LLR - Un grand savant français non-conformiste sous les verrous en Suisse

, par  Grainede Ble , popularité : 3%

Communiqué du 06 janvier 2004

: : Un grand savant français non-conformiste sous les verrous en Suisse : :

Un grand savant français, Loïc Le Ribault, docteur ès-sciences, vient d’être arrêté en Suisse, en application d’un mandat d’arrêt international lancé par la justice française pour fabrication de médicaments sans autorisations. Il s’agit là d’un prétexte fallacieux et nous avons des raisons très sérieuses de penser qu’il est poursuivi en fait en raison de ses opinions politiques totalement non-conformistes, sous la pression semble-t-il du puissant lobbye médicalo-pharmaceutique.

Ce chercheur de haut niveau a, en effet, commis le « crime » impardonnable d’avoir mis au point une molécule représentant un véritable espoir pour l’humanité, le G5 (silicium organique). Le travail de Loïc Le Ribault a consisté à rendre possible l’apport de silicium à l’organisme. Plus de 50 000 personnes en ont déjà bénéficié.
Loïc Le Ribault fait partie de ces scientifiques réellement indépendants qui paient très cher leur obstination à guérir les malades alors que la règle du jeu des laboratoires est de rendre malade le maximum de gens pour le plus grand profit de leurs actionnaires et ce au détriment de la Sécurité Sociale qui doit débourser des milliards d’euros.

Loîc Le Ribault a refusé, à plusieurs reprises, de fortes sommes d’argent à condition qu’il fasse disparaître sa découverte. Ce grand découvreur scientifique a longtemps prêté son concours magistral comme expert en police scientifique près la Cour de Cassation. Il est décoré de multiples médailles et totalise une quantité impressionnante de témoignages de satisfactions.

Arrêté par Interpol alors qu’il s’était réfugié en Suisse, il est actuellement incarcéré à la Prison de Thônex prés de Genève sous le contrôle de Mme le Juge CUENDET. Loïc Le Ribault a été placé sous un régime spécial restreint par rapport aux possibilités données aux autres détenus ! Il n’a droit en particulier qu’à une heure de visite par semaine. Il refuse évidemment de se laisser extrader vers une prison française où il n’est pas certain que sa sécurité puisse être assurée.

Le CEPE envisage dans les jours qui viennent de lancer une campagne afin que les autorités Suisses refusent de se plier plus longtemps à la requête française d’extradition dont on voit très clairement qu’elle tend à poursuivre Loïc Le Ribault en raison de ses opinions politiques (LLR est un collaborateur régulier de la lettre des landes, proche du FN).


CEPE
Email : cepe_liberte chez yahoo.fr
Adresse postale : CEPE - BP 4-7187 - 30914 Nîmes cédex 2


Navigation