Migraine : vraie et fausse acupunctures efficaces

Migraine : vraie et fausse acupunctures efficaces

Version imprimable de cet article Version imprimable

Migraines : vraies et fausses acupunctures efficaces

Les aiguilles joueraient à elles seules un effet sur les migraines

L’acupuncture est réputée pour aider efficacement les
migraineux. Mais une nouvelle étude nuance ces propos. D’après
le Dr Klaus Linde (université de Munich), la vraie acupuncture
aurait autant d’effet qu’une fausse.

Explications.

« Ceux qui ont utilisé l’acupuncture ont eu moins de maux de
tête, et ces maux de tête avaient une intensité plus faible.
De plus, ils ont moins utilisé de médicaments. Ces patients
ont senti un réel changement dans leur vie de tous les jours.
 » C’est par ces mots que le Dr Dr Andrew Vickers (Memorial
Sloan-Kettering Cancer Center, New York, 1) a conclu son étude
sur les migraines. Il avait donc trouvé un réel effet de
l’acupuncture sur les migraines. Et ce n’était d’ailleurs pas
la première que le lien entre les deux avait été démontré.
Ainsi, deux ans auparavant, le Dr Gianni Allais (Women
Headache Center, Turin) était arrivé aux mêmes conclusions,
précisant toutefois que les symptômes revenaient après six
mois de traitement.

Les migraines toucheraient en France plus de 7 millions de
personnes. Le Dr Klaus Linde pense que 6 à 7% des hommes et
18% des femmes seraient touchés par ces maux de tête.
Pour sa dernière étude, le chercheur a suivi 302 patients,
dont une grande majorité de femme (88%), âgées en moyenne de
43 ans. Certains ont eu 12 séances d’acupuncture sur huit
semaines, d’autres n’ont pu profiter que d’une « fausse
acupuncture » (c’est-à-dire que les aiguilles n’étaient pas
enfoncées à des endroits précis). Un dernier groupe enfin n’a
pas reçu le moindre traitement.
Les résultats sont les mêmes dans les deux premiers groupes :
le nombre de migraines et l’intensité de ces crises ont autant
diminué. Ces résultats sont toutefois meilleurs que pour le
dernier groupe qui n’a reçu aucune aiguille. Ainsi, 51% des
personnes des groupes vraie et fausse acupuncture ont vu leurs
symptômes réduire de moitié, contre 15% dans le groupe sans
traitement particulier.

« Nous ne savons pas si c’est l’effet des aiguilles ou
simplement un excellent effet placebo qui joue un rôle sur les
migraines, précise le Dr Klaus Linde, à moins que ce ne soit
les deux ! Nous ne sommes pas certains que l’effet des
aiguilles soit juste psychologique ».

Clémence Lamirand.

(1) A. Vickers : Acupuncture for chronic headache in primary
care : large, pragmatic, randomised trial. British Medical
Journal, march 2004.
(2) Allais G : Acupuncture in the Prophylactic Treatment of
Migraine Without Aura : A Comparison with Flunarizine. Headache
2002 42 (9) : 855-861.
(3)Klaus Linde : Acupuncture for Patients With Migraine, A
Randomized Controlled Trial. JAMA. 2005 ;293:2118-2125.
(04/05/2005, L.Q.S.)

Vos commentaires

  • Le 7 juin 2005 à 02:47, par Jean de Combredet En réponse à : > Migraine : vraie et fausse acupuncture efficace

