Attention au Zyban

, par  Grainede Ble , popularité : 1%

Certains médicaments prévus pour arrêter de fumer peuvent présenter des effets secondaires graves.

Les plus connus sont certainement les effets cardiovasculaires des patchs de nicotine en cas de consommation concomitante de tabac.

Mais certains médicaments par voie orale, même en arrêtant complètement de fumeur peuvent être dangereux - en Nouvelle Zélande c’est par example le cas du Zyban, accusé entr’autres d’insomnie, de dépression, d’anxiété...

Mise à jour : il se pourrait, comme rapporté par un de nos lecteur, que ce médicament soit responsable de 5 décès en Allemagne

Attention au Zyban

Au 9è jour de prise de Zyban, je suis déjà passé par des envies de mourrir, de la mélancholie permanente, machoires serrées, tremblements, tachicardie, changements d’humeur,dormi environ 4h par nuit, incapable de faire une sieste, troubles de la mémoire,,perte d’appétit, bref, la totale !

J’ai 30 ans et suis de bonne constitution, et fume habituellement une douzaine de cigarettes par jour .

J’arrête ce jour ce traitement et le considère comme vraiment dangereux.

merci mon petit pour tes conseils ; je voulais arrêter mais j’ai peur au vu de ce qu’on me dit sur ce médicament qui est plus dangereux que la cigarette elle même.

Certes le Zyban présente des effets secondaires comme tout médicament...

Pour les cas graves, ces personnes devaient avoir des antécédents médicaux peu favorables à la prise de ce médicament.

Je prends le Zyban et ça fonctionne bien, au départ des insomnies, mais tout est rentré dans l’ordre. A partir du moment où le médecin traitant suit et connaît son patient, les risques sont vraiment limités.

Arrêtez donc la psychose sur ce médicament.

Je suis à la 7e semaine de Zyban et je fumais plus de 2 paquets de cigarettes par jour. Les effets secondaires sont passés au bout de 15 jours environ. Maintenant, malgré quelques petites envies de fumer que j’ignore royalement, je peux dire que ça marche. Essaie de tenir encore quelques jours.

Ouah, c’est super raide le zyban, ça cartonne un max, quand on parle de 4 heures de sommeil par nuit, on a pas vraiment tort, des bourdonnements en plus, ET CA S ARRETE LA. Quel bonheur d’avoir arrete de fumer, faut vraiment être très con pour arrêter le médicament et reprendre à fumer. Donc, il faut une semaine de plus (j’en suis à une semaine d’arrêt) pour que les effets secondaires s’estompent, tant mieux.

Quand est ce qu’il faut passer de deux comprimés à un par jour ? Pourquoi une durée de traitement de 7 à 9 semaines, que vaut il mieux faire ? Merci de vos réponses

J’ai cessé de fumer voilà 8 semaines, grâce (avec l’aide) au Zyban. Je dois dire que j’ai failli plusieurs fois arrêter le traitement au cours des premiers 10 jours : Vertiges, nausées, mal de crane, muqueuses sèches (saignement de nez) bref la totale. Mais en contrepartie, le besoin de fumer tellement amoindri en vaut la peine (j’ai toujours pris un seul comprimé). Aujourd’hui, j’ai arrêté totalement la prise de Zyban depuis 7 jours, car quelques effets persistaient (stress et saignement). Ces effets disparaissent très lentement. L’envie de fumer (sans Zyban) est un peu plus forte, mais reste très gérable. Je précise que j’ai 45 ans, que je fumais 2 paquets depuis 30 ans et que mes précédentes tentatives ont échouées très rapidement (max 15 jours)....

Alors, quelques soient les effets indésirables de ce médicament, je ne regrette pas de l’avoir essayé.

Je suis à ma neuvième journée de prise de Zyban à raison de deux par jour depuis le cinquième jour.J’arrête de fumer dans deux jours. Je ne dors presque plus, environ 3 à 4 heures par nuit, j’ai les yeux qui chauffent, je suis très impatiente et agressive par moment et je bouge sans cesse. Je veux continuer de prendre Zyban, mais est-ce que ces effets secondaire vont diminués avec le temps ou s’amplifier ??? Je ne sait trop si je dois continuer encore quelques jours de prendre Zyban. C’est certain que je veux arrêter de fumer. Mais régler un problème et en créer un autre, c’est de cela dont j’ai peur.

Mon témoignage n’est qu’indirect et je vous laisse le soin d’en juger la valeur.

Je ne fume pas mais au cours d’une hospitalisation à la mi-Octobe j’ai partagé la chambre d’un homme d’une cinquantaine d’années qui était là à la suite d’une attaque qualifiée de crise d’épilepsie (perte de connaissance au cours d’une partie de pétanque et réveil aux urgences 3 heures plus tard). Au cours de nos conversations il m’expliqua qu’il essayait d’arrêter de fumer depuis huit jours à l’aide d’un nouveau produit miracle (et coûteux semble-t-i)l, le zyban.

Aucun antécédent d’épilepsie, ni aucun autre problème de santé. Quatre jours après cet incident, et une grande quantité d’examens, les médecins l’ont renvoyé chez lui apparemment en excellente santé mais en lui suggérant d’abandonner le zyban..

Restons optimistes : ça n’était peut-être qu’une coïncidence ou alors une personne exceptionnellement réactive.

Je vous laisse à vos réflexions, bon courage à tous


L’URL de cette annonce est :
http://thera.info/article.php?sid=907

Annonces

  • Rejoignez-nous et restez informés !

    Suivre la Responsable de la Publication  :