L’antidépresseur Prozac® pourrait faire échouer un traitement antibiotique

, par  Amessi , popularité : 2%

Une étude australienne du 7 septembre 2018 de l’Université du Queensland montre qu’une substance active présente dans les antidépresseurs courants tels que le Prozac® pourrait causer une résistance aux antibiotiques.

JPEG

D’après les recherches menées par l’Université du Queensland (Australie), la fluoxétine serait responsable d’une résistance aux antibiotiques notamment à la bactérie Escherichia coli . Il s’agit du principe actif du Prozac®, médicament utilisé pour aider les personnes atteintes de dépression, de troubles obsessionnels compulsifs ou de troubles de l’alimentation. "La fluoxétine est le psychotrope contenu dans certains antidépresseurs, très persistant et bien documenté dans l’environnement au sens large, où de fortes concentrations peuvent induire une résistance à plusieurs médicaments, explique le Dr Jianhua Guo, auteur de l’étude.

 « La fluoxétine provoque directement une résistance multi-antibiotique »

Cette découverte fournit des preuves solides que la fluoxétine provoque directement une résistance multi-antibiotique via une mutation génétique, sur la base d’une étude de laboratoire utilisant E. coli comme micro-organisme modèle.« Plus la concentration d’exposition était élevée, plus la fréquence des mutations augmentait rapidement avec le temps. L’équipe du Dr Jianhua Guo ignorait que des produits pharmaceutiques non antibiotiques pouvaient causer une résistance aux antibiotiques. »Notre étude précédente indiquait que le triclosan, un ingrédient courant du dentifrice et du lavage des mains, pouvait directement induire une résistance aux antibiotiques", a déclaré le Dr Guo dans un communiqué publié dans Environnement International.

Environ 700 000 personnes meurent chaque année d’infections résistantes aux antimicrobiens. On prévoit que cela atteindra 10 millions de personnes d’ici 2050, à moins que des mesures globales ne soient prises maintenant.

 Il n’y a pas que les antidépresseurs !

SI la dépression touche environ 3 millions de personnes chaque année en France, la prescription d’antidépresseurs reste quasi systématique. Pourtant d’autres traitements peuvent s’avérer efficaces. La phytothérapie peut être une alternative efficace sur des dépressions plus légères. Le millepertuis est une plante connue pour ses vertus qui agissent sur les troubles de l’humeur et de l’anxiété. L’Organisation mondiale de la Santé a reconnue d’autres traitements naturels tels que : le mucuna (pour un déficit en dopamine) ; le griffonia (sérotonine) ; le safran et curcuma (pour leur action anti-inflammatoires cérébrales). Cependant, restez vigilants car la consommation fréquente de plantes peut parfois diminuer l’effet de certains médicaments, notamment les anticoagulants !

MOTS-CLÉS : Antidepresseur, Depression, Medicament, Antibiotiques, Prozac, Escherichia coli

sources :
https://www.e-sante.fr
Publié par Claire Ménage, journaliste santé le Mardi 11 Septembre 2018 : 14h07
Source : Antidepressant may cause antibiotic resistance publiée dans Environment International et financée par la Future Fellowship du Australian Research Council et par les Prix d’excellence en recherche de la Fondation UQ - 7 septembre 2018

Voir en ligne : L’antidépresseur Prozac® pourrait faire échouer un traitement antibiotique