Témoignage d’une personne « vaccinée »

Version imprimable de cet article Version imprimable

Témoignage d’une personne « vaccinée »

Bonjour,

J’ai été vaccinée (hépatite b pour ne pas le nommer), et peu de temps après j’ai commencé à avoir des symptômes, très grande fatigue, fièvre....... en février j’ai eu une crise très violente de fatigue, impossibilité de marcher, parler, manger, après hospitalisation et biopsie, le couperet tombe, myofasciite à macrophage, myopathie inflammatoire. cette maladie ne concerne en ce moment que 150 cas environ, et en 97 20 cas, elle est provoquée par l’aluminium contenu dans les vaccins. Nous sommes complètement isolés, sans informations, sans médicaments, Il faut savoir que certaines personnes mise dans la catégorie des fibryomyalgies, en fin de compte avaient une myofasciite à macrophage

IL EST IMPORTANT DE SAVOIR QUE CETTE MALADIE NE SE VOIT PAS DANS LES PRISES DE SANG, seule un biopsie du deltoide peut faire ce diagnostic.

je pense que vous aurez compris que mon but n’est pas de soulever une nouvelle polémique, mais nous les malades ne comprenons pas que les médecins généralistes et autres ne soient pas informés de cette nouvelle maladie, peu importe la cause, pour le moment.

Si vous saviez combien le parcours pour arriver au diagnostic est long et douloureux, d’autres malades ont même été envoyés pendant 3 ou 4 ans chez le psy avant de faire une biopsie.

De plus après il faut se battre avec la sécurité sociale qui ne connaît pas cette maladie, et c’est pour tout cela que je veux alerter les médecins, car ils ne doivent pas ignorer les symptômes de cette maladie, pour ma part cela fait 4 ans que je diminue en énergie, et depuis février, la maladie est plus violente, nous avons 90 % des symptômes en commun, et voyez vous c’est très dur de faire le deuil de ce que l’on a été, je vivais à 100 à l’heure, je faisais beaucoup de choses, artisanat, j’allais aux champignons (18 h par semaine), je suis comptable, et quand vous voyez que lorsque je suis en crise je ne suis même plus capable d’écrire sans faute, de faire un noeud de lacet de chaussure......... je réponds à mes courriers le matin à mon réveil, car après je tombe dans des sommeils profonds, je ne conduis plus, ne fais plus mes courses car je ne comprends pas ce que j’achète, et je ne vous parle pas des douleurs aux articulations, des problèmes de compréhension............

Même si cette maladie fait encore l’objet de recherches, elle existe et en tant que telle, les médecins devraient être au courant

Dans le journal du genethon IS N° 39 DE NOV 99
http://www.genethon.fr/fr/info/f_in...

L’aluminium responsable de la myofasciite à macrophages

Nous avons signalé dans le N° 35 des I.S. l’apparition de cette curieuse maladie qui a été décrite en 1998 par R. Gherardi et al. Au congrès de la WMS ( World Muscular Society) qui s’est tenu à Antalya (Turquie) en octobre dernier une communication de l’auteur de ce premier article, en collaboration avec les membres du Groupe d’Etude et de Recherche sur les Maladies Musculaires acquises, a apporté un élément d’explication important sur l’origine de cette maladie dont on a décrit aujourd’ hui une cinquantaine de cas. L’examen, par des méthodes physico-chimiques, des inclusions contenues dans les macrophages présents dans les muscles atteints, a permis de découvrir que l’aluminium en était l’élément essentiel. Or l’aluminium est utilisé comme adjuvant dans les vaccins contre les hépatites virales A et B. Cependant comme toutes les personnes vaccinées contre ces maladies ne sont pas atteintes par la myofasciite à macrophages on estime que des prédispositions immunologiques sont à l’origine de l’apparition de cette pathologie chez certaines personnes et pas chez d’autres. L’OMS a été saisi du problème pour que soit envisagée une modification dans la préparation des vaccins contenant de l’aluminium.

Témoignage de chercheur dans l’impatient de l’alternative santé de fevrier 2001 :

L’ALTERNATIVE SANTE L’IMPATIENT FEVRIER 2001

... provoquée par un dérivé de l’aluminium des vaccins

L’enquête permet d’aboutir en 1999, et de mettre en cause un dérivé de l’aluminium. En effet, après biopsie, toutes les analyses de microscopie électronique des macrophages (2) montrent la présence d’un corps étranger.. L’analyse de cette substance révèle ensuite qu’il s’agit d’hydroxyde d’aluminium. L’hydroxyde d’aluminium est un adjuvant utilisé dans de nombreux vaccins, pour ses propriétés immunostimulantes. La totalité des patients ont été vaccinés avec des vaccins conte- nant cet adjuvant, dans les mois ou les années précédant la sur- venue des troubles, et les biopsies permettent de déceler systématiquement des lésions typiques de la maladie sur le site habituel d’injection des vaccins (muscle deltoïde : muscle de l’épaule). En outre, des rats à qui l’on injecte un vaccin contenant de l’hydroxyde d’aluminium pré- sentent les mêmes lésions musculaires. Dans ces conditions, il est difficile de ne pas voir le lien de causalité entre la maladie et les vaccinations. En octobre 1999, le Comité consultatif pour la sécurité des vaccins de l’Organisation mondiale de la santé valide les travaux des chercheurs français : « Les faits qui ont été soumis au Comité prouvent l’existence d’une entité histopathologique distincte, appelée myofasciite à macrophages, caractérisée d’une part par la présence dans le deltoïde d’amas denses, persistants et localisés de macrophages < .. > accompagnés d’inclusions cristallines d’alu- minium, et d’autre part par une réaction inflammatoire chronique » (Relevé épidémiologique hebdomadaire de l’OMS, 15 octobre 1999).

Le vaccin hépatite B est le plus suspecté

" L’OMS, tout en constatant que les chercheurs ont fait la preuve que les injections d’aluminium chez les rats entraînent les mêmes lésions, émet quelques réserves. Elle ne reconnaît pour le moment que l’existence d’un lien entre ces lésions et l’alu- minium et demande des études plus larges, pour prouver le lien entre le vaccin et les symptômes des malades, notamment chez ceux qui sont atteints simultanément de MMF et d’une maladie auto-immune. Dans l’attente, l’OMS refuse de modifier les recommandations concernant les vaccinations

D’autre part suite à cet article, TF1 à publié un petit interview au journal de 20 h 00 le 2 février, les chercheurs du germad, on bien dit que l’aluminium dans vaccin hépatite b était responsable de notre maladie

amicalement
patouvite

http://www.medito.com/htdocs/dcforu...

Documents joints

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?