et quotidienne que de travailler sur sa vibration en faisant les choix de vie et de pensée qui nous « élèvent » le plus.

L’Animal, lui, est très souvent dans une vibration élevée par nature (sauf dans le cas où encore une fois il a trop fréquenté l’Homme à vibration négative, cela peut l’atteindre car il absorbe les émotions). Il y a également des variations de taux vibratoire selon les espèces car eux aussi sont à des stades d’évolution qui leurs sont propres.
Mais les chiens et les chats ont une vibration très élevée. Avoir un animal de compagnie c’est donc véritablement détenir une énorme boule d’énergie positive chez soi qui nous déverse ses ondes positives en permanence. Bon nombre d’humains considèrent leurs animaux de compagnie comme quelque chose certes d’agréable, mais n’ont pas conscience de l’effet que ces boules d’énergie ont sur eux, sur leur corps, leur santé, et donc sur toute leur vie entière. Puisque nous créons notre réalité extérieure en fonction de notre réalité intérieure et plus précisément de notre vibration intérieure, alors un animal de compagnie peut véritablement impacter la vie entière d’un humain.

Un animal peut véritablement transformer un humain.

Et cela se produit des millions de fois chaque année. Ils sont là pour ça. Ils entrent dans nos vies, et notre vie n’est plus jamais la même, sans qu’ils n’aient jamais eu besoin de prononcer un seul mot.

La plupart des « alliances » entre animaux et humains ont été prévues d’avance,

avant l’incarnation. Parfois certaines rencontres sont tellement bouleversantes que l’on sent bien que « cela devait se faire ». Le lien est tellement fort. Est-ce un hasard que vous ayez tel ou tel chat, ou tel ou tel chien ? Bien sûr que non. Nous avons l’animal qui nous correspond et l’animal qu’il nous fallait pour apprendre les leçons que nous devions apprendre et expérimenter les sentiments que nous devions expérimenter.

Chiens versus Chats

Souvent, nous constatons des ressemblances entre certains animaux et leurs maîtres. Que ce soit physique ou au niveau de la personnalité. C’est tout simplement parce que l’animal absorbe les émotions et la personnalité de l’Homme.
Du fait de leur vibration extrêmement élevée, ils sont capables souvent d’absorber une grande quantité d’émotions négatives de leur maître pour les soulager (ils peuvent ainsi même les sauver de maladies).
Quand le maître est triste, le chien le sent, et vient immédiatement se mettre contre son maître pour absorber sa tristesse et lui donner son énergie positive. L’humain se met soudainement à sourire, à se sentir mieux, par la vibration de l’amour qui le transperce encore une fois même sans un mot.

Le chat, lui, n’agit pas de la même manière, mais émet une vibration extrêmement forte également (au même titre que les dauphins, baleines, éléphants…).

Le chat est un animal tellement en alignement avec lui-même (beaucoup plus que le chien qui est tout de même très dépendant de son maître), qu’il émane une vibration très puissante, vibration qui soit est un véritable bonheur divin pour ceux qui ressentent justement cette vibration extrêmement haute (en particulier quand le chat ronronne), soit rebute.

Celui qui aime les chats a compris l’enseignement du chat :

s’aimer (personnellement j’aime regarder cet acte d’amour pour soi que de prendre le temps de se laver tout le corps chaque jour avec sa petite langue), dormir quand il en a envie, aller chercher des câlins quand lui en a envie.
C’est une véritable leçon que de comprendre ce que c’est que de s’aimer suffisamment au point de n’attendre après personne pour satisfaire nos propres besoins et de prendre l’entière responsabilité de notre vie.
Le chat ne compte sur personne. Par contre si on lui offre de l’amour il sait le rendre et le montrer aussi. Mais il n’est pas dépendant de nous et c’est ça le véritable enseignement que nous devrions en retirer (ne pas être dépendant des autres dans nos propres relations, pour déterminer notre bonheur).

L’humain qui n’aime pas les chats est un humain qui a du mal avec les personnes s’autorisant à être en alignement avec elles-mêmes avant toute chose.

C’est souvent une personne qui ne s’autorise pas par exemple de s’écouter et qui fait sa vie en fonction des autres (le chat lui, faisant tout l’inverse, est un puissant miroir qu’il va donc rejeter), ou qui pense que les gens sont trop égoïstes en général et donc le chat est la représentation de tout ce qu’il déteste (et il adore en général les chiens à l’inverse car il peut s’y reconnaître ou retrouver les qualités qu’il souhaiterait plus trouver chez les humains). Cela peut être aussi le reflet de son propre égoïsme qu’il ne supporte pas chez les autres… Mais celui qui n’aime pas les chats devrait plutôt se demander : qu’y-a-t-il chez le chat qui reflète en moi quelque chose sur quoi je dois travailler ?

