Coca – Une formule secrète qui aurait des choses à cacher

, par  Amessi , popularité : 3%

Ce n’est pas de la « formule secrète » de Coca-Cola que nous allons évoquer dans cette série « les substances que nous cachent …. les grandes marques« . Non, au-delà du secret commercial de la composition du Coca Cola, qui fait office de publicité bien plus que de secret industriel, c’est à des dégâts véritablement ravageurs que nous allons nous intéresser. Mais ces ravages ne se produisent pas là où on les attendait…

JPEG

Comme nous le confirme notre nutritionniste, l’ingrédient le plus gênant dans le Coca-Cola est tout simplement le sucre. Boire 1 litre de Coca Cola, c’est avaler 16 morceaux de sucre ! Beaucoup trop si on considère qu’un Américain, qui ingurgiterait 170 litres par an consommerait l’équivalent de 20 kilos de sucre !

Chaque nouveau soda consommé par jour augmente le risque d’obésité d’un enfant de 60 % selon le CSPI (Center for science in the public interest)
Chaque nouveau soda consommé par jour augmente le risque de maladie cardiovasculaire de 19 % chez les hommes,
Boire une ou deux boissons sucrées par jour accroît le risque de diabète de type 2 de 25 %.
Les boissons contenant de l’aspartame sont dangereuses : on recence 92 effets néfastes pour la santé pour le seul aspartame.

Des substances cancérigènes dans le Coca

Avec le colorant E150d, on a un bel exemple du comportement de certaines multinationales : elles ne se mettent pas hors la loi, mais elles ne vont pas au-delà non plus, elle ne prennent pas les devants… Ce colorant E150d donc, est le colorant caramel qui donne sa couleur caractéristique au Coca. Il serait cancérigène. C’est pourquoi l’Etat de Californie a fait abaisser son taux maximum à 29 mg par canette (sauf à indiquer sur l’emballage que le colorant peut provoquer le cancer).

Toutefois, ailleurs aux États-Unis et dans le monde, quand la réglementation ne l’oblige pas, Coca-Cola continue à vendre son soda avec un taux plus fort de ce composant potentiellement dangereux. Ainsi en France, on boit du Coca qui contient 79 mg de E150d.
consoglobe

©amessi