G5, Association de Santé Française placée sous l’autorité du Président de la République

, par  Amessi , popularité : 3%

Pour un Conseil de Santé auprès du Président de la République
Le G5, groupement d´industriels du médicament battant pavillon français cultive depuis sa création une << ambition française >> commune, celle d´Œuvrer en faveur de la consolidation et du développement sur notre territoire d´une industrie pharmaceutique puissante, innovante et capable tout à la fois de renforcer la compétitivité et le rayonnement de la France et d´offrir aux patients français des médicaments à la pointe du développement. A ce titre, la localisation en France de la majeure partie de nos sites de recherche, de production et de distribution est un moteur de valeur ajoutée, de croissance et d´emploi.

Les entreprises réunies au sein du G5 ont exprimé leur souhait de s´inscrire comme des partenaires naturels des pouvoirs publics, tant comme acteurs essentiels de la recherche partenariale en France, que comme entreprises industrielles produisant sur le territoire : à lui seul le G5 offre à la France un excédent de la balance commercial de 5,5 Md EURO. Elles ont également avancé leur volonté commune de renforcer leur capacité d´innovation et de faire inscrire le développement des sciences de la vie au rang des priorités stratégiques de notre pays.

fondateurs de l’Association G5
De gauche à droite : Jean-François Dehecq (sanofi-aventis), Christian Béchon (Le LFB),
Jacques Servier (Servier), Jean-Luc Bélingard (Ipsen) et Pierre Fabre (Pierre Fabre).

 

G5

Association de Santé Française placée sous l’autorité du Président de la République N. SARKOZY

 Association G5

(Conseil de Santé placé sous l’autorité du Président de la République
pour promouvoir l’industrie pharmaceutique)
le site ci-dessous a été enregistré le 21 juin 2007 sur Weborama !!!!!!

 http://www.g5.asso.fr/

Particulièrement attachées aux principes généraux du système de soin français, par ailleurs reconnu dans le monde, les entreprises du G5 ont aujourd’hui´hui la conviction que son degré actuel de complexité, qui menace sa viabilité, cache en réalité l´absence ou l´imprécision d´arbitrages politiques relevant du plus haut niveau, tout à la fois entre ses différents éléments constitutifs et entre les enjeux politiques parfois contradictoires qui le contraignent.

C´est la raison pour laquelle le G5 appelle de ses vœux la mise en place d’un << Conseil de Santé >>, à l´instar du Conseil de Défense, dont la mission sera de fixer les grandes orientations stratégiques de Santé, bien premier pour la nation et enjeu aujourd’hui´hui tout aussi stratégique que la Défense à bien des égards, et d´y rendre les grands arbitrages utiles à notre pays.

Ce << Conseil de Santé >> ; placé sous l´autorité du Président de la République, NICOLAS SARKOZY, aurait pour mission de valoriser et de développer au mieux le potentiel de la France, troisième producteur mondial de médicaments, doté d´un corps médical et universitaire de réputation mondiale, dans l´intérêt des français, la maîtrise des dépenses publiques et la satisfaction d´un objectif ambitieux de santé publique.

Chercher, trouver, développer, produire, commercialiser et exporter de nouvelles molécules ou protéines thérapeutiques est une ambition que nous voulons partager avec les pouvoirs publics, au service de la Santé et de l´économie française. Cette ambition peut être atteinte en dynamisant les partenariats public-privé et en anticipant les défis, celui de la prévention d´éventuelles crises sanitaires dans lesquelles l´industrie nationale joue un rôle majeur, comme elle l´a déjà montré.

  LES MEMBRES DU G5}

Ipsen

  • ] est un groupe pharmaceutique européen qui commercialise actuellement plus de 20 médicaments et rassemble près de 4 000 collaborateurs dans le monde.

La stratégie de développement du Groupe repose sur une complémentarité entre les produits des domaines thérapeutiques ciblés (oncologie, endocrinologie et désordres neuromusculaires), moteurs de sa croissance, et les produits de médecine générale qui contribuent notamment au financement de sa recherche. Cette stratégie est également complétée par une politique active de partenariats.

La localisation de ses quatre centres de R&D (Paris, Boston, Barcelone, Londres) lui permet d’être en relation avec les meilleures équipes universitaires et d’accéder à un personnel de grande qualité. En 2006, les dépenses de Recherche et Développement ont atteint 178,3 millions d’euros, soit 20,7 % du chiffre d’affaires consolidé qui s’est élevé à 861,7 millions d’euros. Le produit des activités ordinaires, selon les normes IFRS, s’est établi à 945,3 millions d’euros la même année.

Près de 700 personnes sont affectées aux activités de R&D, avec pour mission la découverte et le développement de médicaments innovants au service des patients.

Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A du marché Eurolist by Euronext™ (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150).
Ipsen est membre du SRD Système à Règlement Différé ») et fait partie du SBF 250.

Le site Internet d’Ipsen est www.ipsen.com

 Le groupe Pierre Fabre

  • ], second laboratoire pharmaceutique indépendant français, a réalisé un chiffre d’affaires d’1, 58 milliards d’euros en 2006. Il emploie près de 9000 collaborateurs dont 1400 dans le secteur de la recherche auquel Pierre Fabre consacre 25% de son chiffre d’affaires pharmaceutique, autour de cinq axes thérapeutiques majeurs, l’oncologie (principal domaine de recherche avec 50% des investissements R&D), la cardiologie, l’urologie et la dermo-cosmétique.

