Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

Equilibre Acido-Basique
 
Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?
Quel est son sens ?D’ou vient il ?
Dans l’univers,il ya toujours mélange de deux éléments mâles et femelles avec mouvement pendulaire quant à la prédominance entre les deux
L’acide ou oxydant dit offensif est plutôt masculin et la base est telle son noml’indique et plutôt accueillante,quoique tout reste paradoxe.
Des 4 éléments à la base de toute manifestation:Carbone (C) Hydrogène (H) Oxygène (0) & l’azote (N)naissent les 4 élèments ( feu (ou lumière)-eau-air-terre )
 
Lorsque l’on arrive au niveau de nos densités que constatons-nous ?
Que sur la terre déjà existante demeure toujours les mêmes manifestations qu’à son origine,
à savoir que la décomposition des matiéres donnent de l’ammoniac (NH3) + O2 qui se dégage.
C’est cet ammoniac-en lequel nous voyons apparaitre l’élèment azote -N-qui fournit la fonction
amine ,apparentée à la base OH-
La fonction amine est le sel ou gomme d’alcali(alcalinité) ,dit encore soude-sodium Na OH,(sel de la terre)dont nous voyons en partie comment-ci-dessus-elle nous donne NH3 avec 02 qui se dégage,l’objet n’étant pas ici d’équilibrer des réactions chimiques,mais d’en saisir l’esprit,afin de ne pas s’égarer dans les détails.
Par l’intercession de l’azote-N- en passant par la molécule d’albumine NH-C02 nous faisons
le lien avec les acides aminés ou vin-aigre de la gomme d’ammoniac citée plus haut sous le
nom d’alcali ou soude rentrant dans l’OXYDATION ,apparentée à la notion d’acide (H+),faisant suite à la RÉDUCTION qui a eu lieu surs les bases & alternant avec .
Pourquoi REDUCTION ?Nous passerons volontairement sous silencel’explication scolastique qui ,comme toujours est un peu hermétique,pour dire plus simplement que l’idée est que la
COMPOSITION des matières permettant de faire resurgir les nitrites,les nitrates (dérivés
oxygénés de l’azote,venant de certaines parties du spectre solaire)et surtout les protides issues de la décomposition des protéines ,l’explique
Ainsi naissent notamment les 20 acides aminés INDISPENSABLES à la vie que l’on trouve
essentiellement dans le pain complet-le VRAI !-
Les protéines et donc par suite les protides sont les briques de la densité des corps,les lipides
le ciment et les glucides le mouvement combust,intégrés à l’oxydo-reduction,l’eau et le sang
en étant le fluide électromagnétique.
 
 
Ainsi naît tout naturellement l’oxydo-réduction qui se fait au travers de l’électrolyte eau-air
présent en nous aux 2/3 & à l’extérieur de nous
 
Ainsi nous en arrivons au PH dit "acidité" en lequel on retrouve le H de hydrogéne et le P
de proton qui définit la notion acido-basique (H+)+ (OH-) sous lequel nous voyons en filigrane
apparaître H2 O (l’électrolyte)
le PH exprimant la concentration en ions H+ au travers de la valeur statistique du proton représente la POTENTIALITE MAGNETIQUE ou plus grande mobilité ionique donc électrolytique ou échange électronique
Plus le PH est faible donc acide (perte d’électrons-usure de l’organisme)) plus il y a donc oxydation ou combustion.
(PH3= 1 gramme/ 10 puissance 3 de protons /litre)
Plus le PH est fort plus il y a alcalinité
rH2 (ou 2(H+)+ 2e-) (électrons)définira la charge en électrons du PH donné ou pouvoir de
POLARISATION cathodique( à la cathode) entre H2 & 02 (la REDUCTION se fait à la cathode et l’OXYDATION à l’anode)
Par CONSEQUENT :plus le PH est faible, donc acide,plus le potentiel d’oxydo-reduction augmente
Si le PH va de 0 à 14 dans le sens acide-base ;rH2 va de 0 à 42 dans le sens base-acide. :
par conséquent si rH2 est supérieur à 23:il y a excés d’usure de l’organisme..ce qui veut
dire que la REDUCTION ou DECOMPOSITION DES BASES est EXCESSIVE ! Le pouvoir de
POLARISATION CATHODIQUE est donc TROP FAIBLE !( Attention:nombre trop élevé . ;et non trop
bas)
 
