Ma vérité sur la Mémoire de l’Eau du Dr Jacques Benveniste

Jacques Benveniste en collaboration avec François Cote

Version imprimable de cet article Version imprimable

"Jacques Benveniste restera l’homme d’une polémique. Dans laquelle il aura tout gagné. Et tout perdu. Jacques Benveniste n’avait pas toujours été un chercheur à part. Jusqu’à sa découverte contestée, il avait été l’un des scientifiques français les plus publiés en immunologie, sa spécialité de départ, et les plus appréciés. En 1971, sa découverte d’un facteur activateur des plaquettes sanguines l’avait même placé dans tous les manuels de médecine ainsi que sur la liste des nobélisables

livre, malheureusement posthume, de M. Jacques Benveniste. Vous y découvrirez tous les dessous de « l’affaire de la mémoire de l’eau » et comment on traite les inventeurs dans un système sclérosé et dogmatique.

Jacques
Benveniste en collaboration avec François Cote.

Ma vérité sur la Mémoire de l’EAU

 

"Jacques Benveniste restera l’homme d’une polémique. Dans laquelle il
aura tout gagné. Et tout perdu. Jacques Benveniste n’avait pas toujours été un chercheur à part. Jusqu’à sa découverte contestée, il avait été l’un des scientifiques français les plus publiés en immunologie, sa spécialité de départ, et les plus appréciés. En 1971, sa découverte d’un facteur
activateur des plaquettes sanguines l’avait même placé dans tous les manuels
de médecine ainsi que sur la liste des nobélisables.
"

Eric Favereau, Libération

 

"Rencontrer Jacques Benveniste, c’était s’exposer aussitôt à cette marque de la rencontre. La marque de l’intelligence à l’état brut, rapide, en perpétuel mouvement. Une intelligence incarnée, capable d’excès de vitesse et de dérapages, mais ô combien généreuse, ouvreuse d’horizons, de mondes inconnus et d’espoirs infinis."

Eric Fottorino, Le Monde

Editions Albin Michel
Prix : 15 €
ISBN 2-226-15877-4

"Jacques Benveniste restera l’homme d’une polémique. Dans laquelle il aura tout gagné et tout perdu. Jacques Benveniste n’avait pas toujours été un chercheur à part. Jusqu’à sa découverte contestée, il avait été l’un des scientifiques français les plus publiés en immunologie, sa spécialité de départ, et les plus appréciés.

En 1971, sa découverte d’un facteur activateur des plaquettes sanguines l’avait même placé dans tous les manuels de médecine ainsi que sur la liste des nobélisables

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?