Intrication Fréquence cardiaque (Pouls) et Diastolique 1er et 2e postulat du Dr Diasoluka : ÉVALUATION DE LA DIASTOLIQUE À PARTIR DU POULS, ET VICE VERSA.

, par  Dr DIASOLUKA Luyalu - Ophtalmologiste , popularité : 3%

La minima (diastolique) et le pouls (FC) sont svt égaux ou à la rigueur orbitent svt [¿ à quel rythme et sur base de quoi ?] autour d’une même grandeur virtuelle que j’ai baptisée mpm (moyenne Pouls+Minima), à tel point que j’ai imaginé un nouveau...
  • Rappel aussi des TROIS NOUVELLES NOTIONS pour le suivi de l’Hypertension Artérielle ou HTA (mpm, PAM2, dPAM)

PREMIER POSTULAT DU DR. DIASOLUKA

La minima (diastolique) et le pouls (FC) sont svt égaux ou à la rigueur orbitent svt [¿ à quel rythme et sur base de quoi ?] autour d’une même grandeur virtuelle que j’ai baptisée mpm (moyenne Pouls+Minima), à tel point que j’ai imaginé un nouveau...

I. Dépendant de l’écart entre les Pouls et les minimales,

A. Si LES [FCPOULS)] > [MINIMALES (DIASTOLIQUES)]

1.

  • Si les minimales sont autour de la limite sup => TACHYCARDIE [ou tendance]
  • Si ttes les minimales sont élevées et FCs en sont donc davantage => TACHYCARDIE ABSOLUE.

2.

  • Si les pouls sont autour de la limite inf => hypoTENSION [ou tendance].
  • Si ttes les FCs sont basses et minimales en sont donc davantage => HypoTENSIONdiast ABSOLUE.

B. Si TOUS LES POULS < MINIMALES

1.

  • Si les pouls sont autour de la limite sup => HYPERTENSIONdiast [ou tendance].
  • Si ttes les FCs élevées et minimales en sont davantage => HYPERTENSIONdiast ABSOLUE

2.

  • Si les minimales sont autour de la limite inf => BRADYCARDIE [ou tendance]
  • Si ttes les minimales basses et FCs en sont davantage => BRADYCARDIE ABSOLUE.

II. Dépendant de l’écart entre le Pouls et la minimale,

C. Si la FC > DIASTOLIQUE

1.

  • Si minimale nle et FC élevée => TACHYCARDIE [relative à la minimale],
  • Si diastolique élevée et FC en est davantage => TACHYCARDIE FRANCHE.

2.

  • Si FC nle et diastolique faible => HypoTENSION [relative] de la minimale,
  • Si FC basse et minima en est davantage => HypoTENSIONdiast FRANCHE.

D. Si DIASTOLIQUE > la FC

1.

  • Si FC = nle et diastolique élevée => HYPERTENSIONdiast [relative].
  • Si FC élevée et diastolique l’est davantage => HYPERTENSIONdiast FRANCHE.

2.

  • Si diastolique = nle et FC basse => BRADYCARDIE [relative] ;
  • Si diastolique basse et Pls l’est davantage => BRADYCARDIE FRANCHE

FIN DU 1er POSTULAT DU DR. DIASOLUKA.

==========

Rappelons TROIS NOUVELLES NOTIONS pour le suivi de l’HTA (mpm, PAM2, dPAM),
http://www.amessi.org/HTA-Nouveaux-Parametres-du-Suivi-de-la-Tension-Arterielle

A. La mpm (moyenne pouls & minima) = (FC + min) / 2,

B. La PAM2 = ( [MAX-mpm] / 3) + mpm, et
(PAM où on a remplacé la diastolique par la mpm).

C. La dPAM = PAM - PAM2 = [(minima - FC) / 3],
(Différence entre PAM ordinaire et PAM2).

EXEMPLE :

Quand par exemple

Maximale = 102 mmHg, minimale = 85 mmHg et Pouls = 70 /’

=> mpm = 77.5,

dPAM à gauche couché = PAM (90.67) - PAM2 (85.67) = 5.

DEUXIÈME POSTULAT DU DR. DIASOLUKA.

Si on considère les limites supérieures et inférieures de deux paramètres,

le premier étant par exemple le pouls (à peu près = fréquence cardiaque),

et le deuxième étant par exemple la fréquence respiratoire,

si on fixe les limites inférieure et supérieure des valeurs « normales » du premier paramètre par exemple le POULS à par exemple limInf_Prem_Param à 60 et limSup_Prem_Param à 100,

et celles du deuxième paramètre par exemple la fréquence respiratoire par exemple la fréquence respiratoire à par exemple limInf_Sec_Param à 16 et limSup_Sec_Param à 200,

===
A.

