Le Dr Dukan visé par deux plaintes de l’Ordre des médecins

, par  Amessi , popularité : 2%

Le docteur Pierre Dukan, père d’un célèbre régime controversé, fait l’objet de deux plaintes de l’Ordre des médecins, national et départemental de Paris. Ces instances lui reprochent des manquements au Code de déontologie médical, en ayant manqué de prudence dans ses propos, de faire sa promotion personnelle et d’exercer la médecine comme un commerce, selon une information d’Europe 1.

 Le Dr Dukan visé par deux plaintes de l’Ordre des médecins

Le docteur Pierre Dukan, père d’un célèbre régime controversé, fait l’objet de deux plaintes de l’Ordre des médecins, national et départemental de Paris. Ces instances lui reprochent des manquements au Code de déontologie médical, en ayant manqué de prudence dans ses propos, de faire sa promotion personnelle et d’exercer la médecine comme un commerce, selon une information d’Europe 1.

 L’option « anti-obésité » au bac dans le viseur

L’Ordre départemental de Paris, dont dépend le médecin qui promeut sa méthode depuis plus de trente ans, invoque l’article 13 du Code de déontologie médical, selon lequel « un médecin doit faire attention aux répercussions de ses propos auprès du public » et se « garder à cette occasion de toute attitude publicitaire, soit personnelle ».

 Dans un livre, « Lettre ouverte au futur président de la République » (Cherche Midi), le docteur propose d’instaurer une option « anti-obésité » au bac, en gagnant des points si on reste dans une fourchette de poids normal entre la première et la terminale, n’aurait ainsi pas tenu compte des répercussions sur les jeunes filles déjà en surpoids ou à tendance anorexique.

 La médecine n’est pas un commerce

Le Conseil national de l’ordre des médecins annonce pour sa part avoir porté plainte « pour appuyer » l’Ordre départemental. Le CNOM dans sa plainte fait ainsi référence à l’article 19 du Code de déontologie selon lequel la médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce.

Le Dr Dukan, dont la méthode a diffusé dans de nombreux pays (livres, sites internet), vient de quitter la France pour commencer une grande tournée de promotion de son dernier livre de recettes aux Etats-Unis, rapporte Europe 1. Son livre « Je ne sais pas maigrir », publié en 2000, a été traduit en 14 langues dans 32 pays, selon ses sites web.

 Liberté d’expression

« Est-ce qu’un médecin fait de la publicité parce qu’il répond à une demande d’interview, ce n’est pas un débat nouveau », souligne l’avocate du Dr Dukan, Isabelle Lucas-Baloup, lundi dans un communiqué, en rappelant qu’« une convocation n’est pas une condamnation ».

« Les médecins en France jouissent d’une liberté d’expression qui permet au Dr Dukan de s’exprimer en écrivant un ouvrage. Que ce livre ne laisse pas indifférent constitue la preuve qu’il soulève un problème majeur de santé publique ». En effet, poursuit-elle, « l’obésité des adolescents est un sujet préoccupant », comme en atteste le bulletin de mars de l’Ordre national des médecins titré « Adolescents : les oubliés de la santé publique ».

 Le Dr Dukan répondra aux questions

« Le Dr Dukan fournira bien normalement, lorsqu’il sera convoqué, à son Ordre toutes les observations sur les questions qui lui sont posées et sur toutes autres éventuellement », note son avocate Isabelle Lucas-Baloup lundi dans un communiqué.

La rédaction avec l’AFP - © Le Télégramme

Annonces

  • Rejoignez-nous et restez informés !

    Suivre la Responsable de la Publication  :