Les Pères de l’Atome

Version imprimable de cet article Version imprimable

 
       
 
   
 
 
 


Démocrite et Aristote


 

Deux
grands philosophes grecs, Démocrite et Aristote ont proposé les premiers
modèles atomiques. Le premier philosophe a été Démocrite. Il croyait que
la matière était composée de vide, qu’elle était discontinue et que
l’unité de la matière était indivisible. Ensuite est venu Aristote qui,
contrairement à son prédécesseur, croyait que la matière était continue
et qu’il n’y avait pas de vide. Selon lui, la matière provenait des 4
éléments soit : la terre, le feu, l’eau et l’air.
 




   Les
pères de l’atome


 

La science physique moderne a été fondée sur le
développement de la théorie atomique du chimiste et physicien
britannique John Dalton. Par contre, les idées de Démocrite
énoncées 2000 ans auparavant, prônant que l’atome était la plus petite
particule indivisible de la matière, ont inspiré Dalton dans ses
recherches scientifiques. La théorie atomique de la matière supposait
que tous les atomes d’un élément donné étaient identiques et que les
atomes d’un élément particulier n’étaient pas les mêmes que ceux d’un
autre élément. Ceci était la théorie de Démocrite. Dalton, lui, alla
encore plus loin en disant que les atomes étaient différents par leur
masse et que l’on pouvait mesurer cette masse. Les chiffres que Dalton
accorda aux "poids atomiques" n’étaient pas tout à fait précis.

 


En 1896
Henri Becquerel découvre la
radioactivité et ouvre ainsi la porte d’un vaste domaine de recherches
que de nombreux scientifiques célèbres ont investi :
 

  • décomposition du radium en d’autres éléments et libération
    de rayonnement ionisant ( Pierre et Marie Curie 1898)
     
  • découverte du noyau de l’atome et théorie de la
    construction de l’atome et de la fission nucléaire ( Ernest Rut
    Herford 1911)
     
  • radioactivité artificielle et fission de l’uranium ( de
    1898 à 1945)
     

Mais c’est aux USA que le premier réacteur expérimental EBR1 produit
pour la première fois de l’électricité à partir de l’atome le 20
décembre 1951. Une expérience qui fait naître chez des millions d’hommes
l’espoir de disposer enfin d’une source d’énergie propre et intarissable
mais aussi la crainte de

mettre la planète
en danger
. En 1986
Tchernobyl connaît le plus grave accident de l’utilisation pacifique de
l’atome et apporte la preuve que ces craintes sont fondées et qu’il faut
réagir efficacement en créant par exemple l’INES ( échelle
Internationale des évènements Nucléaires) ou encore le ’ WANO’ (
association mondiale des responsables de centrales nucléaires) destiné à
favoriser l’échange d’expériences et le renforcement de la sécurité.

Enfin en 1991 la Charte Européenne de l’Énergie est signée à

La Hague.
Elle doit former le socle de la restructuration de la gestion de
l’énergie en Europe.
 

 
 



http://www.lycee-charlesdefoucauld....

 

 

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?