I. Si on divise la limite INFÉRIEURE du premier paramètre (en l’occurrence limInf_Prem_Param = 60) par la limite SUPÉRIEURE du second paramètre (en l’occurrence limSup_Sec_Param = 20) on obtient un nouveau paramètre, quotient, par exemple LI_PremParam_Over_LS_SecParam = 3.00.

II. Si on divise la limite SUPÉRIEURE du premier paramètre (en l’occurrence limSup_Prem_Param = 100) par la limite INFÉRIEURE du second paramètre (en l’occurrence limInf_Sec_Param = 16) on obtient un nouveau paramètre, quotient, par exemple LS_PremParam_Over_LI_SecParam = 6.25.

III. En prenant les valeurs réellement mesurées des deux paramètres initiaux (en l’occurrence la FC par exemple = 105 et la FR par exemple = 38),

On peut appliquer les principes du deuxième postulat du Dr DIASOLUKA (PDPDD) illustrés ci-dessous.

===

B.

I. Si on divise la limite INFÉRIEURE du second paramètre (en l’occurrence limInf_Sec_Param = 16) par la limite SUPÉRIEURE du premier paramètre (en l’occurrence limSup_Prem_Param = 100) on obtient un nouveau paramètre, quotient, par exemple LI_SecParam_Over_LS_PremParam = 0.16.

II. Si on divise la limite INFÉRIEURE du premier paramètre (en l’occurrence limInf_Prem_Param = 60) par la limite SUPÉRIEURE du second paramètre (en l’occurrence limSup_Sec_Param = 20) on obtient un nouveau paramètre, quotient, par exemple LS_SecParam_Over_LI_PremParam = 3.00.

III. En prenant les valeurs réellement mesurées des deux paramètres initiaux (en l’occurrence la FC par exemple = 29 et la FR par exemple = 10),

On peut aussi appliquer les principes du deuxième postulat du Dr DIASOLUKA (PDPDD) illustrés ci-dessous.

=====

PRINCIPES DU DEUXIÈME POSTULAT DU DR. DISOLUKA,
(PDPDD)
APPLIQUÉS À LA FRÉQUENCE CARDIAQUE ET À LA FRÉQUENCE RESPIRATOIRE :

Si FC (105) / FR (38) = 2.76 < 3
FC (105) ÉLEVÉE => TACHYPNÉE ABSOLUE.

Si FC (29) / FR (10) = 2.9 < 3
FR (10) Basse => BRADYCARDIE ABSOLUE.

  • *************/

Par exemple, Si on admet 60= Limite Inférieure Fréquence CARDIAQUE,
et 100= Limite Supérieure Fréq CARDIAQUE,

ET QUE

16= Limite Inférieure Fréq RESPIRATOIRE, et que
20= Limite Supérieure Fréq RESPIRATOIRE,

ALORS

Si on admet les limites ci-dessous (FC Nle = 60 à 100 , FR Nle = 16 à 20), On peut dans une certaine mesure dire que :

1. Le rapport normal FC/FR = 3 à 6.25
[
3 = Lim Inf Fréq CARD (60) / Lim Sup Fréq RESP (20)
6.25 = Lim Sup Fréq CARD (100) / Lim Inf Fréq RESP (16)
]

et que

2. Le rapport normal FR/FC = 0.16 à 0.33
[
0.16 = Lim Inf Fréq RESP (16) / Lim Sup Fréq CARD (100)
0.33 = Lim Sup Fréq RESP (20) / Lim Inf Fréq CARD (60)
]

==========

EXEMPLES :

1. Si FC / FR < 3

Si FC ÉLEVÉE => TACHYPNÉE ABSOLUE.

ou

Si FR BASSE => BRADYCARDIE ABSOLUE.

Ex . :

Si FC (74) / FR (25) = 2.96 < 3
Bien que FC (74) = Nle (60-100) => TACHYPNÉE.
* Cette condition ne répond pas au 2è postulat du Dr DIASOLUKA. *

Si FC (105) / FR (38) = 2.76 < 3
FC (105) ÉLEVÉE => TACHYPNÉE ABSOLUE.

Si FC (29) / FR (10) = 2.9 < 3
FR (10) Basse => BRADYCARDIE ABSOLUE.

===

2. Si FC / FR > 6.25

Si FC BASSE => BRADYPNÉE ABSOLUE.

ou

Si FR ÉLEVÉE => TACHYCARDIE ABSOLUE.

