Google travaille sur des lentilles pour aider les diabétiques

Version imprimable de cet article Version imprimable

Google a annoncé hier son projet de lentilles de contact intelligentes. Elles pourront mesurer, en temps réel, le taux de glucose des patients diabétiques grâce à leurs larmes.

Google poursuit ses expérimentations dans le domaine de la santé. « Nous sommes en train de tester des lentilles intelligentes fabriquées pour mesurer le taux de glucose dans les larmes », a annoncé jeudi le géant du Web sur son blog officiel1. Elles sont destinées à aider les diabétiques à mieux gérer leur maladie.

Cette technologie fonctionne grâce à « une petite puce connectée et un capteur de glucose miniaturisé, qui sont enfermés entre deux couches de matériaux »

Les scientifiques testent actuellement des prototypes qui peuvent générer une lecture du taux de glucose toutes les secondes. Ils étudient aussi un système de signaux lumineux qui préviendraient les utilisateurs quand certains seuils de glucose seront dépassés. « Nous espérons que cela pourra un jour apporter aux diabétiques un nouveau moyen de gérer leur maladie », a ajouté Google.

Les deux chercheurs Brian Otis et Babak Parviz, à l’origine du projet, travaillent au sein du laboratoire secret de Google, le Google X Lab. Ils ont tout juste débuté leur activité, mais disent avoir terminé plusieurs recherches médicales pour les aider à affiner un prototype. « Il y a encore beaucoup de travail pour rendre cette technologie viable », précisent les chercheurs sur le blog. « Nous sommes en discussion avec l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). Nous avons aussi l’intention de chercher des partenaires qui seraient capables d’amener ce genre de produits sur le marché. »

Le projet identique de Microsoft

Google n’est pas la première entreprise à parler de lentilles connectées.

En décembre 2011, c’est Microsoft qui a annoncé travailler sur des lentilles de contact intelligentes. « Des chercheurs à l’université de Washington et du centre de recherche Microsoft travaillent ensemble pour développer une solution pour améliorer à la fois la santé et le quotidien des diabétiques : une lentille de contact qui mesure le niveau de sucre dans le sang », annonçait alors Microsoft.

La ressemblance flagrante des deux projets serait due à la présence d’un seul homme : Babak Parviz, professeur à l’université de Washington qui a travaillé d’abord avec Microsoft avant de rejoindre Google. Dès 2009, il avait publié un article sur IEEE Spectrum décrivant la réalité augmentée dans des lentilles de contact.

Google se mobilise pour la santé

Google prend les recherches dans la santé très à cœur. Son cofondateur, Sergeï Brin, aide financièrement la lutte contre la maladie de Parkinson. Il a donné en tout, depuis 2005, 132 millions de dollars à la recherche, selon l’agence Bloomberg. Son intervention a permis « de créer une base de données ADN de 7000 patients et de soutenir le travail sur les premiers traîtements ciblés », a rapporté Bloomberg.

Google a aussi engagé des recherches sur l’allongement de la durée de vie.

En septembre 2013, l’autre cofondateur de Google et actuel PDG, Larry Page, a annoncé le lancement de Calico, une entreprise qui se concentre sur la santé et le bien-être. Calico a pour but de s’attaquer au défi universel que représentent la vieillesse et ses maladies, selon le Los Angeles Times. Et c’est bien tout ce que l’on sait aujourd’hui de cette mystérieuse entreprise.

Sources : WWW.AMESSI.ORG avec source LEFIGARO.FR

Liens :

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?