Si donc ,il y a abaissement du PH et donc acidification et oxydation excessive :le passage
du courant est rendu PLUS DIFFICILE :
-par faible concentration en électrolytes (donnant ralentissement)
-par abaissement de la pression osmotique
d’ou HAUTE VISCOSITE donc Haute ...RESISTIVITE (rô= r) & BASIFICATION OH- insuffi
sante
C’est la RESISTIVITE (r) diélectrique ou mesure de la concentration moléculaire dans le
milieu électrolytique :
à une forte concentration correspondra une FAIBLE RESISTIVITE ou vieillissement normal
La valeur moyenne est de 110 ohms,tandis qu’au-delà de 250 ohms il y a usure anormale
Par CONSEQUENT,plus le milieu est riche en ions,plus le passage du courant est facile et
plus la résistivité est faible
 
Ainsi l’organisme doit avoir :
-une bonne potentialisation magnétique...ou PH proche de 7
-par conséquent une polarisation cathodique (rH2) proche 21
- et par voie de conséquence une viscosité d’environ 110 Ohms
 
ET aprés cela ,on veut faire croire à l’humanité que ses praticiens peuvent ignorer l’importance de l’eau et de l’électromagnétisme dans l’organisme donc du mouvement
éternel de vie ou énergétique et des dangers qu’il y a à déssécher l’organisme par des
processus artificiels !
Il est par contre exact que lorsque l’on demande à nombre d’entre eux d’expliquer clairement
le processus,ils emploient un langage parcellaire & abscon,directement émané de la scolas-
tique or "ce qui se concoit bien s’énonce clairement" !
Quand PASTEUR disait "nous buvons 90% de nos maladies",il se trompait ,car il aurait du dire :
"nous cuvons en l’eau de notre corps 90% de nos maladies" !
S’il est donc passé à la postérité sur la base d’erreurs pareilles..c’est bien qu’il y a un probléme
quelque part,qui est ici "hors sujet" mais explique le reste !
 
Or ,nous sommes des frugivores (dentition,intestin longs..etc..)dont la thyroïde et les surrénales
travaillent trop,car nous vivons dans un monde dévié,pas seulement sur l’axe des pôles,nous
plongeant dans une nécessité de combat faisant la partie belle à la peur basée sur les névroses multi-sociales.
L’oxydo-reduction se fait donc d’autant plus mal que nous cuvons en l’eau de notre corps
100% de nos maladies dont 80% est psychosomatique
ET effectivement,c’est en la plante,le légume et le fruit que le bipéde humain trouve le plus
d"eau du ciel"sur la base de la fonction de captation de l’Assimilation chlorophylienne pour
donner toute sa force électrolytique et électromagnétique à la fonction de désagrégation de l’hémoglobine du fer
C’est pour cela qu’autant que nous puisons au moins 70% de notre nourriture dans le monde
végétal (pour un corps comprenant 2/3 d’eau),nous nous approchons de la bonne santé !
Mais lorsque nous prenons essentiellement notre nourriture en notre propre régne,les radiations des cadavres et du sang neutralisent les puissantes radiations de la vie !
Ce que le professeur Becquerel énonçait le 8 avril 1953 :
"La vie est la victoire des ions OH-sur H+.La mort c’est la revanche de H+ surOH-"...
preuve supplémentaire que l’on veut bien l’ignorer !
Ainsi le Dr C Kousmine l’énonce en disant que les acides volatils ou citriques,oxaliques,
pyruviques ,acétylacétiques povenant de la dégradation végétale et se transformant en acide carbonique en permet l’élimination par les poumons...économisant ainsi notre rein...pourtant
également sollicité,telle elle oublie de le préciser.Mais elle souligne trés bien le grand mouve
ment pendulaire de l’organisme entre l’acidose et l’alcalose entre ce qu’elle appelle à tort
tissus et sang puisque le sang est un tissu:il aurait mieux valu dire liquides organiques et sang !
 
