AVC : Agir Vite pour le Cerveau

quels signes doivent alerter ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

À l’occasion de la 7e Journée mondiale contre les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) qui se tient le 29 octobre, la Société française neuro-vasculaire (SFNV), les associations de patients (notamment France AVC) et le Ministère de la Santé rappellent qu’en cas de symptômes de l’AVC, chaque minute est précieuse.

Les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) ou attaques cérébrales touchent chaque année 150.000 nouvelles personnes en France dont un quart a moins de 65 ans.

Ils constituent la première cause de handicap acquis en France.

Les trois quart des patients gardent des séquelles telles un handicap moteur ou des difficultés à s’exprimer. Une personne sur 5 décède dans le mois qui suit un AVC.

Des symptômes d’alerte sont :

  • la paralysie brutale ou un engourdissement brutal d’un coté du corps,
  • des difficultés soudaines à parler ou à comprendre,
  • une diminution brutale de la vision d’un œil ou des yeux,
  • instabilité de la marche inexpliquée ou chute soudaine, troubles de l’équilibre, vertiges.

Ces symptômes doivent inciter à composer le 15 dès leur apparition même s’ils régressent en quelques minutes car les traitements sont d’autant plus efficaces qu’ils sont administrés très rapidement.

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque le flux sanguin rencontre un obstacle (caillot sanguin ou vaisseau sanguin rompu) qui empêche son passage vers les différentes parties du cerveau, ce qui prive ces dernières de leur apport vital en oxygène, causant leur dysfonctionnement puis la mort de leurs cellules nerveuses en quelques minutes.

Il y a deux types d’AVC, selon la nature des troubles de la circulation sanguine en cause :

- les accidents d’origine ischémique, lorsqu’une artère se bouche. Ce sont les plus nombreux (80%).

- les accidents d’origine hémorragique, lorsqu’un vaisseau sanguin se rompt. Ils représentent 20% des AVC. Ils touchent des populations moins âgées et sont généralement plus sévères.

Psychomédia avec sources :
SFNV
Fédération France- AVC
AMESSI

Documents joints

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?