Comment se protéger contre le harcèlement moral ?

, par  admin , popularité : 9%

Comment se protéger contre
le harcèlement moral
« L’humanité ne consentira à marcher droit qu’après avoir essayé toutes les manières de marcher de travers ». (Lobsang Rampa)
Des psychopathes parasitent le monde du travail
Fermez la porte des entreprises à ce genre de pervers !

Des psychopathes parasitent le monde du travail
Fermez la porte des entreprises à ce genre de pervers !
Voici ma définition du harcèlement moral sur le lieu de travail. Je souhaiterais la voir adopter par les juristes.
Comportement psychopathe visant à une humiliation systématique et continue d’un ou plusieurs individus sur le lieu de travail ainsi que toute complicité passive ou active à ce genre de comportement. Cette humiliation à répétition par des actes, des écrits ou des paroles à pour conséquence de perturber la victime dans la réalisation de son travail, voir de la pousser à l’arrêt maladie, à la démission ou au suicide.

L’intérêt de cette définition est de classer le harceleur comme malade mental et de ne pas disculper les complices passifs ou actifs du harceleur. La seule façon de se débarrasser des harceleurs est d’établir un délit de complicité de harcèlement. Ainsi, ceux qui laissent faire le harceleur pourront aussi être condamnés sur le même
principe que celui de la « non assistance à personne en danger ». Il faut aussi abolir la notion de supériorité hiérarchique car bon nombre de harceleurs sont de simples collègues visant à grimper plus vite l’échelle des responsabilités.
Comment procèdent les harceleurs ?
A chaque fois, la méthode employée par les pervers est plus ou moins la même. Séduction du groupe de travail puis destruction progressive d’un ou plusieurs collègues gênants ou non. Il ne faut pas croire que le choix de la victime se porte sur celle qui porte préjudice aux bénéfices de la société. Le psychopathe (vampire

Page 2
Extrait du livre « Gourou de secours » - Auteur : Philippe Lheureux - www.gourou.biz
111
psychologique) recherche de préférence une victime bien consciencieuse dans son travail pour essayer de lui prendre un maximum d’énergie. Séduction Le phénomène de harcèlement est toujours amplifié par la complicité passive ou active des autres collègues de bureau. Le psychopathe doit donc tout d’abord
séduire son entourage pour que celui ci ne se retourne pas contre lui lors de sa démarche destructive.
Il utilise souvent le système des petits cadeaux.
Du logiciel piraté offert ou vendu pas cher en passant par le paquet de croissants , un pot ou le café offert aux collègues , le pervers sait très vite se rendre populaire vis-à-vis des autres , y compris évidemment à ses futures victimes. Il est pourtant facilement repérable par sa manière de mettre en boîte certains collègues. Ses blagues ne sont pas anonymes, mais dirigées sur un ou plusieurs individus existants.
Exemple de blague nominative :
Bonjour « votre prénom »,
Alors toujours aussi pédé ? (Clamé de manière à ce que tout l’entourage entende)
Il peut aussi y avoir une action physique
Le psychopathe peut passer derrière vous et simuler un coït anal en secouant violemment le dossier de votre chaise.
Il fait mine de pousser des cris de jouissance et termine par un « Tu aimes ça ma salope hein ? »
L’entourage passif n’intervient pas, celui actif se met à rigoler.
Dès la moindre réaction de la victime, il enchaîne presque toujours par « Mais non, je plaisante, je plaisante ! »
En fait le pervers ne plaisante pas, il vient simplement de s’essuyer les pieds sur votre personnalité. Son but réel est la dévalorisation permanente de l’image d’autrui et rien d’autre.
Un conseil (n’acceptez aucun cadeau de la part d’un collègue qui blague en ciblant une personne bien précise du bureau)
Les histoires drôles sont anonymes, les pervers ne peuvent pas s’empêcher mettre des noms dessus, ils sont donc facilement repérables.

