Le diabète autrement

Version imprimable de cet article Version imprimable

Dire qu’aucun végétarien ne soit diabétique est allé un peu vite en besogne, surtout lorsque l’on sait que la thyroïde & les surrénales sont devenues, malgré notre constitution de frugivore (dentition,intestin long,etc..) des glandes de combat au travers des millénaires.

Pour comprendre cela,il ne faut pas ,sous prétexte que l’on est « scientifique » se voiler la face sur l’histoire millénaire & galactique de la Terre,connue d’ail leurs ,au plus haut niveau des états importants & classé « supra-top secret » au point que même les épouses & enfants de certains bien placés n’en sauront jamais rien.POINT !

Nous sommes donc des frugivores qui épuisons plus vite que prévu notre thyroïde & nos surrénales,ce qui n’aide pas à rallonger notre vie et à rester jeune longtemps !Ce n’est pas moi qui le dit:ce sont des chercheurs en nutrition d’instituts officiels !Et de plus nous ne fabriquons plus ou pas de vitamine C ! Nous développons donc facilement des pathos de chaleur !

Que se passe t il en fait entre le végétarien et le carnivore,compte tenu de plus que le diabète est un pathos énergétique de chaleur ?

second préambule (avant de répondre à la question):5 à 7 millions de cellules
naissent & meurent chaque jour dans notre corps,1 millions d’entre elles pèsent 1mmgr & chacune d’entre elles mesure de 5 à 10 microns !

Or depuis que nous sommes passés de la notion de charges opposées s’attirant (Newton) à celles de champs (Einstein-Heisenberg & consorts...), non seulement notre incrédulité (je parle là en fait de la minorité qui réfléchit & se tait) a compris que les forces ne sont plus strictement liées aux corps mais aux champs électromagnétiques qui les entourent ,mais sont aussi dans l’apparent vide intercellulaire ou génétique.

Nous avons dés lors saisi que nos postulats & théorèmes ne font parti que de la carte conceptuelle de notre réalité du moment, qui peut changer d’autant plus vite que toutes ces particules subatomiques ne vivent qu’un millième ou un millionième de seconde. d’ou l’importance de l’énergétique (mouvement perpétuel) et de la psychosomatique inductant des champs inertiels,mais mutants !

Ce n’est pas parce-que nos théorèmes de physique & chimie sont moins amovibles que ceux de biologie qu’ils s’appliquent toujours aussi opportunément aux faits extérieurs et ne seraient pas simplifiables !!! Ce n’est pas parce qu’"au nom non avoué de la rentabilité on les déclare inamovibles ...qu’ils le sont !Eh oui !..il faut cesser de rêver éveillé !...parce que l’officiel du coin vous a donné un papier sous entendant qu’il va vous garantir 3 millions FRF de centimes par mois de par l’objet inscrit dessus qui a fait pleurer de joie votre pauvre maman...ponctué du traditionnel....10 ans d’études..tu te rends comptes ! Ce n’est pas la quantité qui compte ,mais la qualité et la qualité ne fait pas de bruit & n’a que faire des applaudissements de la foule,car son objectif n’est pas d’AVOIR mais d’ÊTRE en harmonie avec TOUS !Elle n’a pas de castes !

PONSE à la QUESTION :

« Dés lors nous allons mieux comprendre la différence entre le végétarien et le carnivore humain et le rapport avec le diabète,car cela nous montre d’une part l’importance de la psychosomatique dans la maladie et comment elle se propage à dose infinitésimale avant d’apparaître pour nous dire :« le mal a dit » que cela suffisait & qu’’il entreprenait lui même la réparation de vie ,face à la répugnance qu’il éprouve vis à vis de tout ce que vous lui faites ingurgiter psychiquement mais aussi physiquement ! »

Que se passe t il au plan physique entre le carnivore et le végétarien ?(l’objet n’est pas ici la prise de conscience psychosomatique)

Nous avons donc le cathion univalent hydrogéne (H+) & l’anion univalent hoxhydrile (OH-) dérivant de la dissociation ionique de l’eau-unique lien unissant les diverses parties de l’organisme(y compris au travers du sang) stockant & restituant l’énergie- équilibrant l’oxydo-reduction...ou non !
L’oxydoréduction a lieu quand l’aliment franchit la menbrane cytoplasmique
(déshydrogénase,carboxylases
)

A partir de l’assimilation chlorophyllienne ,nous avons pris dans la nature ce qui nous était nécessaire & éventuellement nous avons mangé une cuisse de chevreuil.

