Médecine Energétique = Médecine Quantique

Version imprimable de cet article Version imprimable

DECINE ÉNERGÉTIQUE = MÉDECINE QUANTIQUE

Que veut dire QUANTIQUE...mot que tout le monde utilise en faisant mine de croire que l’autre sait de quoi il parle : l’étymologie qui était d’ailleurs la base des études de médecine à travers le latin, que nous avions tous pratiqué au moins 5/6 ans jusque dans les années 70/80 avant de faire médecine ,nous renseigne.

La médecine des « quanta » est la médecine du « COMBIEN » ou du grand qui
a pour objet les raies spectrales & les phénomènes photoélectriques,avec la Constante de Planck qui est une des applications magistrales du Inn et du Yang.

DECINE ÉNERGÉTIQUE = MÉDECINE QUANTIQUE

PLANCK posa comme principe que l’énergie émise par une radiation variait
d’une façon discontinue par quantités appelées « grains d’énergie » ou quanta, ces quantités étant proportionnelles d’une part à la fréquence de la radiation ou d’autre part à une constante dite de PLANCK ou quantum d’action qui est le produit d’une énergie par un temps (voilà pourquoi en acupuncture traditionnelle on laisse les aiguilles 30 minutes,le temps que l’énergie fasse le tour du corps,sauf quand il suffit de donner l’impulsion)

La pensée chinoise est d’ailleurs d’inspiration naturaliste:le temps avec pour référentiel secondaire l’espace,car sans temps il ne peut y avoir d’espace,puis que le temps est référentiel à lui-même et lié à notre donnée de conscience.

Pour avoir conscience de l’espace,il faut qu’un temps même imperceptible
s’écoule. Le yang est supposé être à l’extérieur (remontant jusqu’à l’invisible) d’un univers fermé et Inn ce qui est à l’intérieur, le tout se déclinant d’une façon toujours relative...puisque nous sommes dans la Relativité..et Inn+ Yang =1 où le 1 invisible a engendré le 1 visible*
ainsi « de progressions en progressions et d’univers en univers nous remontons à la plus haute abstraction où une force unique s’oppose à elle-même » (Dr Encausse)

Si donc le yang feconde le Inn,le Inn contient le Yang (ou le fameux symbole chinois du TAO

Or l’homme est une merveilleuse machine magnetoionoélectronique(H DOF
FIN:Théorie cytionique des origines de la vie)de par l’influx nerveux,l’eau et sa mémoire (49 kg d’eau dans un corps de 70 kg),le magnétisme et la gravité.

Le sigle de l’acupuncture est d’ailleurs une marmite qui chauffe sur un feu de
bois et d’ou s’échappe de la vapeur d’eau. Or,le diagnostic en Acupuncture, de par la loi du Inn et du Yang est directement relié à la constante de PLANCK et les méridiens sont des canaux d’eau ionisée(même si le monde officiel, Chine compris se tait sur ce sujet) d’ailleurs anciennement appelés « rivières » et il y a même les lacs et les mers... cette dualité de la vie se base sur la notion d’ombre et de lumière, de chaud et de froid..etc...

L’énergie rayonnante qu’utilise donc l’acupuncture à travers le couple Cu-Fe
de l’aiguille repose donc sur les principes électro-magnétiques de la lumié-
re.nous entrons là dans le domaine des quantités ou « quanta » de radiations
électro-magnétiques dont :

l’ENERGIE est égale au produit de la FRÉQUENCE par la Constante de
PLANCK ou énergie résiduelle du ZÉRO INDESTRUCTIBLE qui tend à prou
ver que le yang subsiste bien en tout Inn et réciproquement.
Avec FARADAY et MAXWELL nous dépassons la masse & l’énergie de
NEWTON pour arriver à prouver que DEUX CHARGES de POLARITÉS
OPPOSÉES s’ATTIRENT comme 2 masses et que chaque charge produit une
condition dans l’espace environnant.Il s’agit donc d’une condition de l’es-
pace qui a la potentialité de produire un champ magnétique.

Ce n’est qu’ensuite que l’on a compris que la lumiére n’était qu’un champ
électromagnétique alternatif se déplaçant dans l’espace sous forme d’onde.
Cette logique est donc universelle et est celle de l’acupuncture où toute
action implique une réaction >0 ou <0 engendrant une cohésion :
soit 1+2=3 =1 +(1+1)=1+1+1=3 car rien ne différentie 1 de 1 pour donner 2*

Avec la matrice S(de scattering= processus de fission et dispersion) Heisenberg proposa en 1943 de porter ce raisonnement sur les événements
ou groupes de connexion (cause des maladies en acupuncture).Le cadre de la Matrice S permet de décrire des interactions trés voisines de la pensée orientale, notamment du Yi King ,puisque mettant l’accent dans le monde particulaire atomique sur un réseau d’événements où l’objet est LA TRANSFORMATION des ENTITÉS FONDAMENTALES:Le PROCESSUS l’emporte donc sur l’oBJET

D’ailleurs dans la théorie de la Matrice S il est plus souvent fait allusion à
la notion de CANAL de RÉACTION qu’à celle de particule...
Ainsi si la QUANTITÉ d’énergie est modifiée,la probabilité changera puis
que TOUTES les particules sont considérées tel des états passagers dans un
système de réactions et résonances.

