Qu’est-ce que la mésothérapie ?

, par  Amessi , popularité : 2%

La mésothérapie est enseignée en France et remboursée dans certains cas. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

JPEG

La mésothérapie :

 Des micro-injections autour de la zone à traiter

Pierre souffre d’une entorse à la cheville. Son médecin-traitant, formé à cette technique particulière, lui propose un traitement par mésothérapie.

 De quoi s’agit-il ?

Une multitude de petites piqûres sont réalisées autour de la zone de lésion.

 Que contiennent les micro-injections ?

Chaque micro-injection envoie une petite dose de produit (mélange d’anesthésiant, d’anti-inflammatoire et de décontracturant dans ce cas-ci) dans la peau du patient.

 Les avantages :

Une réduction des effets secondaires, liée au dosage réduit du médicament et au fait que ce dernier ne passe pas par les voies classiques : système digestif, estomac, foie, reins.

 Quand la mésothérapie est-elle utilisée ?

La mésothérapie était au départ essentiellement utilisée dans le traitement des douleurs liées aux rhumatismes (arthrose, lombalgie…). Par la suite, elle a fait son entrée dans l’arsenal du médecin du sport, pour soigner des traumatismes tels que la tendinite, l’entorse et l’élongation.

Aujourd’hui, on utilise également la mésothérapie pour traiter les névralgies et les migraines, des troubles de la circulation sanguine (ex. les jambes lourdes) ou encore des troubles dermatologiques (chute de cheveux, cicatrices fibreuses). Enfin, la chirurgie esthétique s’en est emparée, utilisant notamment cette technique d’injection pour éliminer la cellulite.

En 2004, la mésothérapie a été validée avec la création d’un diplôme inter-universitaire puis par son entrée dans la classification commune des actes médicaux. La mésothérapie est remboursée par la Sécurité sociale dans le cadre d’une consultation dans le domaine de la douleur. En revanche, elle ne l’est pas dans le domaine de l’esthétique.

 Mésothérapie : des précautions s’imposent

Si vous désirez avoir recours à la mésothérapie, n’oubliez pas que de telles injections ne constituent jamais un acte anodin.

Seul un médecin peut les pratiquer, en utilisant du matériel stérile et à usage unique.
Tournez-vous vers un médecin spécialement formé pour cela, par une Société Scientifique deMésothérapie ou une université française.

sources :
https://www.e-sante.fr

publié par Antoine Collard, journaliste santé
Daniel Bacquelaine, président de la Société scientifique belge de Mésothérapie
Les médecines naturelles et écologiques : mésothérapie, acupuncture, homéopathie, Dr Bonnet, Dr Lauren, Dr Mrejen, Dr Perrin ; Editions Eyrolles, 2009.
Sophie Lambrechts, médecin du sport, Cliniques universitaires Saint-Luc

Voir en ligne : Qu’est-ce que la mésothérapie ?