Dépression : une inflammation cérébrale qui pourrait venir de l’intestin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Les bactéries intestinales sont susceptibles d’envoyer des signaux au cerveau par différentes voies et ainsi de l’influencer. Si bien que le microbiote participerait aux maladies psychiatriques.

Le microbiote intestinal peut agir sur le cerveau par voie nerveuse ( voir schéma ci-dessous),

en stimulant les terminaisons du système nerveux entérique qui communique avec le cerveau par l’intermédiaire du nerf vague.

Les bactéries intestinales produisent aussi des métabolites qui agissent sur le cerveau par voie sanguine. Certaines bactéries activent par ailleurs les cellules immunitaires intestinales qui sécrètent à leur tour des cytokines.

Par voie sanguine, celles-ci peuvent activer la microglie (système immunitaire du cerveau), créant une inflammation.

D’autres bactéries activent les cellules endocrines qui produisent des neuropeptides qui, véhiculés jusqu’au cerveau par le sang, peuvent modifier le fonctionnement de neurones .

source : http://www.sciencesetavenir.fr/

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?