Le chien, lui, nous enseigne le don de soi,

à l’inverse pour les personnes qui sont trop dans la restriction et l’amour conditionnel, ils sont de profonds enseignants sur ce que c’est que de donner sans rien n’attendre en retour, et sans conditions, et d’aimer tout le monde, ainsi que d’être dans l’enthousiasme, la joie, et le bonheur de toutes petites choses (une baballe envoyée, une sortie avec son maître, une friandise…).

Bien sûr, il y a tellement d’autres espèces extraordinaires d’enseignement pour l’Homme, mais je ne peux pas toutes les citer, l’article serait trop long, j’ai donc évoqué les deux principaux animaux de compagnie de l’Homme à l’heure actuelle.

Chaque animal a sa particularité et chaque animal est une profonde source d’enseignements pour l’Homme.

Certains hommes l’ont compris mais encore beaucoup ne considèrent l’animal que comme un objet sans conscience, et incapable de ressentir, mais le jour où l’Homme réalisera ces joyaux que sont les animaux, pour la Terre (ils envoient en permanence leurs hautes vibrations sur la Terre pour contrebalancer l’énergie négative envoyée par les Humains), et pour eux-mêmes, la leçon sera très dure… Nous réaliserons tout ce que nous leur avons fait subir et cela sera très dur pour la conscience. En attendant, si vous lisez cet article, il y a de fortes chances pour que justement vous ayez conscience de ces merveilles que sont les animaux, et à quel point nous devons les honorer, les respecter et les chérir, nous qui avons justement la capacité de développer des outils, des refuges, des moyens de soigner, ce n’est pas pour détruire mais pour protéger.

Comme le disait Gandhi « Toute âme qui s’élève, élève le Monde »…

et c’est véritablement à cela que l’animal contribue chaque jour, en côtoyant l’Humain. Il l’aide à élever sa vibration, pour qu’à son tour l’Humain soit une force positive pour le reste de la planète…

source : http://lauramarietv.com/quel-est-le-role-spirituel-de-nos-animaux-de-compagnie

What is the Role of Spiritual our Pets ? Article
By Laura Marie

Many people still think they are on Earth by chance, and that is the same for animals. Yet too many people also believe that man is superior to the animal, whatever it is, and has all the rights to it. This is because the basic human level of intelligence and conscience of an animal on his ability to speak or to create tools, as did Man. But it can not be further from the truth when he thinks that Animal has no conscience, and that he is stupid and primitive.

 Summary
Today’s article is particularly on our pets
The spiritual role of our pets
Why are the animals able to love « unconditionally » (...)
The animals are a powerful reflection of what Man
An animal he compares to others of his kind ?
In other words, Animal, unlike humans, do NOT up as (...)
Animals and Vibration
An animal can truly transform a human
Most « alliances » between animals and humans have been planned in advance
Dogs vs Cats
The cat, he does not act in the same way but sends an extremely strong vibration (...)
He who loves cats included teaching the cat
The human who does not like cats is a human who has trouble with the people (...)
The dog, he teaches self-giving
Each animal has its own characteristics and each animal is a profound source (...)
As Gandhi « Every soul that rises, raises the World » ...
JPEG

What must be understood is that the Earth is a planet « school, » and that, like humans are here to learn, grow and experience, it is the same also for all other species ( animal and plant), which are also here to live and experience. Some animal species are closer to humans and have a specific role to humans, while others live further away from humans, but that does not mean they do not have an impact energy on him or the rest of the planet.

We all come from (Humans, Animals, Plants) in the same breath of life, the same creative universal consciousness, which is why we can not really consider ourselves separate from each other. Those who feel this relationship, feel that they are one with the animals and with the Earth, and every tree cut also cut, and that every abused animal is a part of themselves that is hard and that it hurts too. For empathetic people, there is enough to go crazy in a world that abuses and massacres as the Animal. Man kills nearly 470 billion animals per year is more than a genocide is a massacre in the chain that happens every day before our eyes and that most humans to leave or not not feeling concerned or feeling helpless, ignorant of their own power to say NO.

 Today’s article is particularly on our pets

That they have the chance, in general, be treated better than the rest of the animals that inhabit our planet (compared for example with those that man decided to eat or use for animal testing, or fur). Yet such a pig is even more « intelligent » than a dog, including the level of emotions.

 The spiritual role of our pets

If each species is embodied in order to experience some perspective on life, the animals of « company » such as dogs and cats for example, embody them, to share an experience with Man. They are there to bring something to the Human, and to experience it the link with Human (this serves both perspectives).

The reason it is so easy to love animals is that they are naturally aligned with themselves (except in the case of animals which have been too influenced and controlled by humans, for example a mistreated dog that will live in fear of himself and will be aligned with the will of his master, forgetting himself).