Page 3
Extrait du livre « Gourou de secours » - Auteur : Philippe Lheureux - www.gourou.biz
112
Destruction
Comment y arrivent ils ? Progressivement mais sûrement !
Ils savent très bien jouer avec la limite de rupture des gens. Une humiliation trop rapide entraînerait une rupture de la communication, voir une bagarre donc ils y vont progressivement en augmentant la dose par cumul à chaque nouvelle agression.
La méthode progressive leur permet de bénéficier de la complicité de l’entourage pour augmenter l’effet de dévalorisation. Ils ont besoin de leur public pour se sentir exister et pour se sentir soutenus.
Ils savent que la révolte réelle de la victime devient très difficile quand elle a accepté progressivement de se faire humilier. Cette technique est assimilable à celle utilisé par certaines sectes, ce n’est ni plus ni moins que de la manipulation mentale.
Toute dévalorisation progressive d’un individu entraîne chez lui une forme de dépression. Les pervers le savent et en abusent pour arriver à vous nuire. De plus, ils n’ont absolument aucun remords et pendant que vous essayez de comprendre pourquoi ils vous en veulent, ils préparent déjà leurs prochains coups.
Même l’entourage professionnel ne comprend pas pourquoi la victime craque un jour alors qu’elle supportait apparemment jusqu’ici ! La complicité passive ou active de l’entourage rassure les pervers ! il se sentent à l’abri pour réaliser leurs agressions psychiques. Cela leur donne l’impression d’agir en accord avec le groupe puisque
celui ci est complice passif ou actif de ses actions.
Voici l’arsenal des coups qu’ils peuvent utiliser pour vous pourrir la vie.
Ceux ci peuvent varier en fonction de la position hiérarchique du psychopathe. Plus celle ci est élevée, plus l’arsenal dont il dispose pour vous nuire est important.
Vous injurier ou vous ridiculiser devant vos collègues.
Vous ignorer lors de la poignée de mains matinale entre collègues.
Lancer des rumeurs à votre sujet (faire croire que vous partez avant l’heure, que vous n’avez pas assez de travail ou que vous faites pleins d’erreurs)
Vous faire passer pour un fou, un homosexuel ou un dépressif.
Vous enfumer avec sa cigarette ou son cigare alors qu’il sait que vous ne supportez pas ça (non fumeur , malade , femme enceinte ).
Vous perturber par des appels téléphoniques anonymes la nuit à votre
domicile. Faire passer un arrêt maladie pour une manière de tirer au flanc. Vous menacer physiquement ou verbalement.
S’attaquer à votre automobile ou à votre moto pour vous occasionner des frais supplémentaires. Critiquer sans cesse votre travail ou votre vie privée. Faire croire à votre femme que vous avez une maîtresse ou à votre mari que vous avez un amant.
S’approprier votre travail et rejeter ses propres erreurs sur vous.
Interdire qu’on vous adresse la parole ou qu’on vous donne du travail.

Page 4
Extrait du livre « Gourou de secours » - Auteur : Philippe Lheureux - www.gourou.biz
113
Vous isoler de vos collègues ou essayer de briser certaines relations
amicales. Vous interdire le téléphone.
Vous racketter en cachette ou sous une forme détournée.
Vous faire chanter y compris sexuellement.
Vous donner trop de travail ou un travail qui ne correspond pas a vos
compétences. Vous demander de faire des heures supplémentaires inutiles car le planning est purement imaginaire.
Bloquer votre évolution dans la société ou votre salaire.
Vous contraindre à un travail inintéressant.
Vous pousser à la faute, à la dépression, à la démission ou au suicide.
Comment lutter contre ?
La mesure la plus efficace consiste en une sensibilisation du personnel des sociétés ce problème. Des réunions peuvent être réalisées pour informer les salariés que tout acte d’humiliation est désormais interdit et qu’il est de leur devoir de les dénoncer à la direction .Du coup ce sont les psychopathes qui deviendront les cibles, sauf s’ils rentrent dans le droit chemin (ce qui n’est pas gagné).
Une loi vient d’être votée afin de permettre de combler le vide juridique concernant le harcèlement moral. Elle prévoit jusqu’à 1 an de prison ferme et 15000 euros d’amende pour le harceleur.
J’ai peur qu’elle ne soit pas vraiment plus efficace que celle pour lutter contre le tabagisme car si la peine maximum est atteinte en cas de suicide de la personne harcelée , qu’en sera t’il pour les cas moins graves. De plus, la loi oublie la notion de délit de complicité de harcèlement alors que c’était la justement, le point faible des
harceleurs.
En attendant des mesures concrètes rien ne vous empêche de vous défendre vous même !
En fonction du harceleur. Si le psychopathe est un inférieur hiérarchique ou un collègue. Rendez lui la pareille dès la première agression. Les loups ne mangent pas les loups.
Le but n’est pas de devenir comme lui, mais simplement de l’effrayer assez pour qu’il vous foute la paix.
Voici un exemple de phrases qui peuvent vous servir.
Je ne t’autorise pas à t’essuyer les pieds sur ma personnalité pauvre malade mental.