Ex . :

FC (55) / FR (8) = 6.88 > 6.25
Comme FC (55) BASSE => BRADYPNÉE ABSOLUE.

FC (160) / FR (25) = 6.4 > 6.25
Comme FR (25) ÉLEVÉE (>20) => TACHYCARDIE ABSOLUE.

===

3. Si FR / FC < 0.16

Si FR ÉLEVÉE => TACHYCARDIE ABSOLUE.

ou

Si FC BASSE => BRADYPNÉE ABSOLUE.

Ex . :

FR (25) / FC (166) = 0.15 < 0.16
Comme FR (25) ÉLEVÉE (>20) => TACHYCARDIE ABSOLUE.

FR (8) / FC (55) = 0.145 < 0.16
Comme FC (55) BASSE (<60) => BRADYPNÉE ABSOLUE.

===

4. Si FR / FC > 0.33

Si FR BASSE => BRACARDIE ABSOLUE.

ou

Si FC ÉLEVÉE => TACHYPNÉE ABSOLUE.

Ex . :

FR (10) / FC (29) = 0.34 > 0.33
Comme FR (10) BASSE (<16) => BRADYCARDIE ABSOLUE

FR (35) / FC (104) = 0.333... > 0.33
Comme FC (25) ÉLEVÉE (>100) => TACHYPNÉE ABSOLUE

==========

NOTA BENE :

Dans ce 2è postulat du Dr DIASOLUKA, c’est plus le principe qui compte que les chiffres de façon absolue.

Selon son expérience, l’objectif poursuivi, ou le contexte...,

Le praticien peut poser n’importe quelle limite pour les FC au lieu de 60 et 100 :

40, 45, 50, 55, 60, 65, 70, 75, 80, 85, 90, 95, 100, 105, 110,...

Tout comme il peut poser n’importe quelle limite pour les FR au lieu de 16 et 20 :

8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 16, 18, 19, 20, 22, 24, 25, 28...

Cette tâche est facilitée avec le script ci-dessous :

http://diasoluyalu.exactpages.com/postulats/2e_postulat_dr_diasouka.html

=====

Quelques rappels généraux utiles :

  • 1. Chez le fœtus la CARDIOTOCOGRAPHIE permet la surveillance fœtale pendant la grossesse et durant l’accouchement et donc de déceler à temps les signes d’une souffrance fœtale.
  • 2. La capacité pulmonaire diminue assez tôt : malgré un entraînement intensif, un sportif de haute compétition n’est plus à son meilleur niveau passé 30 ans.
  • 3. Quelques types de respirations pathologiques :
    KUSSMAUL et KIEN, CHEYNE STOKES, BIOT [et SAVARD],...

==================================================

Jean-Baptiste Dadet DIASOLUKA Nzoyifuanga Luyalu,
diassites chez operamail.com
Tél. : +243 902263541

1. Spécialiste en Ophtalmologie
(1980 – Clin Univ Kinshasa)

2. Docteur en Médecine, Chirurgie & Accouchements
(1977 – Univ du Zaïre, Kinshasa),
CNOM : 0866 (Rép Dém Congo)

3. Mathématicien - Physicien niveau humanités,
(1971 – Collège Pestalozzi)

4. Informaticien, Programmeur, Webmaster

5. Avec connaissances en langages machine et assembleur, C++ et JavaScript.

6. Chercheur indépendant, autonome et autofinancé, bénévole,
sans aucun conflit d’intérêt avec qui qu’il soit ou
quelqu’organisme ou institution / organisation que ce soit,
étatique, paraétatique ou privé.

===========

Autres lectures qui peuvent être intéressantes [du même auteur] :
« 
http://diasoluyalu.exactpages.com/glaucome/glaucome.html

http://www.amessi.org/diasoluka

http://gha.centerblog.net

https://www.facebook.com/diasoluyalu/posts/558746290870398 (labo)

https://www.facebook.com/notes/jean-dadet-diasoluka/m%C3%A9decine-et-labo-peuvent-conduire-%C3%A0-la-mort-si-on-ny-prend-garde/561589140586113 »

https://www.facebook.com/notes/jean-dadet-diasoluka/les-sciences-quantiques-d%C3%A9complex%C3%A9es-en-quelques-lignes-/564326810312346

https://www.facebook.com/diasoluyalu/posts/560832057328488 (dignité)

http://diassites.0pi.com

http://diasoluyalu.exac tpages.com

https://www.facebook.com/diasoluyalu/posts/561667217244972 (retroaccouchement)

Navigation