Assurance Maladie et quelques chiffres : Cherchez l’erreur

, par  Grainede Ble , popularité : 2%

Cherchez l’erreur : Assurance Maladie et quelques chiffres

Déficit cumulé de la Sécu : 50 milliards d’euros ;

  • dette cumulée de l’Etat : 1.000 milliards d’euros ; le « service » de la dette représente 60% des dépenses de l’Etat. A votre avis, ça va dans quelles poches ? Les intérêts de la dette sont passés de 16 milliards d’euros/an en 1993 à plus de 30 milliars d’euros/an en 2003 (chiffres Comptabilité Publique)
  • l’emprunt Giscard 1973 de 5,6 milliards de francs indexé sur l’or a été remboursé 8,5 fois sa valeur soit 55 milliards de francs et a coûté 35 milliards de francs d’intérêts
  • Rappel : les professions médicales « libérales » ont un revenu qui est...socialisé (payé par le Sécu)
  • revenu moyen d’un cardiologue de ville : 860 000 euros net de frais
  • revenu moyen d’un chirurgien privé : 580.000 euros net de frais
  • 58.000 généralistes prescrivent 85 % des médicaments
  • revenu moyen d’un généraliste : 65.000 euros net de frais
  • l’industrie pharmaceutique dépense 20.000 euros par an et par médecin, et emploie 24.000 visteurs médicaux soit un « visiteur » pour 2,4 médecins
  • la « formation continue » des médecins est entièrement sous contrôle de l’industrie pharmaceutique
  • les dépenses en publicité de l’industrie pharmaceutique sont le double des dépenses de recherche
  • on dépense 6 fois plus pour les médicaments en France que dans les pays nordiques
  • 50 milliards d’euros engloutis dans l’OPA Sanofi Aventis (merci la Sécu !)
  • les 9 plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux (dont Sanofi-Aventis) ont un rendement net après impôt de 45%
  • 19,5 milliards d’euros d’exonération de cotisations patronales, soit 20 %. En 1993, les exonérations étaient de ...4% en vingt ans, la part des salaires (et cotisations sociales et impôts et taxes) dans la valeur ajoutée a baissé de 10 % en vingt ans,
  • la part des actionnaires a augmenté de 10%, passant de 30 à 40% en vingt ans, on est passé de 1 million de chômeurs à 4 millions :
  • puisque qu’on vous dit que la baisse les cotisations patronales « favorise » l’emploi... 1 chômeur sur deux n’est pas indemnisé
  • 100.000 chômeurs , c’est 1,3 milliards d’euros en moins pour la protection sociale
  • plus values financières des entreprises et organismes financiers, totalement exonérées de cotisations sociales : 160 milliard d’euros taux de rentabilité des banques : 30%
  • 800 fortunes professionnelles (individus ou familles) détiennent 153 milliards d’euros (non comptée la fortune privée - immobilier, yatch, chevaux, œuvres d’art, etc...) 15 milliards d’euros pour Liliane Bettencourt 14 milliards d’euros pour Bernard Arnault, petit industriel du Nord à ses débuts, qui a fait sa fortune sur le dépeçage du groupe textile Boussac, avec les aides de l’Etat 10 milliards d’euros pour Dassault, entièrement financés par l’Etat 6 milliards d’euros pour Pinault
  • 117 millions d’euros seulement pour Jean-Claude Delarue. Il faut dire que la télévision publique n’est pas bien riche, En dix ans, c’est pas si mal...
  • socialisation des pertes : l’Etat, par lintermédiaire de la Caisse des Dépôts et Consignations, apporte 75 millions d’euros à Euro Disney
  • socialisation des pertes : l’Etat a payé 150 milliards de Francs pour le scandale du Crédit Lyonnais (et c’est loin d’être fini ). Toujours lié au Crédit Lyonais, dans l’« affaire Executive Life », l’Etat paiera 475 millions de dollards + 185 millions de dollards pour le compte de Pinault, sur instruction de son copain Chirac
  • socialisation des pertes : 60,7 milliards d’euros de dettes pur France Télécom, 20,7 milliards d’euros de pertes annoncées pour l’exercice 2003
  • Douste Blazy annonce une aide de 150 euros par an aux plus démunis (revenu inférieur à 656 euros/mois), qui concernerait 2 millions de personnes.
  • Actuellement 1,6 millions de personnes la touchent déjà ! Et le surcôut sera pris... sur les fonds sociaux de la Sécu, donc aux plus pauvres !
  • Le coût d’une mutuelle est de 55 à 60 euros / mois, selon la mutualité, 100 euros /mois à 60 ans...
  • De 1700 mutuelles à ce jour, il ne devrait en rester que 10 dans dix ans (source : président de la Mutualité) Les assurances détiennent 10 % du marché...Les mutuelles sont soumises au mêmes règles que les assurances (concurrence oblige !). Qui va gagner ?
  • Criminel : 150.000 personnes sont exclues de toute couverture maladie ; ce sont les sans papiers...
  • Aux Etats Unis Revenu moyen 27.000 dollars/an ; Côut de l’assurance maladie privée : 9.000 dollars/an ; 40 millions de personnes sans couverture maladie ; 82 millions de personnes n’ont pas de couverture maladie six mois par an

De : Patrice Bardet
juin 2004
site : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=7763

Navigation