What we call vulgarly « instinct », is a fact in a high state of alignment with yourself. It means to be aligned with oneself ? This means aligned with who we really are and what we want and do not want every moment. This means being perfectly aligned with our emotions. That means having enough love for himself for not need to be constantly in search of recognition and love from the other, as is the case with the Human.

The human, unable to listen to his emotions, to be himself, to love (as the company made him believe that it was « self-centered » and « selfish » to love), so all will difficulties in her life loving others, always blaming others instead to ask whether his inability to love is not of itself.

 Why are the animals able to love « unconditionally » ?

Unconditional love is love which is without conditions. Unconditional love is love gives without which nothing in return if without requiring the person to do, say or be something different from what it is on the present moment. Never an animal says « I wish that my master is younger / richer / less this or that ... we live in a larger house / we live in another country ... » and then make the head because it has given too much love compared to what he received ... is upset because he has not received back the caress he has given ... Back automatic line
Animal is always in perfect agreement with « what is. » He never tries to change things, as does the human, or always wanting things to be different and complaining. Some say it is precisely the proof that they are not intelligent. But on the other the greatest spiritual teachings advocate the same side : the highest state of spiritual advancement is the ability to live in the present moment and accept everything. So who demonstrated the highest state of alignment and spiritual advancement ?

The animal which when not with the Man does not develop diseases, which is in perfect alignment with itself and lives in the present moment without worrying about the future, being in the release outlet and confidence in his own abilities (even despite living conditions often worse than those of Man) ? Or, the human (presumed « smarter »), which was never in the moment, living in a state of lack, stress, anxiety, anger, frustration, expectation, of self-destruction, and often also desire to harm others ? Which is the most « advanced » and to learn from each other ?

 The animals are a powerful reflection of what Man

is far from reach to do and be. Yet that is what truly save mankind and we would reconnect us to our true nature : conscious, connected to ourselves, our emotions, our desires, our needs, and able to love, to of being able to give without nothing in return (being « full » of love for ourselves, the rest being « surplus » we could give without measure).

An animal will never look in the mirror and say : « But what you’re ugly, look at your thighs, look at your big nose, look at your hair color look you have. » Again, is this a sign of stupidity or, conversely, deep intelligence ? Is it a proof of intelligence on the part of the human being to hate so much ? How many human beings on Earth like they are ?

 An animal he compares to others of his kind ?

Will it compare to other species ? A monkey he asks why he did not deceive him like the elephant ? The cat he asks why he should wash while dogs not, spending his days brooding on the fact that life is not fair ? Asks he why the neighbor’s cat has more food or more hugs, or a cozy basket ?

Yet humans, he spends his life in comparison with others, his neighbor, to other races, to other countries, destroying inwardly thinking about what it considers « fair » or « unfair » (according to his own criteria often more erroneous because unable to see « the bigger plan » things, and often holding that over his own little person), instead of simply living his life with the means it has and what it is and become the best version.

So this is what the pets who have decided to come to incarnate to help humans, and teach us come to bring us : the love of self and others, unconditional love, letting go, the confidence in life and in his own abilities.

Cat-food-210x210Le cat or dog do not ask, when you serve them food if they have to eat tomorrow. They eat their meal, and go play or sleep. They do not spend the night to say « But imagine if tomorrow the office starting my master has an accident ? and he can not go give me food ? What will become of me ? I am dying of hunger ! Oh no ... quickly, antidepressants, a drink or a cigarette to calm me down. » The animal has perfect confidence in life and in his ability to cope with external circumstances if he needed it, that is, in his own abilities.

The animal will not worry ahead because of lack of food or anything in the future, he lives from day to day. By cons, if ever one day it lack of food, he will once again perfect confidence in his own ability to find food, and to get out of this mess, to the next stage of his life. And of course, all without ever having to blame anybody, nor life, nor human or other dogs, or other species, neither the government ! It will always be in alignment with himself and just continue his life every day, in the joy of discovering what each day will bring him and make him live. Back automatic line
Also, the animal, receiving a caress his master, will never wonder « What if one day he does not love me ? and if one day he loves another animal ? »It simply takes advantage of the moment and the happiness of receiving love at that time, without requiring that it lasts a lifetime, or that it is done in such a way or that way rather than another.

 In other words, Animal, unlike humans, do NOT up as a victim

He is the creator of his reality and never blame others for what he has or has not he takes full responsibility for his life, and that, is it not the highest-degree spiritual advancement ? Is not everything that all the books of personal and spiritual development of teachers trying to convey ?

