Les secrets du système immunitaire

Version imprimable de cet article Version imprimable

Il existe deux types d’immunité

Le corps possède une immunité innée  : c’est elle qui fonctionne à tout moment, prête à lutter contre les agresseurs extérieurs, peu importe qui ils sont précisément ! Après la peau et des muqueuses, premiers boucliers à se présenter face aux agressions, c’est le système inflammatoire qui prend le relais, laissant la voie libre aux phagocytes, des globules blancs spécialisées dans l’ingestion et la destruction des agents pathogènes.

L’immunité acquise, elle, agit après l’infection : le corps apprend à reconnaître les agresseurs, et développe une réponse spécifique. Ce sont d’autres globules blancs qui agissent alors principalement, les lymphocytes. Ceux-ci produisent des anticorps spécialement créées pour détruire les pathogènes en cause. L’immunité acquise, ou spécifique, permet par la suite la mémoire immunitaire : il s’agit du mécanisme qui permet par exemple de ne pas attraper plusieurs fois la varicelle ou la mononucléose.

Les liens entre immunité et intestins sont étroits

Et oui ! Cela commence à se savoir, tant et si bien que l’on nomme souvent les intestins le « deuxième cerveau ». En effet, nous faisons entrer un certain nombre d’organismes pathogènes via l’alimentation. Si l’environnement hostile de l’estomac se charge d’en détruire certains, c’est au niveau des intestins que l’action est la plus importante, car c’est à cet endroit que l’essentiel des nutriments est transféré vers la circulation sanguine. Les intestins contiennent donc un grand nombre de cellules immunitaires, qui vont absorber les éléments néfastes avant que ceux-ci puissent coloniser l’organisme. Ils se chargent ensuite de les éliminer par les voies naturelles (1).

Pour une immunité performante, mieux vaut prendre soin de sa flore intestinale, notamment en renforçant l’activité des bactéries naturellement présentes car celles-ci modulent et renforcent l’activité immunitaire. Pour une alimentation riche en probiotiques, tournez-vous vers les aliments fermentés (yahourts, fromage, choucroute, soja fermenté...) ou vers les probiotiques.

Le stress chronique est une menace pour le système immunitaire

Lorsque l’on fait face à une situation angoissante, le corps réagit avec des réponses hormonales, adrénaline et cortisol en tête. Ceux-ci permettent d’accélérer le rythme cardiaque et de fournir à l’organisme suffisamment d’énergie pour faire front. Mais lorsque le stress s’éternise ou revient trop régulièrement, les réponses hormonales deviennent trop lourdes : le cortisol en particulier contribuerait à rendre « résistantes » les cellules immunitaires, les rendant moins performantes face aux pathogènes. Le stress stimule aussi excessivement les globules blancs, ce qui entraîne une inflammation exacerbée, avec un effet néfaste pour le corps (2). Pour entretenir votre immunité : détendez-vous ! N’hésitez pas à tester les différentes techniques de relaxation qui peuvent largement vous y aider.

Faire du sport favorise une bonne santé immunitaire

Les études sont formelles : pratiquer une activité physique régulière protège le système immunitaire, notamment au niveau du thymus. Cette petite glande située à la base du cerveau produit les lymphocytes T, essentiels à la réponse immunitaire, et s’affaiblit avec l’âge. Or, le sport permet de préserver une bonne activité du thymus au fil des années. Comme l’activité physique permet aussi de diminuer les niveaux de stress, le bénéfice est complet ! Attention toutefois, faire du sport de manière trop intense peut avoir l’effet inverse, il ne s’agit donc pas de s’épuiser à l’effort : une activité régulière et modérée semble être un bon compromis pour une bonne santé immunitaire (3).

Les plantes adaptogènes sont les alliées de notre immunité

Ces plantes aux mille vertus ont des effets remarquables sur l’activité immunitaire. Le ginseng a des effets stimulants sur toutes les cellules immunitaires, macrophages, lymphocytes... (4) L’ashwaganda, un autre adaptogène, possède une action immunostimulante, et augmente le nombre de globules blancs capables de se battre contre les agressions extérieures (5). La rodhiola, l’éleuthérocoque et le maca stimulent efficacement les réactions de défense immunitaire (6,7,8). Ces plantes sont par ailleurs exceptionnellement riches en molécules antioxydantes et anti-inflammatoires, et luttent puissamment, en prévention et en traitement, contre les infections virales et bactériennes. Vous pouvez les retrouver toutes ou presque dans Adaptix, un complément alimentaire adaptogène d’exception à mettre entre toutes les mains des personnes fragilisées.

