La bio-électronique de Louis-Claude VINCENT

, par  Amessi , popularité : 2%

Les pionniers de la bio-électronique, Louis-Claude VINCENT et Jeanne ROUSSEAU ont réalisé seuls puis ensemble un travail considérable pour développer la bio-électronique. Par la suite, ils ont su rassembler de nombreux spécialistes et chercheurs venant d’horizons les plus divers, créant un esprit de coopération et d’émulation qui anima la recherche pendant plusieurs années.

Les pionniers de la bioélectronique : LOUIS CLAUDE VINCENT et JEANNE ROUSSEAU

JPEG

Les pionniers de la bioélectronique : LOUIS CLAUDE VINCENT et JEANNE ROUSSEAU

LOUIS CLAUDE VINCENT

  • Né le 10 Janvier 1906 au Puy (Haute-Loire).
  • Ingénieur diplômé de l’École Supérieure des Travaux Publics (Promotion 1925).
  • Ingénieur conseil de 1927 à 1928 de plus de 300 communes en France et à l’étranger pour les services d’eau et d’égouts.
  • Ingénieur conseil de l’armée USA (1945-50) pour alimenter en eau les cimetières de guerre.
  • Ingénieur conseil de EDF (1947/52) pour la création de barrages hydroélectriques.
  • Fondateur de la Bio-Électronique (1948).
  • Professeur à l’école d’anthropologie de Paris (1955 - 60) cours sur l’eau, les maladies, le cosmos ...
  • Membre de sociétés médicales et conférencier (65 communications, 35 conférences en facultés).
  • Membre de Comités scientifiques (Luxembourg, Bruxelles, Sorbonne, Musée de l’Homme).
  • Président d’honneur de la Société Internationale de Bio-Électronique Vincent (1974).
  • Écrivain sur les civilisations disparues : 2 livres sur le Paradis perdu de Mû.
  • Décédé le 26 Août 1988 à Marsat (Puy de Dôme).


JEANNE ROUSSEAU

  • Née le 1er Février 1915 à Bourgneuf en Retz.(44)
  • Etude de pharmacie à Nantes (1935-39)
  • Interne à l’ Hôtel Dieu de Nantes (1937-39)
  • Certificat de phytopharmacie à Strasbourg (1939)
    Thèse de doctorat entreprise à partir de 1942 et passée devant la faculté de Paris en 1945.
  • Pharmacienne à Candé (1940-46) puis à Nantes (1946-61), début des recherches (1942).
  • Rencontre du Pr. Vincent en 1956 et utilisation suivie du bioélectronimètre pour des recherches sur l’eau, l’eau de mer, l’ influence cosmiques..
  • Abandon de la pharmacie et création avec L. Cl. Vincent du centre de recherche bioélectronique à Avrillé (M et L) (1961-64).
  • Mise au point de la technique hydrodynamique appliquée à la balnéothérapie (1966-69).
  • Maire de Bourgneuf en Retz de 1971 à 79.
  • Promue en 1977 au grade de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques.
  • Depuis 1980 en retraite à Bourgneuf en Retz.
  • Présidente de l’ Association de Bio-électronique depuis sa création le 01/03/89.

Navigation