Mort et Disparitions de plusieurs chercheurs et scientifiques

Version imprimable de cet article Version imprimable

Depuis quelques semaines, plusieurs chercheurs réputés, souvent considérés comme des génies et spécialistes des maladies infectieuses ou encore le séquencement d’ADN, ont été trouvés morts ou disparus. En novembre, le Dr. Benito Que, biologiste cellulaire travaillant sur des maladies infectieuses comme le HIV a été retrouvé dans le coma à l’extérieur de son laboratoire à la Faculté de médecine de Miami. Une semaine après, le Dr Don C Wiley, chercheur lui aussi en maladie infectieuses a disparu. Sa voiture de location a été trouvée avec un plein réservoir et le contact enclenché. Sa disparition est faite, dirait-on, pour ressembler à un suicide. Selon ses collègues et sa famille, le Scientifique de Harvard associé à l’Howard Hughes Institut Médical, ne se suiciderait jamais. Ses associés qui avait fait avec lui un diner quelques heures avant sa disparition, ont tous dit qu’il était de bonne humeur et pas déprimé.

Mort et Disparitions de plusieurs chercheurs et scientifiques

Le 23 novembre, docteur Vladimir Pasechnik, le scientifique principal de Biopreparat qui était responsable de la peste aerosol et était le développeur couronné de succès d’armes connues sous le nom de « groupe Novichok » a été trouvé mort. Le Docteur Pasechnik a déserté de l’Union soviétique en 1989 en visitant le Royaume-Uni où il a vécu jusqu’à sa mort en novembre. Il n’y avait aucun rapport des médias sur sa mort pendant une pleine semaine. Il n’y a eu aucune autopsie connue, ni aucun détail sur sa mort en tout cas. Le 10 décembre, le docteur Robert M. Schwartz a été trouvé assassiné dans sa ferme isolée dans Leesberg, le
Docteur Schwartz était un chercheur de séquencement d’ADN bien connu. Il a fondé Virginia Biotechnology Association où il a travaillé sur le séquencement d’ADN dans son laboratoire pendant 15 ans. Il serait rentré dans un sas rempli d’azote.

Les théories vont bon train, mais de toute évidence ces savants ont été éliminés pour qu’ils ne parlent pas. Reste à savoir de quoi auraient ils pu parler ? D’un évenement passé ou à venir ? En effet, beaucoup de soupçons pésent sur les lettres à l’anthrax, qui pourraient être une expérience américaine et pas du terrorisme étranger. Greenpeace a dénoncé celà ainsi que d’autres personnes.

Ces savants étaient peut-être liés à tout cela. Mais dans un cas plus grave, ces savants préparaient peut-être aussi quelque chose, quelque chose d’énorme, une sorte de phase 2 (dont on commence à préparer la population). Il semble y avoir un plan clandestin à développer une maladie infectieuse virulente et probablement une version du 21e siècle de la grippe espagnole de 1918 ou d’autre virus.

D’après Patricia Doyle, « Ce pathogène va être génétiquement modifié pour seulement infecter un certain groupe des gens. Je crois que la recherche du docteur Wiley sur les facteurs d’immunité des virus, bactéries et mycoplasmes sera utilisée pour créer un pathogène qui n’infectera pas un type génétique désigné » Le séquençage de l’ADN est en grande partie financé par des militaires, qui veulent bien entendu avoir un droit de regard sur cela (pour en faire des armes biologique ciblant une catégorie d’individus). Après tout, le sida, si il est artificiel comme bon nombre de scientifiques le laissent entendre, joue bien son rôle. Il ne touche principalement qu’un certain type de personnes, des personnes jugées indésirables par la société bien pensante, c’est à dire les drogués, les homosexuels et les étrangers (noirs principalement). Le Sida fait surtout des ravages dans le tiers-monde, en Afrique. Mais rarement dans les pays riches et industrialisés.

En conclusion, le meurtre de ces scientifiques (et il y en aura peut-être d’autres) est alarmant et pourrait signifier quelque chose dans les semaines ou mois qui viennent. Une sorte d’épidémie, que l’on attribuera aux terroristes, pourrait très bien se déclencher. Ne touchant qu’une sorte seulement d’individu. Patricia Doyle cite des prophéties bibliques, qui disait que quand les 10 tribus perdues d’Israël seraient de retour pour se battre et gagner la bataille d’Armageddon... 9 des 10 tribus ont été trouvées, elles ont été trouvées dans les secteurs du monde maintenant impliqué dans la guerre Afghane. La tribu manquante est peut-être la peuplade Pathan d’Afghanistan. L’anthrax de ces derniers mois n’était pas fait pour tuer des gens, le but était surtout d’affoler le public pour qu’il laisse le gouvernement mener des expériences et vote des lois leur donnant plus de pouvoir. Le public sera aussi beaucoup plus enclin à accepter une vaccination de masse.

(principalement tiré de l’article de Patricia Doyle )

http://www.conspiration.ch

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?