Physique du zero & infini

, par  Grainede Ble , popularité : 3%

physique du zero & infini

Quoi que nous lançions dans l’espace il suit une courbe et une ligne droite n’est
qu ’apparence mais en fait une courbe.
Mais pour que l’espace existe ,il faut qu’un temps T se soit écoulé d’ou le lien
indissoluble de l’espace-temps dont les critères de manifestation dépendent de l’intensité de densité:chez nous le système dénairecomprenant en lui aussi bien
le système duodécimale que sexagésimale ,binaire...etc...
Le temps n’est donc qu’une donnée de conscience et l’espace ne peut exister
sans lui:cela est de la pure physique quantique également !
Un temps T s’étant écoulé entre le moment où je commence à tracer mon cercle et le moment où je commence à le fermer...mon cercle ne peut être fermé et
ne peut donc tracer le zero mais une spirale dont la projection sur un plan dé
finit le zero.
Si donc je commence à compter 1 au début de mon cercle ,je peux compter
à l’infini dans un cercle qui ne sera que l’infini et qui jamais ne se fermera ,
rejoignant la spirale de mon apparent cercle classique.
Or une spirale n’est qu’une sinusoïde non déployée ou expression de la dua
lité ,elle même divisible en 4 temps:2 en haut ,2 en bas ,nous amenant au
quaternaire de notre système:air-eau-terre-feu.!
Le zero est donc représentable par la cage du hamster qui fait tourner sa roue.
Mais si je sors le hamster de sa cage et torsade sa cage en zero prenant l’ap
parence de l’infini ou huit horizontal (rouleau de mobius ou lemniscate) et que je remplace notre hamster par un petit véhicule puissant ;que se passe t il ?
Mon véhicule tout en accélérant sans arrêt va tourner en voyant les 2 côtés de l’univers que le hamster ne voyait pas et plus il accélerera plus sa fréquence augmentera jusqu’à l’infini augmentant sans arrêt son champ de conscience puisque il ou elle percevra de + en + de choses jusqu’à décoller et se dissoudre
hors de l’espace-temps et en même temps dans l’espace-temps tant les deux
sont indissociables.
Ce qui nous prouve que le zéro ou cercle qui ne se ferme pas est extensible à l’infini et donc identique à l’infini...mais que plus je m’enfonce dans la densité et
réduit donc ma vitesse,plus il prend forme jusqu’à pouvoir être dessiné sur un sol
ou une feuille de papier,parchemin ou ce que l’on veut.Ce même sol n’étant
que réduction de vitesse,projectionde myriades de spirales et donc densifica-
tion de ...ce que l’on nomme la CONSCIENCE,le >Principe..etc...
Dés lors le zero est l’expression du Inn ,défini comme privilégiant la densité et
l’infini est l’expression du yang fécondeur invisible,dont la^première manifestation semble le verbe ou musique..C’est pourquoi l’infini est re-
présenté par un zero TORSADE ..ce qui veut bien dire ce que cela veut dire :
le rouleau de mobius permet de passer des deux côtés de la manifestation,tel
le petit vehicule qui roule dessus,alors que le hamster en sa cage ne voyait qu’un aspect de la question.
C’est pour cela que l’on dit que « huit est un Dieu qui se souvient des cieux »torsadé dans sa densité....mais torsade nécessaire à nous rappeler la double face deschoses !D’ailleurs huit signifie « choix des alliances par équilibre »en TaO et TAROT et par extension seulement...justice !
L’expression et le dessin de l’infini nous permettent donc de PRENDRE CONSCIENCE de l’infini du zero sous quelle forme ?En changeant l’
ANGLE de notre regard..disant au hamster ou à l ’humain enfermé dans sa
sphère :il FAUT regarder des deux côtés soit en haut et en bas et se laisser porter par la vitesse des fréquences de la fréquence universelle.Plus la vitesse
croîtra plus le champ de conscience s’élargira jusqu’à prendre conscience de
tout l’espace-temps et du principe hors espace-temps tel un tout.Mais un TOUT
où l’on demeure libre de se laisser porter ou de se dévier en s’enfonçant trop dans la densité...d’ou des réactions aux actions dont on ne pourra pas toujours déterminer les causes,nous amenant de déviances en déviances,jusqu’à ce que l’on comprenne qu’il faille que la conscience se mette à nouveau à la recherche de la fréquence universelle (prière...yoga...aller chercher l’eau de la rivière...enfin !tout ce qui peut reconnecter à la source invisible et épurer de l’excès de densité en prenant conscience des formes de déviances en jeu..c’est à dire .. ;regardant des deux côté sdu lemniscate au lieu de faire comme le hamster en sa cage...bouffer et pédaler..mais ce n’est pas sa faute,puisqu’il est prisonnier !)
Mais le zéro n’existe pas en tant que tel,puisque seulement spirale et l’infini
ne peut donc exister sous la forme du lemniscate aurement que comme
convention de langage ..donc verbe...fréquence de vibration dite musicale,
liée à la manifestation de la densité...puisque aucun des 2 ne peut se fermer.
Il « n’existe » donc que la spirale ou vortex universel (induit-inducteur) que nous retrouvons du Maelström aux trous noirs..soit un CHANGEMENT PERMANENT variable en fonction de l’ATTENTION ou CONSCIENCE que nous en avons (lié également à l’égrégore de notre densité)nous mettant en rapport avec la convention de langage dite:Champ unifié ou mouvement perpétuel universel !
Ainsi ,si la division par zéro est impossible en mathématique elle est possible en physique et donne l’infini où zéro indestructible de la constante de Planck et du
Tai Ki chinois (cercle noir et blanc avec le point de couleur opposé en chaque)
qui explique qu’en tout yang susbsiste toujours un Inn et vice-versa.Ainsi plus
le diamètre de l’atome se rétrécit ,plus son rayonnement est grand,expliquant
par la même l’homéopathie.Que se passe t il ?
Plus la NATURE ORIGINELLE & non pas l’humanoïde manifesté,fusse t il Elo
him,réduit sa densité,plus elle met en rapport avec la force fécondante univer
selle dite yang ,engendrant le Inn ..d’ou l’EVIDENCE de la mémoire de l’EAU
lien UNIVERSEL Electrolytique ,solvant universel qui dissout ,ionise,disperse,
stabilise,reconstruit,thermorégularise sous toutes les formes ,faisant des liqui
des le lien des solides avec le dit éther !
La différence entre le zéro et l’infini n’est donc que convention de langage
INDISPENSABLE à notre compréhension de l’univers et ayant bien des para
mètres physiques indiscutables ,nous ouvrant la porte de la métaphysique,
mais d’une métaphysique ..sagement paramétrée et sobre,définie selon une
science mathématique (la bonne mathématique) que l’on enseigne plus depuis
nos grands parents ou arrière grands parents : la « logique » aspect des maths
qui permettait de résoudre tous les problèmes et limitait singulièrement les
nuls en maths !Donc ,là encore...dévoiement voulu..comme ailleurs !

de-COMBREDET.Jean chez wanadoo.fr
copyright accordé à RSP & AMESSI