 Animals and Vibration

We issue all a vibration, a vibration frequency, a vibratory rate (humans, animals, plants and objects themselves). Everything that exists has a vibration and can be measured (in this so-called « Bovis units »). More we vibrate, the more we are in the emotions called « positive » (joy, gratitude, enthusiasm, love ...). Over our vibration is low, the more we are in the emotions « negative » (sadness, helplessness, anger, frustration ...). We understand that the most important thing is to have a high vibration, and this should be a conscious and everyday that will work on its vibration by making lifestyle choices and thought that we « raise » the most.

Animal, he is very often in a high vibration by nature (except where again he is too busy to Human negative vibration, this can reach as it absorbs the emotions). There also has vibrational rate changes depending on the species because they too are at different stages of evolution of their own. Back automatic line
But dogs and cats have a very high vibration. Having a pet is so truly hold a huge ball of positive energy at home that dumps us his constantly positive vibes. Many humans consider their pets as something certainly agreeable, but are unaware of the effect that these energy balls have on themselves, their bodies, their health, and thus on their entire entire life. Since we create our external reality according to our inner reality and more specifically of our inner vibration, so a pet can truly impact the entire life of a human.

 An animal can truly transform a human.

And this happens millions of times every year. They are here for. They enter our lives, and our lives are never the same, but they have never had to say a word.

 Most « alliances » between animals and humans have been planned in advance,

before the incarnation. Sometimes certain events are so overwhelming that we feel that « this should be done. » The link is so strong. Is it a coincidence that you have a particular chat, or this or that dog ? Of course not. We have the animal that corresponds to us and animals we needed to learn the lessons that we must learn and experience the feelings we had experienced.

 Dogs vs Cats

Often we find similarities between certain animals and their masters. Whether physical or in terms of personality. This is simply because the animal absorbs the emotions and personality rights. Back automatic line
Because of their extremely high vibration, they often are able to absorb a large amount of negative emotions of their master to relieve (and they can even save them from diseases). Back automatic line
When the master is sad, the dog feels, and comes immediately to put against his master to absorb sorrow and give positive energy. The human suddenly starts to smile, to feel better, by the vibration of love that still pierces once even without a word.

 The cat, he does not act in the same way but sends an extremely strong vibration too (as well as dolphins, whales, elephants ...).

The cat is an animal so much in alignment with himself (much as the dog is still very dependent on his master), it emanates a very powerful vibration, vibration that either is truly divine happiness for those who feel precisely this extremely high vibration (especially when the cat purrs) or repels.

 He who loves cats included teaching chat :

love (personally I love watching this act of love for himself than to take the time to wash the whole body every day with his little tongue), sleep when he feels like it, go get hugs when he has envy. Back automatic line
It’s a real lesson to understand what it is like to love enough to be unable to wait until after one to satisfy our own needs and to take full responsibility for our lives. Back automatic line
The cat relies on person. By cons if we offer him love and he knows how to make the show too. But it is not dependent on us and that is the true teaching that we should remove (not to be dependent on others in our own relationships to determine our happiness).

 The human who does not like cats is a human who has trouble with people allowing themselves to be in alignment with themselves before anything else.

It is often a person who does not allow for example to listen to and makes his life depending on other (chat him doing just the opposite, it is a powerful mirror will therefore reject) or think that people are too selfish in general and thus the cat is the representation of all he hates (and he loves dogs in general conversely because it can recognize it or find the qualities that he would find most humans). This can also be a reflection of his own selfishness that does not support in others ... But he who does not like cats should rather ask : what do he has in cats reflecting in me something on which I have to work ?

 The dog, he teaches us the gift of self,

conversely for people who are too in the restriction and conditional love, they are profound teachers of what it is to give without nothing in return, and without conditions, and to love all the world, as well as being in the enthusiasm, joy, and happiness of little things (a baballe sent, an outing with his master, a treat ...).

Of course, there are so many other extraordinary species of instruction for man, but I can not mention them all, the article would be too long, so I mentioned the two main pet animals of the Man at present.

 Each animal has its own characteristics and each animal is a deep source of lessons for humans.

Some men have understood but still many do not consider the animal as an object without consciousness and incapable of feeling, but the day when Man will realize these jewels that are the animals, for the Earth (they constantly send their high vibrations to Earth to counteract the negative energy sent by the humans) and for themselves, the lesson will be very hard ... We will realize all that we have subjected them and it will be very hard for consciousness. Meanwhile, if you read this article, there is a good chance that you are aware precisely of these wonders that are the animals, and how we should honor them, respect them and cherish them, we who have precisely the ability develop tools, shelters, means to heal, not to kill but to protect.

 As Gandhi « Every soul that rises, raises the World » ...

and it is to this that truly helps the animal every day, alongside the Human. He helps to raise its vibration, that in turn for the Human is a positive force for the rest of the planet ...

source : http://lauramarietv.com/quel-est-le...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?