GRIPPE PORCINE : Nouvelle souche et risque de pandémie

Version imprimable de cet article Version imprimable

Identifiée pour la première fois dans les années 50, la grippe porcine présente les symptômes d’une maladie respiratoire mais ses complications peuvent être mortelles. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme plusieurs centaines de cas humains de grippe porcine au Mexique et près d’une dizaine de cas aux Etats-Unis. Le virus H1N1 – ici de la souche A/H1N1- se transmet entre humains et est constitué de plusieurs souches, aviaire, porcine et humaine. Les autorités sanitaires mexicaines sont en état d’alerte depuis vendredi et craignent le développement d’une nouvelle pandémie grippale.

Le passage du virus en cause, H1N1, du porc à l’homme est rare, néanmoins, plusieurs cas de grippe porcine ont été enregistrés depuis les années 50 et encore dernièrement, en février dernier chez une jeune femme, en Espagne, sans conséquence importante. Les symptômes de la grippe porcine sont semblables à ceux de la grippe saisonnière mais peuvent conduire au décès. Les principaux symptômes sont la toux, une fièvre élevée et des douleurs musculaires. L’émergence d’un nouveau virus, inconnu du système immunitaire humain fait craindre un risque de pandémie : En effet, les porcs dotés d’un appareil respiratoire renfermant des récepteurs sensibles à la fois à l’infection par les virus grippaux humains et les virus aviaires peuvent servir de réservoir pour donner naissance à une nouvelle souche très virulente pour l’homme qui combinerait les matériels génétiques de la grippe porcine et de la grippe aviaire.

GRIPPE PORCINE : Nouvelle souche et risque de pandémie

Vaccination

Aux Etats-Unis, les experts médicaux se montrent très inquiets, des centres d’urgence sont mis en place. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé la transmission du virus d’homme à homme et l’identification, pour la première fois, d’une souche aviaire, de deux souches porcines et d’une souche humaine.
Au Mexique, on compte déjà un millier de cas suspects et déjà près de 60 décès. Les écoles et les universités sont fermées, une campagne massive de vaccination est en cours car la forme actuelle semble très contagieuse. Elle toucherait prioritairement des adultes entre vingt-cinq et quarante-cinq ans. Il est recommandé à la population d’éviter de fréquenter les lieux de foule et si possible, les lieux et les transports publics.
Le Canada, inquiet, apporte son concours : Le laboratoire de microbiologie de Winnipeg étudie actuellement des échantillons prélevés chez 137 Mexicains et américains atteints fin de déterminer si une souche identique du virus est en cause.

Pandémie et vaccination : En 1976, la flambée de grippe porcine A/H1N1 avait également donné lieu à une grande campagne de vaccination aux Etats-Unis. Un certain nombre d’enseignements tirés de cette expérience devaient être pris en compte dans la préparation à une pandémie possible. En particulier, il est extrêmement difficile de préparer, en matière de vaccination une réponse à une urgence pandémique avant que cette urgence ne se déclare. On ne peut vraiment connaître l’efficacité des vaccins contre la grippe pandémique avant le développement de la pandémie. Les effets indésirables de la vaccination peuvent ensuite, eux aussi être inattendus. La flambée de 1976 avait conclu à la nécessité d’essayer d’obtenir des données de départ précises et par classe d’âge avant de vacciner…

Le Dr Chan, principale responsable du service de la grippe pandémique de l’OMS avant d’accéder à sa présidence, chargée aujourd’hui de préparer la réaction à une éventuelle crise mondiale, est fort heureusement une grande spécialiste des pandémies.

Source : OMS, mis en ligne par Maurice Chevrier, Santé log, le 25 avril 2009- Visuel et vignette leem

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?