[fond orange]La fonction hémoglobine ,par la chaleur du Fer qui dégrade les protéines par l’intercession de la bile,va tout décomposer jusqu’à revenir aux éléments de base de la Vie:C-H-O-N (ou N ,azote,fait l’agent de liaison)[/fond orange]

Les bactéries à partir de la cellulose qu’elle décompose,les microbes bons de notre organisme ,(les microzymas ,diront certains) vont donc faire ce travail...:la formulation peut varier selon pas mal de critères,l’officielle étant loin d’être la meilleure ou la plus mauvaise !

« [fond orange]Aussi longtemps que nous puisons notre énergie dans le monde végétal qui contient toute l’eau énergétique du cosmos, les vitamines..etc...le mauvais microbe n’a pour ainsi dire pas d’emprise sur nous ! Mais lorsque l’homme prend sa nourriture dans SON PROPREGNE, notamment au travers des purines de la viande,les radiations des cadavres et du sang neutralisent les puissantes radiations de vie de l’assimilation chlorophyllienne du monde végétal,par saturation de notre « propre règne » d’ou durcissement & épaississement « des artères » dit on ,mais en fait de tous les éléments de notre organismes...& de notre pensée.. ;dont les vibrations baissent (je ne parle pas de l’intellect,qui n’est ici que sous produit,pouvant prendre diverses formes trompeuses (maths pures par exemples) »[/fond orange]

Le professeur BECQUEREL disait il y a un demi-siècle :

« la vie est la victoire des ions OH- sur les ions H+ & la mort est la revanche des ions H+ sur les ions OH- »

Les bases OH- sont l’essence même de la vie & doivent certes être oxydées par les ions H+ pour devenir assimilables,mais chez les frugivores que nous sommes ,le monde animal devient vite un poison.. ;alors que ce n’est pas le cas pour nos carnivores de chats à l’intestin court !

Notre nourriture trop carnée,aseptisée par des produits chimiques ,qui plus est de synthèse engendre donc vite la CHALEUR du DIABÈTE, activée par le sucre qui est un alcool H

Par conséquent le végétarien aura plus de chance,effectivement d’échapper au DIABÈTE & ce que dit le Docteur Marco Paya est donc vrai au même titre que les constatations d’Henri C sont intéressantes.

La digestion a pour objet l’assimilation. Quand elle se fait mal elle engendre des floculations ,donc des agrégats non dissous qui gardent avec eux une part de leur poison mais aussi de leurs éléments positifs.L’organisme s’adapte jus qu’à un certain point puis il s’écrit « le mal a dit » & entreprend de se soigner !

Si vous l’en empêchez soit en continuant,soit en le desséchant par des médications allopathiques & de synthèse..etc..,il meurt ou se soigne seulement au niveau des effets et non des causes ! Les agrégats des floculations engendrent des polarités négatives perturbant tous les champs électro-magnétiques de l’être humain et les empoisonnent !

Quand la chaleur est trop forte

Il y a DIABÈTE mais avant le diabète il peut y avoir x maladies autres de chaleur,voire des chaleurs intenses qui engendreront des froids(ce que l’on appelle les fausses chaleurs) car les enzymes sont en état de mal faire leur travail !

Le monde officiel a été programmé pour se perdre dans les détails et l’on veille bien à ce que chaque chercheur ne puisse voir la globalité du sujet et quand il la voit:il sait qu’il a intérêt à « fermer son clapet de Mickey » !! Ceci dit il est vrai que depuis bien plus de 30 siècles ...beaucoup,beaucoup plus...nos endocrines qui sont là pour dispatcher l’énergie reçue de l’extérieure sont devenues complètement tarées et notamment thyroïdes & surrénales,nécessitant chez la majorité d’entre nous une part de protéines animales.. ;car nos mondes de combats nous ont donné -à quasi tous-goût au sang .Et il FAUT en tenir compte et ne pas le refuser !

Nous avons tous eu un jour ou l’autre des patients-rares heureusement- qui s’étant mis brutalement au 100% végétarien sont arrivés chez nous cyanosés à 2 doigts de la mort & qu’il a fallu reprendre en main !

Il devient donc évident que la notion de champs ,de champs électromagnétiques et de durée de vie des particules,nous amène à comprendre comment d’un malade à un autre ,d’un moment à un autre,le psychique & le physique peuvent amener des modifications ra-di-cales du « mal a dit » tant au plan du végétarien et du carnivore humain qu’à tous les autres niveaux,compte tenu de la vitesse de vie et de mort des cellules ,de leur nombre,de leur dimension : tout cela ne pouvant être compris qu’au niveau du« Mouvement de Vie » & non de la recherche quasi-statique des labos !