Vous êtes épuisé ?

Votre système immunitaire l’est probablement tout autant !
Lorsque l’on dort, l’organisme recharge toutes ses batteries physiologiques nécessaires au bon fonctionnement du corps, y compris les défenses immunitaires. Lorsque l’on manque de sommeil, ou bien que celui-ci n’est pas assez réparateur, les cellules immunitaires sont à la fois moins nombreuses et moins efficaces (9). Pour s’assurer un sommeil suffisant et profond, il est conseillé de limiter au maximum les excitants (café, thé, alcool, boissons énergisantes) et les écrans avant de dormir. La sophrologie ou la relaxation peuvent vous aider si vous souffrez d’insomnie et si vous avez du mal à faire le vide dans votre tête avant le coucher. La valériane ou la mélatonine sont des compléments alimentaires qui facilitent aussi l’endormissement : vous n’avez que l’embarras du choix pour passer de bonnes nuits !

L’alimentation joue un rôle primordial dans l’immunité

On le dit souvent, l’alimentation est le premier remède. C’est aussi le cas ici : une malnutrition entraîne un dysfonctionnement sévère des défenses naturelles, permettant aux agents pathogènes de pénétrer plus facilement dans l’organisme. Des repas diversifiés et équilibrés doivent apporter l’ensemble des nutriments nécessaires à leur bon fonctionnement. En plus des aliments riches en probiotiques, qui prennent soin de la flore intestinale, les aliments riches en vitamine et minéraux stimulent efficacement le fonctionnement du système immunitaire. Optez pour les fruits et légumes, riches en vitamines et minéraux, les poissons gras, riches en « bonnes graisses », en vitamine D et en zinc, les fruits secs, riches en magnésium... N’hésitez pas à lorgner du côté des complexes multi-vitaminés si vous en ressentez le besoin : une cure de Daily 3 dynamisera, à coup sûr, votre système immunitaire. La formule a été mise à jour en 2019 pour un niveau d’excellence jamais atteint : 42 ingrédients d’exception (dont 12 vitamines et 8 minéraux) sous des formes naturelles et optimales pour l’organisme.

Pour une immunité renforcée... riez !

Les chercheurs l’ont prouvé : se laisser aller à l’hilarité booste les défenses immunitaires (10). Rire fait baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress, et augmente la quantité et l’efficacité des immunoglobulines (les anticorps qui circulent dans l’organisme) et des lymphocytes. Le rire, un remède a prendre chaque jour et sans modération !

L’immunité est un système complexe, qui fait intervenir de nombreux éléments. Optez pour une bonne hygiène de vie, de la bonne humeur et nos astuces santé pour une santé immunitaire hors pair, et réduisez le risque de voir votre quotidien gâché par les maladies de l’hiver !

Références scientifiques
John B. Furness, Wolfgang A. A. Kunze, and Nadine Clerc. The intestine as a sensory organ : neural, endocrine, and immune responses. American Journal of Physiology-Gastrointestinal and Liver Physiology 1999 277:5, G922-G928.
David N Khansari, Anthony J Murgo, Robert E Faith, Effects of stress on the immune system, Immunology Today, Volume 11, 1990, Pages 170-175.
Duggal, NA, Pollock, RD, Lazarus, NR, Harridge, S, Lord, JM. Major features of immunesenescence, including reduced thymic output, are ameliorated by high levels of physical activity in adulthood. Aging Cell. 2018 ; 17:e12750.

source

Vos commentaires

  • Le 29 juin à 07:02, par Tango123 En réponse à : Les secrets du système immunitaire

    Bjr.. Merci pour votre article très instructif.. Pour ce qui est de mon cas.. En fref, suite à une péritonite et après une chirurgie d’une tumeur sur le gros intestin et de 5 ganglions infectés.. On me propose une chimio préventive... Que je refuse compte tenu des effets dévastateurs sur le corps et son fonctionnement. J’ai besoin de conseils d’un professionnel pour renforcer mon système immunitaire.. Mais qui ? J’habite près de grenoble/Chambéry.. Merci d’avance... De votre aide, je suis un peu désemparée devant cette situation.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?