Les activités du groupe Pierre Fabre sont réparties entre le médicament (543 M d’€), les produits de santé (296 M d’€) et la dermo-cosmétique (720 M d’€)

Le site Internet de Pierre Fabre est www.pierre-fabre.com

 Sanofi-aventis

  • ] est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique et le numéro 1 en Europe. Il compte 100 000 collaborateurs dans 100 pays. Sa mission est de faire progresser la santé partout dans le monde grâce à une Recherche & Développement innovante et une présence internationale.
    Le Groupe concentre sa R&D sur des domaines thérapeutiques en très forte croissance et répondant à des besoins majeurs de santé publique : Thrombose, Maladies cardiovasculaires et métaboliques, Système nerveux central, Oncologie, Médecine interne et Vaccins.

Fort de son principe « pas de petits pays, pas de petits produits », sanofi-aventis déploie une approche stratégique basée sur la capacité à générer de la croissance sur ses médicaments et vaccins majeurs, tout en nouant des partenariats avec les États grâce notamment à des médicaments de prescription classique, d’automédication et des produits pharmaceutiques à prix adapté.

Sanofi-aventis s’engage également pour que les populations les plus défavorisées accèdent aux vaccins et aux médicaments permettant de lutter contre des fléaux tels que le paludisme, la tuberculose, la maladie du sommeil, les leishmanioses et l’épilepsie.

Le site Internet de Sanofi-aventis est www.sanofi-aventis.com

  Le groupe de Recherche SERVIER

  • ] est le premier laboratoire français indépendant et le second laboratoire français, avec un chiffre d’affaires consolidé de 3,3 Md €.

Créé dans les années 50 avec 9 personnes, le groupe compte aujourd’hui près de 20 000 collaborateurs dans le monde.

2 idées force ont guidé le développement du laboratoire depuis le début de son histoire

La recherche : le groupe est une organisation de recherche au moins autant qu’une industrie. Avec 2 600 chercheurs dans le monde et 35 % des effectifs France travaillant à la R & D, SERVIER se présente comme un acteur majeur de la recherche pharmaceutique en France (largement supérieur à la moyenne du secteur).

Les 3 principaux centres de recherche sont en France et SERVIER possède 19 Centres Internationaux de Recherche Thérapeutique répartis dans le monde.

Le développement international a été volontariste depuis le début de la création du laboratoire, il est aujourd’hui encore en forte croissance. Le groupe est présent dans 140 pays et 82 % des médicaments SERVIER sont consommés à l’International.

Les principaux axes thérapeutiques sont les maladies cardiovasculaires et métaboliques, la rhumatologie, le cancer et les maladies dégénératives du Système Nerveux Central. 38 molécules sont actuellement en développement. SERVIER développe des échanges étroits et fructueux avec le monde de la recherche tant avec la recherche académique ( SERVIER est un des tout premiers partenaires de l’INSERM, du CNRS, CHU…) qu’avec des partenaires privés, français et internationaux. SERVIER est également un partenaire industriel actif du pôle de compétitivité Médicen en Ile de France.

Le site Internet de Servier est www.servier.fr

 Le LFB,

  • ] groupe pharmaceutique Français spécialisé dans le domaine des protéines thérapeutiques, est un des premiers laboratoires européens dans la fabrication et la commercialisation des médicaments dérivés du plasma humain et un acteur clé dans le domaine des Biotechnologies en France. Le LFB est aujourd’hui un groupe structuré avec une holding, deux filiales spécialisées et des filiales à l’étranger. Avec 268 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2006 et 1100 collaborateurs, LFB Biomédicaments est le quatrième laboratoire hospitalier en France.

Les 20 médicaments dérivés du plasma du LFB traitent 80 pathologies et 500 000 personnes par an pour des pathologies graves et parfois rares. Créée en septembre 2006, LFB Biotechnologies, la deuxième filiale du LFB, concentre les activités de biotechnologies du groupe et les activités de Recherche & Développement.

Avec un budget de 40 millions d’euros et 200 salariés en 2007, le LFB Biotechnologies bénéficiera d’une organisation intégrée « from bench to bed »

Le LFB a aujourd’hui une expertise reconnue dans les domaines de la purification, de la caractérisation fine des protéines ainsi que dans le domaine de leur sécurisation biologique.

Les axes de recherche privilégiés de la R&D du LFB sont le développement d’anticorps monoclonaux et de protéines thérapeutiques pour traiter des maladies rares et graves. Idéalement placé pour jouer un rôle moteur dans ces nouveaux champs technologiques et thérapeutiques, le LFB peut s’appuyer sur sa plate-forme technologique, EMABlingÒ, pour développer des anticorps hautement cytotoxiques et détient dans son portfolio R&D des projets à fort potentiel faisant appel à des techniques innovantes. Dans ce domaine, un accord très important a été conclu en octobre 2006 avec GTC Biotherapeutics portant sur la transgenèse.

Pour plus d’information sur le LFB S.A : www.lfb.fr

source :

 http://www.g5.asso.fr/

fondateurs de l’Association G5
De gauche à droite : Jean-François Dehecq (sanofi-aventis), Christian Béchon (Le LFB), Jacques Servier (Servier), Jean-Luc Bélingard (Ipsen) et Pierre Fabre (Pierre Fabre).

Navigation