C’est pour cela que les allergies croissent,que le diabète est en croissance exponentielle,que de 1960 à 1994 les problèmes cardio se sont multipliés par 14,les rhumato par 19 ,Alzheimer par...89.. ;& tutti-quanti.....!!!

Mais voyons :« tout va trés bien madame la marquise...... » & vous n’aurez bientôt plus qu’à aller chez votre praticien comme chez votre réparateur auto ! L’on vous dira alors que l’espérance de vie s’allonge mais surtout pas à quel prix et dans quelles conditions de zombie à l’artifice +/- caché & sous quelles dépendances...sans parler de la précarité entretenue sciemment !

Le processus est si bien engagé que si la PRISE de CONSCIENCE ne vient pas du bas au plan médical comme aux autres....« les carottes sont plus que cuites ».

Mais cette PRISE de CONSCIENCE VIENT BIEN du Bas & il FAUT la SOUTENIR,car le processus énergétique engagé est déjà devenu IR-RE-VER-SIBLE...et cela les rend comme fous ! (je ne parle pas du praticien moyen qui dans la plupart des cas APPLIQUE, pour avoir la paix et sa fin de mois.POINT !Inutile de lui en vouloir:il ne sait pas ou intrigue et sait à moitié.. ;il hésite,il a peur & a un superbe sur-moi indestructible)
Mangeons donc avec lui .. ; prenons son positif s’il veut bien en passer ! Et Passons notre chemin:le « grisbi » le tient à peu prés tranquille !

RIEN n’est plus mal-heureux que la Révolution & RIEN n’est plus heureux que l’Evolution !
[rouge]Le DIABÈTE est donc une maladie de la chaleur qui au plan énergétique peut
concerner les Trois Réchauffeurs (le tronc divisé en 3) avec prédilection pour le Poumon[/rouge] -je le répète ,nous ne sommes pas en médecine allopathique !Ok ?-l’estomac,le gros intestin ,la rate !Tout cela pour dire qu’il n’est pas forcément
utile de se focaliser sur les dominantes occidentales pour en venir à bout ! Et j’ajouterai que la psychosomatique y joue un rôle très important !

Là encore ...il faut souvent se montrer concordataire et ne pas oublier la mutation et la danse permanente des énergies citées au début de cet article dans le cadre des champs électromagnétique & de la mémoire de l’eau ! Vous savez.. ;ces vérités qui dérangent tant de monde mais devenues Incachables !

de-COMBREDET.Jean

Complément à l’article ci-dessus : Source :

Changer la vision du diabète de type 2 : s’attaquer à la cause

Le diabète de type 2 est souvent vu comme une fatalité. Il faut « faire avec »... Pourtant, le traitement du diabète de type 2 par l’alimentation est l’une des plus belles réussites de la méthode Seignalet.

Le Dr Seignalet a mené plus de 15 années de recherche sur les maladies chroniques. Il a cherché à comprendre le mécanisme initial du diabète de type 2, pour proposer de s’attaquer aux causes. Il a émis l’hypothèse que le diabète de type 2 est la conséquence d’un encrassage du circuit de l’insuline du fait d’une alimentation inadaptée (pour en savoir plus sur ce mécanisme, demandez votre bilan gratuit en bas de page).
Au fil des ans, il a suivi 25 diabétiques de type 2, pour valider les effets de sa méthode alimentaire. Ils ont appliqué précisément ses prescriptions alimentaires : 20 patients sont en rémission complète

  • leur glycémie est redevenue normale, sans médicament.
  • Les 5 autres bénéficient d’une amélioration de leur glycémie
  • la prise de médicament est toujours nécessaire, mais à doses plus faibles.

Les bienfaits sont maintenus dans la durée et aucune complication cardiovasculaire n’a été enregistrée.

Une méthode de soin par l’alimentation

La méthode Seignalet est un ensemble de pratiques alimentaires saines et équilibrées qui a pour objectif de rétablir naturellement la glycémie.

Il ne s’agit pas d’un remède miracle, mais de privilégier les aliments et modes de cuisson les mieux adaptés au fonctionnement de l’organisme. Le but est de réduire la quantité de toxines arrivant dans le corps.

Ce régime sain et sans carences mérite d’être essayé systématiquement par les diabétiques de type 2.

Documents joints

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?