Ceci nous rappelle les paroles de DT SUZUKI :

« les Bouddhistes conçoivent l’objet tel un événement et non comme une chose ou une substance » C’est d’ailleurs devenu une école de pensée de la Physique estimant que la nature ne peut être ramenée à des entités ou champs particulaires. Et c’est G CHEW qui en développa l’idée à travers la philosophie BOOTSTRAP citée dans ma précédente intervention (toutes nos théories ou lois ne sont que des créations denotre esprit et de sa carte conceptuelle de la réalité donc approximatifs)

Un diagnostic d’acupuncteur s’inscrira donc dans une VERITABLE MUTA
TION des ÉNERGIES où en usant du couple énergétique formé par les aiguilles bi-métalliques il entre de plein pied dans la mouvance ou trans formation physio-psychologique de son patient...le mettant en résonance
avec l’environnement:il s’agit donc d’un branchement électrique et atomique où les aiguilles sont antennes & où le CU est relié à l’ADN et le Fe à
l’hémoglobine du sang.

Citons au passage que le champ énergétique de l’atome étant inversement
proportionnel à son rayon nous entrons aussi dans l’homéopathie.
Ce qui échappe à la logique matérielle est parfaitement concevable sur le
plan énergétique d’où 0= l’Infini.

Si en maths la division par zero est impossible...en physique elle donne l’
infini soit N/0=1/0=l’infini où 0 x l’infini=1 où l’infini est classé yang et 0
classé Inn.Mais notons que Nx0=0

Or zéro étant au centre du cercle, il y a implosion centrale vers l’infini,c’est
pourquoi le TAO dira :
« l’univers Inn-Yang assure sa création continue par implosion centrale »
Le CENTRE est donc le POINT où les complémentarités se résolvent car
le zero et l’infini y coexistent.Le TAO dira :

« le centre n’est pas le moteur mais le moteur est au centre »(il s’agit en acupuncture de la Rate Pancréas régénérateur du sang plus que cimetière des hématies)

A l’heure où il est enfin devenu impossible de nier la mémoire de l’eau,
il faut se souvenir que les chinois ont toujours dit que la vapeur d’eau
émanant de la Terre allait chercher sa mémoire COSMIQUE :

par refroidissement résultant de la diminution de la pression en altitude
(1° par 100m) cette vapeur d’eau purifiée se condense pour prendre la for
me des précipitations chargées de l’énergie céleste.

Lors de son retour à la Terre,l’eau va eroder,modeler et favoriser un travail de fécondation biologique,se liant avec le monde végétal et le processus d’assimilation Chlorophyllienne :

  • il y a transformation de l’"énergie solaire avec le concours de l’eau ,de CO2
    en matière végétale
  • il y a production d’O2,les plantes absorbant plus de C02 que d’02

Et nous respirons tous les jours l’eau pholisée par les plantes.
L’homme est ainsi un sous produit du monde végétal,car il ne pourrait exister sans lui puisque la conséquence directe du travail de photosynthèse
est la production d’oxygène et d’azote avec tous les éléments indispensables à la constitution de l’air.

L’eau retombant sur la Terre a engendré le végétal qui enclenche le processus de photosynthèse régularisant entre autre le calcium fixé par le magnésium grâce à l’énergie tirée du soleil.

L’assimilation chlorophyllienne est donc une fonction de captation qui
permettra la fonction de dégradation de l’hémoglobine par le fer, ce dernier
prenant dans le sang , la place du magnésium dans la plante.

La puissance de l’eau et des solutions électrolytiques sur la vie humaine é
tant universellement reconnue,il n’est pas inutile de se rappeler qu’un poison ou une eau absorbés se transportent immédiatement aux extrémités du corps :

c’est pourquoi l’on prend les pouls aux poignets (« Quand l’énergie sort des organes,elle est comme une flèche qui vient de quitter l’arc »)

Et quand l’aiguille pénètre le point d’acupuncture ,ses deux métaux principaux interviennent activement au niveau des réactions d’oxydo-réduction de l’organisme à travers les canaux d’eau ionisée...agissant par la même occasion sur la polarité des cellules (cancer=inversion de polarité) au
travers de tous les échanges comme entre autre exemple l’échange de
potassium-sodium,car elle ionise l’eau à l’intérieur et à l’extérieur des cellules,les deux métaux des aiguilles servant d’accélérateur enzymatique.

C’est pourquoi les aiguilles elaiton-inox sont moins valables que celles en Cu-Fe)
Le Cu déjà à lui seul synthétise la chlorophylle dans les végétaux et régularise en l’homme le métabolisme du calcium et du phosphore,ce dernier devant être en équilibre avec le précédent pour qu’ils soient fixés par le magnésium...qui nous renvoie à la silice...etc...

CONCLUSION :

Il y a donc quantum d’action énergétique dans un temps t au
travers d’une variation discontinue de l’’énergie chez l’être magnetoiono-électronique au champ de conscience variable en fonction du temps et de l’espace.

C’est donc par l’eau ionisée que s’effectue cette mutation en fonction de la
Fréquence multipliée par l’énergie résiduelle du zéro indestructible (Inn/Yang) produisant au travers des changements de polarités de nouvelles
conditions dans l’espace du corps humain,entrainant comme dans la Matrice S des regroupements ou des événements de santé en perpétuelle trans-
formation.

Par un branchement électrique et atomique (aiguilles= antennes et catalyseurs) on permet au patient de s’adapter à l’environnement en remontant de l’effet à la cause par le canal électrolytique des oxydo- réductions

La médecine quantique ne date donc pas d’aujourd’hui ni d’hier...mais
d’avant-hier et reste universelle à travers les siècles quelle que soit les
noms qu’elle prenne et rien ne peut l’arrêter puisque elle est ÉNERGIE
même de la VIE !

extraits d’un document officiel édité par Jean de Combredet en 1989.(tirage épuisé)

de-COMBREDET.Jean chez wanadoo.fr pour AMESSI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?