Arrêter de fumer grâce à l’Homéopathie, par le Dr A.C QUEMOUN

Ce guide n’est pas « un nouveau livre pour arrêter de fumer ». C’est LA stratégie antitabac la moins onéreuse de toutes. Et en plus, elle marche !
Même sans grande motivation, sans les effets secondaires des méthodes classiques, et en tenant compte de votre personnalité, l’homéopathie permet aussi d’éviter tous les inconforts liés à l’arrêt du tabac : fringales, nervosité, troubles de mémoire...

ARRÊTEZ DE FUMER !GRÂCE Â L’HOMÉOPATHIE

C’est décidé, vous voulez VRAIMENT arrêter ! Mais...

° Sans grossir.
° Sans souffrir.
° Sans vous ruiner.
° Pour de bon, tranquillement, avec une aide efficace.

L’homéopathie est faite pour vous !

« Ce guide n’est pas « un nouveau livre pour arrêter de fumer ».

C’est LA stratégie antitabac la moins onéreuse de toutes. Et en plus, elle marche !
Même sans grande motivation, sans les effets secondaires des méthodes classiques, et en tenant compte de votre personnalité, l’homéopathie permet aussi d’éviter tous les inconforts liés à l’arrêt du tabac : fringales, nervosité, troubles de mémoire...

Voici donc une stratégie complète et très pratique, semaine après semaine et tout en douceur, pour vous accompagner de la dernière cigarette à la liberté retrouvée.

Albert-Claude Quemoun est pharmacien et chercheur en collaboration avec l’INSERM. Président de l’Institut homéopathique scientifique, vice-président du Centre international de médecine naturelle et de terrain, chargé de cours à la faculté de médecine de Paris XIII, il est l’auteur de Homéopathie Guide pratique, Homéofémina et Homéopathie Homéofamille (Éditions Leduc.s).

Extrait du livre :

Je décide d’arrêter

Bien sûr, votre décision constitue le commencement de tout, et c’est un très bon début. Mais à partir du moment où vous dites : « Je vais arrêter », il vous faut aussi commencer à réfléchir à quand, et à comment.

Je choisis comment

Pour le choix de la méthode et/ou de l’aide thé­rapeutique, il va sans dire qu’à mon avis l’homéopathie est la meilleure qui soit, efficace, sans danger ni effet secondaire, accessible à tous. Mais ce point n’est pas le seul sur lequel il vous faut trancher avant de passer à l’acte, et même s’il est évidemment crucial, il reste encore quelques questions.

Faut-il arrêter d’un coup ou peu à peu ?

On voit parfois des fumeurs se poser la question de savoir s’ils vont arrêter progressivement, en réduisant chaque jour le nombre de leurs cigarettes, ou d’un coup, brutalement, du jour au lendemain. Avec l’homéopathie, ce problème ne se pose pas :

il est plutôt conseillé de ne plus fumer du tout dès l’instant où on commence le traitement. Pas dans la crainte de malaise à cause d’un surdosage de nicotine comme cela arrive parfois avec les substituts nicotiniques, mais parce l’homéopathie fonctionne en éliminant la nicotine de l’organisme.

Si on lui en rajoute régulièrement, on va tout à fait à l’encontre de son action ! Et elle risque de se montrer alors nettement moins efficace. Evidemment, un arrêt brutal n’est pas indispensable à la réussite de votre sevrage, et une cigarette de plus ne constituera ni un drame ni un échec. La désaccoutumance durera peut-être juste un peu plus longtemps.