    Ce n’est pas l’acupuncture sortie de son contexte qui nous intéresse mais « l’essence quantique du point d’acupuncture » à propos de laquelle nous avons récemment publié un article sur ce même site.
    Il est dés lors bien clair qu’une acupuncture sans phytothérapie-nous ne parlons pas de pharmacopée chinoise- va
    perdre une partie de son action,d’
    autant que les migraines sont particuliérement liées au sang donc à l’eau du corps,donc à la plante et que le tout est bien sûr lié à l’aspect psychosomatique,également omis en cet article.
    La plante draine encore plus en profondeur que l’acupunture.
    Dire que l’effet placebo équivaut à l’acupuncture sous couvert d’un titre universitaire munichois est comique.Car il y a derrière 2 milliards d’asiatiques -& pas seulement 50 millions de germains-qui entrent et sortent par centaines quotidiennement des hôpitaux chinois essentiellement acupuncturaux et qui sont soignés par des médecins formés dans les deux médecines,mais uniquement en acupuncture avec 92 à 98% de résultats positifs.
    Quant à s’obstiner à parler d’effet placebo et d’études en double aveugle
    avec ce degré de titre universitaire,cela reléve d’une fantaisie non scientifique, puisque l’on sait-RSP & Amessi l’ont retransmis à une date que je n’ai plus- que cet effet placebo n’est pas prouvé & semble très aléatoire en fonction d’un état émotif de la personne qui active ou non certaines zones du cerveau et non toutes celles se liant à la douleur en fonction de son tempérament :
    il s’agit donc d’une interprétation psychologique liée à l’intima de chacun,
    donc non fiable !
    D’autre part enfoncer les aiguilles d’acupuncture dans les points ou hors des points réduit dans le dernier cas
    les effets des aiguilles mais ne l’annule pas puisque il s’agit d’une
    émission-reception électromagnétique au niveau de la vapeur d’eau du corps et de l’environnement.
    Les résultats ne peuvent donc être les mêmes dans les deux premiers groupes...
    à moins que des « recettes » aient été appliquées dans le premier groupe et que l’on considére cela comme de l’acupuncture réelle.Cela suppose tout
    de même une sacrée dose d’incompétence !
    Il y a donc forcément mensonge et/ou incompétence quelquepart,car on ne peut
    avoir le même résultat en enfonçant les
    aiguilles en un endroit où la résistance est de 4000 ohms et en un endroit où elle est nulle,surtout avec un couple énergétique tel que celui des aiguilles !
    C’est de la physique de classe de seconde,qui plus est vérifiable par l’
    électricien de base ...et vérifié !

    EN Médecine Traditionelle chinoise il y
    a 15 à 17 types de céphalées :

    • vent froid
    • vent chaud
    • montée de yang du foie
    • montée de feu du foie
    • yang du foie élevé
    • vide rein
    • vide yang
    • vide de Inn
    • stase de sang
    • vide d’énergie
    • vide de sang
    • vent humide
    • 4types d’humidité dite impure(TAN)
      au moins !
      Il n’est pas non plus possible d’essayer de nous faire croire que migraines et céphalées sont séparables ,car les symptômes sont trop cousins & les organes concernés identiques
      De plus l’acupuncture ne s’arrête que secondairement aux mots occidentaux de
      migraine ou céphalée ,mais considére
      a) le mal de tête
      b) les déclarations annexes du patient
      c) les pouls chinois
      d) la langue
      Elle établie ensuite le type de déficience générale de l’organisme
      et considére SEULEMENT ENSUITE qu’en
      plus des points généraux nécessaires,tels ou tels points et plantes sont préférables dans le cas du mal de tête et de sa nature.
      Elle tient aussi compte de 5000 ans de pratique totale adaptée à notre époque !

    Nous voyons à quel point nous sommes loin,mais très très loin ,d’affirmations habillées d’un titre universitaire occidental pour tenter de lui donner du poids !

    Que les gens qui ont réussi à se faire prendre au sérieux restent chez eux et que l’on entende un peu les gens réellement sérieux,s’il vous plaît...
    même si je prêche dans le désert !

    2 milliards de chinois ancestraux,mais
    souvent plus brillants que nous face à nos diplômes occidentaux ,valent largement 500 millions d’occidentaux
    au plan discrimination intellectuelle !

    Un peu plus de décence s’impose...car
    trop d’indécence finit par révéler une ignorance crasse !

    Je vous remercie de votre attention

    de-combredet.jean chez wanadoo.fr

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?