EL NINO EXPONENTIEL

, par  Amessi , popularité : 2%

Il y a longtemps -depuis les années 80 - que « l’enfant Jésus » El - NINO n’est plus ce courant chaud qui venait réchauffer les côtes du Pérou à Noël

A l’heure où l’eau de la Méditerranée devient une glaciaire et ne se réchauffe plus qu’en surface à cause de la canicule extérieure,il est temps de faire le point.Entre le 14 juillet & 5 aout,quoique l’eau soit même devenue un « bouillon » ;pour peu que l’on soit au large ,on sentait parfois jusqu’au mollet des montées ,non plus d’eau froide,mais d’eau glacée.Avant le 10 juillet nous avons marché dans l’eau de notre « friser » avec impossibilité de se baigner .

  EL NINO EXPONENTIEL

En 3 jours,aujourd’hui, la méditerranée est redevenue extrêmement froide,le long de nos côtes,d’une froideur d’octobre...et surtout elle porte en elle un phénomène glaciaire qui peut provoquer des accidents pour le nageur qui ne met pas la tête sous l’eau,tant le soleil extérieur qui frappe la nuque est fort.Lorsque l’on s’allonge et s’immerge pour nager ,elle est si froide que sa densité s’est accrue (d’autant que la salinité est en progression constante)et que l’on a du mal à avancer.Si l’on force trop ,des phénomènes de vertige peuvent même apparaître.Ceci n’exclut pas que cette eau se réchauffe temporairement de temps à autre.

 Pourquoi allons nous donc de moins en moins pouvoir nous baigner sans danger ?

EL NINO est donc devenu depuis longtemps ENSO ou : EL - NINO SOUTHERN - OSCILLATION.La tache d’eau chaude du littoral peruvien ( pays qui a depuis longtemps une vocation d’avertissement de la planète) s’est ensuite étendue à tout le centre Pacifique des tropiques,des rechauffements anormaux de plus d’un an engendrant des cyclones de plus en plus terribles,tandis que la sécheresse croissait en Australie.

Puis La TOGA ou « Tropical ocean & global atmosphere, » étudia les échanges océan atmosphère & découvrit que le phénomène EL NINO était solidaire d’un processus affectant l’ensemble du Pacifique:quand la pression atmosphérique au dessus de l’Australie est en dessous de la normale,elle est au contraire AU -DESSUS de la normale à 10 000Km de là,par effet de vases communiquants.

Aussi plus cette différence de pression ou de potentiel (ddp) est importante plus les ALIZES vont se déchaîner pendant plusieurs mois sur le Pacifique Tropical,entrainant d’énormes quantités d’eau chaude.

C’est ce brassage qui provoque des remontées d’eau froide qui atteignent déjà depuis de nombreuses années la Méditerranée,dont l’aspect fermé ne la protége plus:ces remontées d’eau froide sont appelées « la Nina ».Deuxiéme phase :l’indice d’oscillation australe s’écroule brusquement & l’eau chaude qui a été portée (dans le processus initial dépassé de nos jours) d’Est en Ouest du pacfique ,mais aussi vers le Nord et le Sud reflux dans le sens inverse ,donc vers ses points de départ.

 Troisiéme phase :

l’anomalie thermique s’amplifie,jusqu’à couvrir (dans le processus originel) vers le mois d’Aôut l’ensemble du Pacifique tropical qui se rechauffe en surface.

 Quatrième phase :

le système océan atmosphère retend vers son équilibre (chassez lz naturel,il revient au galop« ),reproduisant le phénomène de »La Nina" déjà de retour ces jours en méditerranée ( il faut sans doute aussi tenir compte des 26° de précession des équinoxes,qui donnent déjà une mer d’automne), tandis que les alizés forcissent au point que nous les ressentons jusque sur nos côtes méditerranéennes. Ce scénario subit de nombreuses variantes,mais il est maintenant devenu planétaire depuis de nombreuses années & s étend sur 18 mois en fait...mais de plus en plus constamment renouvelé,alors qu’à l’origine il était espacé de 3 ans.

Pas plus qu’il ne faudra croire les médias quand il vous parleront du chiffre d’affaire des vacances se maintenant plus ou moins ,alors que tous les ans il s’écroule de 30 à 50 %,il ne faudrait croire des scientifiques qui prétendrait que EL NINO ne s’étend pas à toute la planète:la seule excuse qu’ils pourraient avoir serait une ignorance crasse dont ils ne sont pas responsables ! Mais libre à chacun de se laisser phagocyter ou non !

Pendant antipodique des cyclones liés à EL -NINO qui ravagent la planète & font des incursions jusque sur les rivages de la Méditerranée européenne,la sécheresse a ainsi dévasté les 3/4 de la conchyliculture de l’étang de Thau...et les alizés arrivent trop tard.( les dossiers de calamité agricole se préparent !)

Des hydroliennes ( ou pâles rectangulaires entrainées par le vent et faisant tourner une hélice sous l’eau )ont du être mises en place,(dans les endroits à touristes ,pour les odeurs...mais pas à Thau...!?!)tant l’oxygène des profondeurs des étangs est ABSENT...rendant donc également absentes les bactéries dégradant la vase.Déjà en 2003,la mauvaise eau a fait proliférer les mauvaises algues sous la forme de la malaïque,par manque d’oxygène.

Le croissance exponentielle de EL - NINO est donc bien un ultime avertissement de l’encolérement général de la planète qui aggravé par « une HAARP » dont les anges ne jouent pas "nous amène bien à une catastrophe qui frappera dans le mille avant que le mille ne soit couru (il ne s’agit bien sûr pas de mille ans !)

 Vous comprendrez alors que les attaques sur le Liban ont un autre objectif que celui annoncé par les médias !

Tout se tient...mais tout ne peut-être dit et surtout écrit ! A partir d’un certain niveau,c’est à chacun de faire son chemin ,afin qu’il décide s’il veut se mettre en accord avec la nature ou continuer de l’exploiter...et pas par opportunisme de frayeur...récoltant ainsi ce qu’il a semé,au moins pour une part !

Nous sommes dans la phase ultime de la guerre de cristal & le premier élément d’une guerre est... devinez- vous ?...le Climat..!

A bientôt pour...la concrétisation !

Jean de Combredet

Navigation