Page 5
Extrait du livre « Gourou de secours » - Auteur : Philippe Lheureux - www.gourou.biz
114
Les psychopathes du travail dans ton genre, j’en mange quatre tous les matins au petit déjeuner.
Une loi prévoyant 1 an de prison ferme et jusqu’à 15000 euros d’amende est justement en vigueur pour remédier à ton cas psychiatrique, je pense que tu devrais réfléchir au problème avant ma contre-attaque.
Montrez lui clairement que vous voyez clair dans sa personnalité. Ce genre d’individu est un peu comme un vampire, il a peur de la lumière.
Provoquez tout de suite la rupture de communication qu’il veut éviter pour continuer à vous nuire.
Une autre technique consiste à dire à voix haute la description de l’agression que vous venez de subir pour que vos collègues en profitent aussi. Pour l’exemple cité au dessus, cela pourrait être.
Nous venons d’assister à une tentative de dévalorisation de ma personnalité par la parole et par des gestes à caractères sexuels. Cette tentative est l’œuvre de Monsieur (citez bien le nom du pervers en question) et démontre clairement l’altération mentale du sujet. Ce monsieur poursuit un but qui est la domination d’autrui par le harcèlement moral et ce but n’a rien à voir avec les objectifs de notre
société. Je propose que l’on en parle à la direction s’il continue ce genre
comportement psychopathe.
Non seulement le psychopathe est démasqué mais de plus, vous utilisez ses propres
paroles et gestes contre son image.
En général cela lui fait très mal et après il vous fout une paix royale. Surveillez le quand même de près et venez tout de suite au secours d’autres collègues de bureau plus faibles sur lequel le psychopathe risque de se rabattre.
Si le psychopathe est un supérieur hiérarchique .
Enregistrez le à son insu et n’oubliez pas que tout supérieur à souvent aussi un supérieur auquel vous pouvez accéder vous aussi pour vous défendre. La plupart des patrons sont normaux, même s’ils ne se rendent pas compte qu’ils hébergent des psychopathes dans leur personnel.
Notez sur un cahier toutes les humiliations qu’il vous fait subir et arrangez vous pour qu’il le sache. (Parlez en à ses complices actifs)
Arrangez vous pour que des témoins soient présents et signent votre cahier. Dans le cas contraire, notez les comme complices du harceleur.
Vous pouvez aussi faire savoir que vous allez porter plainte contre le harceleur.

Page 6
Extrait du livre « Gourou de secours » - Auteur : Philippe Lheureux - www.gourou.biz
115
Pour le moral, essayez de vous soutenir entre personnes harcelées et de résister en groupe. Le pervers ne s’attend jamais à ce que deux ou trois personnes le prennent à parti verbalement. Il se croit seul avec sa victime et soutenu par le groupe actif.
Si c’est le grand patron A l’impossible nul n’est tenu et n’oubliez pas votre devoir de désobéissance. Tenez lui tête et s’il vous vire, attaquez le en justice. Inutile de compter sur une action de groupe car la plupart des gens préfèrent courber
l’échine pour préserver leur travail. Mieux vaut se faire virer rapidement que de souffrir pendant des mois d’un harcèlement. Si vous ne cédez pas, vous partirez la tête haute pour incompatibilité d’humeur où faute grave imaginaire, c’est un moindre mal :-).
Les ravages qu’un harcèlement de longue durée font subir à l’esprit peuvent aller jusqu’au suicide, il est donc préférable de rechercher un nouvel emploi, pensez y !

Voir en ligne : www.gourou.biz

Navigation

Annonces

  • Rejoignez-nous et restez informés !

    Suivre la Responsable de la Publication  :