Ainsi C02 vient de l’OXYDATION Cellulaire de l’oxyde de Carbone et a une grande affinité
pour l’hémoglobine(protide) avec une diffusion alvéolaire 7 fois supérieure à celle de 02 !
Il y a dégradation des acides H+ et de 02 en OH- & C02 par combustion cellulaire voire
glucidique,permettant l’entretien lipido-protéïque.
OH- & CO2 par dissociation ionique de l’eau  donnent H+ & CO2H- ,provenant lui-même de l’oxydation cellulaire .
CO2 est donc l’élément essentiel de la régulation acido-basique,car il se dissocie dans l’eau
en ions H+ et C02H-.. ;ce dernierétant le principal stimulant de la respiration bulbaire,tandis que les hématies se stockent en O2
C’est l’Azote -N- qui fait le lien entre acides et bases,lui-même donné à partir des nitrates
qui sont eux-même des dérivés oxygénés  de l’azote venant de certaines parties du spectre
solaire (ou cations ammoniacaux)
L’azote forme donc l’édifice de base cellulaire avec des matériaux azotés ou AMINES (sels
d’alcali) et la fonction amine conduit à travers l’azote et l’abulmine aux acides aminés
ou vinaigre de la gomme d’ammoniac,eux-même composés des composés protéïniques
premiers
C’est pourquoi ,ce sont les acides aminés qui dirigent les réactions biologiques et que s’il
sort plus d’azote des cellules qu’il en rentre:c’est la sénescence !
 
Si c’est la bile qui permet à partir de la chaleur du fer dans le sang de dissoudre les graisses et
les protéïnes,les constituants de la bile se fixent sur la cellulose amenée par les végétaux,mais
s’il y a absence de végétaux donc de cellulose la bile solidifiée ou chole-stérol augmente,pou
vant enchaîner sur tout le cortége de calculs ou coliques hépatiques.
Mais en temps normal,il y a libération des lipides complexes présents dans la bile par l’ester de la choline ou bile ou acetylcholine tandis qu’à partir des chaînes de sels bilieux ou cathecho
lamines se constitue un potentiel de ressources adrenergiques (adrenaline et rein).
Ainsi la fonction hémoglobine dégrade,tandis que le rein énergétique gére,car le rein est l’
organe EXCLUSIF de la régulation des ions H+ :
il peut éliminer H+ sans perdre de bicarbonate ainsi que sous forme d’acide etd’ammoniac
(acide urique,urée) puis il REABSORBE & régénére les Bicarbonates.C’est pourquoi en
énergétique le Rein est dit " Fluide Tenseur..".faisant lelien avec la médecine éner-
gétique orientale,reprenant la question sous la forme de l’eau,du condensateur cœur,
de l’oxygéne et des poumons et de la vapeur d’eau.
Ainsi l’excrétion d’ions H+ s’accompagne de la formation de bicarbonates réabsorbés par Na  (bicarbonate de soude)
Par conséquent l’ammoniac (NH3) est transformé en NH4 par les ions H+ & excrété nécessite
la formation concomittante de bicarbonates.
ET le débit d’ammoniac de l’urine est d’autant plus important que le PH de l’urine est acide,
en facilitant les pertes
L’ACIDOSE est donc la diminution des bicarbonates et de H+ urinaire
L’ALCALOSE est donc l’augmentation des bicarbonates et du PH avec décroissance de H+ urinaire
 
Il est donc bien clair que la médecine occidentale connait parfaitement l’importance de l’eau,
de sa valeur énergétique et de sa mémoire,mais feind ostensiblement de l’ignorer,ayant donc
intérêt à rester vague sur la notion d’équilibre acido-basique en la compliquant à loisir pour
embrumer l’esprit des praticiens par des questions périphériques.
 
  
Si vous avez d’un côté :cathode -bases & réductions
et si vous avez de l’autre:anode -acides  & oxydation,
alors que du côté de l’oxydation la cathode perd des électrons et que l’anode en
gagne,
tandis que du côté de la réduction la cathode gagne des électrons et que l’anode en perd,
cela veut dire,puisque l’échelle de croissance de rH2 est opposée à l’échelle de
croissance de PH,
que plus votre acidité croîtra et que vous serez bas sur l’échelle PH,perdant des
électrons à la cathode par oxydation au niveau anode,plus vous serez haut sur l’échelle des réductions .
Donc la DECOMPOSITION des bases sera excessive,puisque ce qui sera pris
en oxydation viendra des bases s’affaiblissant.
Par conséquent il est aussi possible de dire que si la reduction est trop faible
l’oxydation est excessive.
En disant cela vous n’exprimez qu’une forme de reciproque inversée de ce que
j’énonce :
s’il existe un discour scolastique ou de labo qui l’énonce en ces termes.. ;je leur
répondrais seulement que pour qu’une oxydation soit excessive,il est INEXORABLE que la Réduction soit aussi excessive ,puisqu’il s’agit d’une DE-
COMPOSITION. Et si l’on emploie le mot "trop faible" à la place c’est que l’on
reste prisonnier d’une apparence ..disons numérique(globules ou autres) !
Or ce n’est pas cette NUMERISATION qui nous intéresse mais l’affaiblisse
ment qu’elle représente et si un potentiel S’AFFAIBLIT c’est que sa perte
est EXCESSIVE.. ;donc sa DECOMPOSITION.
Nous parlons ENERGETIQUE......pas comptabilisation cartésienne...:nous dis-
tançons davantage le détail !
 
