Lien entre taux de glycémie et cancer

Version imprimable de cet article Version imprimable

Indépendamment du BMI et du tabagisme, les anomalies du métabolisme du glucose sont associées à une majoration du risque de cancer. Cette association est plus importante chez les femmes que chez les hommes et pour les cancers mortels que pour les cancers incidents. A partir de 6 cohortes européennes, des chercheurs ont étudié, à grande échelle, le lien entre glycémie et cancer. Ils publient leurs résultats dans the Public Library of Science (Plos) Medicine.

Etude du lien entre taux de glycémie et cancer

Cette étude fait partie du Metabolic syndrome and Cancer project (Me-Can) qui examine les liens entre le syndrome métabolique et l’incidence des cancers. Au total, 549 944 patients ont été inclus et suivis pendant 10,4 ans en moyenne. L’âge moyen était de 44,8 ans à l’inclusion. Au total, 18 621 hommes et 11 664 femmes ont eu un cancer diagnostiqué et 6 973 hommes et 3 088 femmes sont décédées d’un cancer.

Ajusté sur le BMI et sur le tabagisme, plus le taux de glycémie était élevé, plus le risque de cancer était important.

Pour chaque augmentation de 1 mmol/l de la glycémie, le risque de cancer incident augmentait de 5% (IC95%= [1 ; 10]) chez les hommes et de 11% (IC95%= [5 ; 16]) chez les femmes. Cette majoration du risque était respectivement de 15% (IC95%= [7 ; 22]) et 21% (IC95%= [11 ; 33]) pour les cancers mortels.

Chez les hommes, les auteurs retrouvaient des augmentations significatives du risque pour les cancers incidents et mortels du foie, de la vésicule biliaire, des bronches, pour les cancers incidents de la thyroïde et les myélomes et pour les cancers recto-coliques mortels. Chez les femmes, les cancers incidents et mortels du pancréas augmentaient avec la glycémie, de même que les cancers incidents de la vessie et les cancers mortels de l’utérus (corps et col) et de l’estomac.

Ces résultats confirment les données d’une grande étude coréenne, même si des différences existent entre les types de cancers associés.

Docteur Sophie Florence (Paris)

Références :

Stocks T, Rapp K, Bjørge T et al.
Blood glucose and risk of incident and fatal cancer in the metabolic syndrome and cancer project (me-can) : analysis of six prospective cohorts.
PLoS Med. 2009 Dec ;6(12):e1000201.
Date de publication : 05-01-2010 08:14:02

Processus Glycemie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?