Fiche technique du G5 de Loïc Le Ribault

Version imprimable de cet article Version imprimable

FICHE TECHNIQUE DU OS5

Famille : Organo-silicié (ou silicium organique)

Dénomination scientifique : Monométhyl silane triol pH : environ 6,6

Aspect : limpide et incolore, exempt de tout corps étranger

Saveur : légèrement âcre

Composition des produits prêts à emploi : G5 liquide : 0,2 % de monométhylsilanetriol eau stabilisant G5 gel : 0,2 % de monométhyl silane triol gel végétal neutre stabilisant

Durée de conservation : Récipient ouvert : un an après ouverture Récipient non ouvert : au moins trois ans

N.B. : Il n’est pas nécessaire de conserver le G5 dans un réfrigérateur (Extraits du site de Loïc le Ribault)

Né il y a quatorze milliards d’années , dès l’apparition des premières étoiles , le silicium a joué un rôle essentiel dans la formation des roches de notre planète. Son cycleà l’intérieur de la Terre et dans les océans fait de notre globe une planète vivante , d’exception qui peut accueillir et développer la Vie. Sa forme géométrique moléculaire ( le tétraèdre de silice ) se retrouve dans tous les tissus vivants. Nous sommes fait de la même matière que les éléments qui nous entourent. Ne sommes-nous pas des éléments à part entière de notrte univers ?Si le tétraèdre est la molécule de silicium , la molécule de silicium organique est l’anneau de silice qui représente la croix de salomon ( le corps de cristal ).

La silice se comporte comme l’interface privilégiée entre le corps éthérique (bioénergétique) et les tissus organiques. Chaque particule éthérique est analogue à une structure vibratoire microcristalline en connexion avec le noyau de la cellule. Apporter de la silice organique à l’organisme, c’est potentialiser tous les processus vitaux et régénérateurs, c’est optimiser tous les phénomènes naturels propices à l’autoguérison.

Après utilisation par plus de 30.000 patients, on peut aujourd’hui résumer ainsi les principales caractéristiques du OS5 (molécule organo-silicée de 5e génération) :

  • Son efficacité est prouvée par des tests officiels et de multiples témoignages de médecins et de patients, étayés par des documents de tous ordres (analyses de sang, radios, photographies, etc.). Il est assimilable par l’organisme humain et par celui des animaux et des végétaux ; - Il ne présente aucune toxicité ;
  • Il joue un rôle important dans la restructuration des fibres d’élastine et de collagène, dans les stades précoces de la minéralisation osseuse et dans le métabolisme général de l’organisme ;
  • Il possède la propriété de traverser le derme et l’épiderme pour diffuser ensuite dans l’ensemble de l’organisme , et en particulier dans les organes ou parties du corps souffrant d’agressions diverses ou de dysfonctionnement ;
  • Il est compatible avec toute thérapie à laquelle sont éventuellement soumis les patients avant ou pendant son utilisation ; - C’est un anti-inflammatoire
  • Il accélère les processus de cicatrisation (Cf. témoignages n° 14, 69, 81, 89 et 92) ; - Il renforce les défenses immunitaires de l’organisme ;
  • Il dynamise, protège et régénère l’ensemble des cellules du corps ; - Il ne provoque aucun effet secondaire, même après utilisation durant plusieurs années consécutives ;
  • C’est un « anti-douleur », dont l’action est souvent perceptible au bout de quelques minutes seulement. Contre les piqûres de méduses, les coupures, les brûlures et les coups de soleil, notamment, son efficacité est telle qu’il a gagné dans les Caraïbes le surnom de « Pain Killer » (le « Tueur de douleurs »).

LE OS5 EST-IL UN MEDICAMENT ?

Compte tenu de son efficacité dans le traitement de nombreuses affections, la réponse devrait évidemment être : « OUI ». Mais un médicament se caractérise notamment par le fait que son utilisation, de par l’existence même des principes actifs qu’il contient, provoque l’apparition d’effets secondaires plus ou moins importants. Nous savons que ce n’est pas le cas du OS5, ce qui conduit logiquement à répondre « NON » à la question posée. Alors, le OS5 est-il ou n’est-il pas un médicament ? Le Ribault avoue l’ignorer lui-même. Le G5 échappe à toute classification et, pour lui, c’est tout simplement... du silicium organique !...

COMMENT UNE MOLECULE UNIQUE PEUT-ELLE TRAITER DES AFFECTIONS AUSSI DIVERSES ?

Sur ce point encore, il est impossible de donner une réponse précise ; on ne peut que se borner à émettre une simple hypothèse qui semble la seule raisonnable en l’état actuel de nos connaissances, compte tenu du fait que des études scientifiques prouvent que tout désordre de l’organisme provient au moins en partie d’un déséquilibre électrique cellulaire. Or, la molécule de OS5 est chargée à l’extrême en ions positifs et négatifs instables. Le OS5 pourrait donc intervenir dans l’organisme pour rétablir la polarité des cellules déficientes, libérant selon les cas des ions positifs ou négatifs. Il serait en quelque sorte un rééquilibrant ionique de l’ensemble de l’organisme, dont l’action donnerait ou contribuerait à donner aux cellules de celui-ci l’énergie nécessaire pour lutter contre tous les types d’agressions dont il est victime.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?