Nous disons donc la même chose de deux façons différentes...et c’est aussi
une des raisons pour lesquelles je ne tiens pas sur la toile à entrer dans ce gen-
re de discours...car l’expérience humaine m’a montré que non seulement on pou-
vait ainsi discuter des heures entiéres (temps perdu en de multiples tables ron-
des +/- prétextes)..mais aussi des decennies entières sur de faux problémes
de ce style !Nous avons le cas aujourd’hui avec l’ADN.. ;le "soi-disant"clonage
pour zombification ou duplication.. ;selon le niveau,la notion d’immunité ou pas
...bref nous n’en finirions jamais...jamais !
 
Alors...je laisse aux humains-non pas à vous en ce cas précis- leur myriades
de pinaillage de la sorte:pendant qu’ils perdent ainsi leurs énergies..les "autres"
en sont à passer des accords sur les technologies interplanétaires...en ne s’ar
rêtant pas à la lettre des choses..mais seulement à leur esprit..au service de la
rentabilité basse,mais puissante !
Votre REACTION est également intéressante car elle montrecomment en disant la même chose il est possible d’avoir l’impression de dire des choses opposées
et elle prouve aussi POURQUOI les humains ont autant de mal à exprimer cor-
rectement la notion d’équilibre acido-basique,même en professionnel s’adres-
sant à un patient.
C’est peu comme :>-------<
     <------> quel est le plus long ?
Si donc votre formation vous incite à privilégier l’énonciation que vous proposez
....il n’ya pas de mal,puisque l’important est d’abord que vous vous compreniez.
 
Il serait cependant souhaitable que socialement parlant l’on comprenne bien
que le gain excessif d’un côté vient de la perte excessive de l’autre...sans quoi..l’on ne soignera pas les deux en même temps.. ;et l’on aura tendance à s’at
taquer qu’à un aspect du probléme,bien trop souvent !
 
Merci de votre réaction...mais je crois qu’il ne faut que cela devienne un débat !
Je ne m’y préterai donc pas..car ce serait dangereux...mettant à nouveau la
confusion dans les esprits !
Une réaction de la sorte ,telle la vôtre est salutaire...mais il ne faut pas abuser des
bonnes choses !
Dans de tels cas d’ambiguité de langage:il vaut mieux que chacun se fasse en
silence "ses petits schémas" !ET si la lumière ne vient pas de suite...elle viendra
plus tard.. ;voire même qq années plus tard !
Portez vous bien !
PS:ceci dit ,ce message est parti trop vite,car lorsque j’écris,j’ envoie directement les autres.Mais celui-là avait été mis en "stand by " à cause justement de ces
risques d’ambiguité de langage.Et lorsque le lendemain,j’ai rallumé l’ordinateur,
ce dernier l’a fait partir de ma "boîte d’envoi" sans me prévenir et sans que je fas
se quoique ce soit par un de ces éternels caprices de l’informatique...dont les tec
hniciens vous disent,bien sûr , une fois sur 3 que c’est "étonnant" !
Grand bien leur fasse...car nous n’en sommes pas au premier caprice..vérifié et
contre vérifié...voire admis par eux ..qq années plus tard !
Rien que cette année..il m’a été donné acte de 3..par le véritable "petit surdoué"
qui me conseille & a "mis en boîte "plus d’un ingénieur !
 
           de-COMBREDET.Jean chez wanadoo.fr


 
 
(Tous droits réservés:copyright accordé à
AMESSI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?