ÂGE de la TERRE & AUTRES TERRES

, par  Amessi , popularité : 3%

Il est des périodes où les informations bourgeonnent tel le printemps,quoique les médias communicants délayent et délayent en leur sempiternelle jactance.
C’est le cas de Sc & Vie de Mars où au moins l’un des 2 articles cité ici pourrait -comme celui déjà énoncé,il y a quelques jours-tenir en une demi-page
L’objet du présent message est plus lié à l’ancienneté de la Terre qu’aux autres terres.Nous parlerons toute
fois de leur article sur les autres terres car il est très symptomatique d’une chose:chaque fois que les médias font allusion aux autres vies envisageables ,la réponse est qu’en ce cas on les aurait déjà découvertes et il en est également de multiples ouvrages se voulant sérieux !

Et voilà qu’au simple détour d’un article de Sc & Vie l’on découvre une des raisons pour laquelle ce discours est fondamentalement faux:les exoplanétes sont bien souvent de la taille de la Terre ou 5 fois plus grosses et ne sont pas visibles car l’exoplanéte ne se dévoile que par effet de loupe.

ÂGE de la TERRE & AUTRES TERRES

Les exoplanétes sont celles qui sont trop loin d’une étoile pour être éclairées par elle.Nous tenons encore là un merveilleux exemple du principe du mensonge officiel qui froidement pendant des dizaines d’années assure et affirme en faisant l’impasse sur un point crucial connu de tous les astronomes.On nous dit également froidement que tous les astronomes ne le cachent plus:ils se sont lancés dans la course à la vie extra-terrestre.
Et là on croit rêver d’un rêve qui fait froid dans le dos devant une telle audace dans le mensonge,alors qu’en fait leur seule réalité est qu’ils voient bien que cette réalité ne pouvant plus être cachée ,il faut commencer à la faire perler..démontrant par là même
à quel point une revue aussi ancienne que Sc & Vie est complice consciente du mensonge officiel
Les AUTRES TERRES :
Nous abrégerons sur cet article que chacun peut aller voir s’il le désire.Les loupes ou lentilles gravitation
nelles sont connues depus EINSTEIN.Ce sont des galaxies lointaines déformées par par des amas de galaxies d’avant plan.Ces exoplanétes existent par milliers mais celle que l’on vient de découvrir (OGLE- 2005BLG -390 L cool.gif a une révolution de dix de nos années pour une année.Elle est à 20 000 années lumiéres & aurait 10 milliards d’années.Il s’agit d’une exoplanète tellurique donc solide comme la Terre à - 220 ° & mille fois moins lumineuse que notre terre,dépendant d’une naine rouge 5 fois moins massive que notre Soleil.Elle est enveloppée d’une atmosphère ,peut-être à effet de serre .
Depuis 1995 les astronomes (depuis bien avant en fait !) ont constitué « un bestiaire(!) d’exoplanètes dont beaucoup sont gazeuses ou liquides.les liaisons entre plusieurs observatoires sont nécessaires pour »accoucher" d’une exoplanète

Plus interessant est l’article qui suit et qui nous parle des cyanobactéries et plus exactement nous montre comment la TERRE est devenue vivable,car elle nous fait découvrir un historique de la photosynthèse et comment des poisons tels que le méthane le restent et d’autres comme l’oxygéne cessent de l’être !
N’oublions pac ce que nous disent nos pères, venus d’ailleurs depuis les années 1900:l’atmosphère d’une nouvelle planète est totalement irrespirable pour les humains.On remédie à cela par une végétation appropriée qui absorbe les produits toxiques et déleters.On abandonne ensuite le système à ses propres moyens.D’incroyables créatures commencent alors à apparaître,vivent,se battent,disparaissent et mutent.Nous passerons sur l’action directe de ces observateurs qui deviennent ensuite acteur en jouant avec le feu de l’horloge cosmique.Nous allons voir que l’article sur les cyanobactéries va exactement dans ce sens.

UNE TERRE DEVENUE VIVABLE :

Le prétexte de l’article est une cyanobactéries ou algue bleue qui a permis le développement de la photosynthèse mais aurait pu ne pas le faire.Nous passerons sur ces conclusions car l’article le dit lui-même une cyanobactérie ne suffit pas ,il faut un contexte global.

Le titre de la cyanobactérie qui a failli détruire la vie sur terre n’est donc qu’une accroche de marchand de presse en mal de sous entre les rapetous & oncle picsou !
L’intéressant est qu’il y a environ plus de 700 millions d’années les continents étaient encore en formation (NDLR:d’ailleurs cette Terre n’avait qu’un seul continent et ce n’est pas seulement la nature qui lui a donné plusieurs continents-autre histoire)et les océans dominent.Depuis déjà plusieurs milliards d’années la vie est là sous la forme de bactéries méthanogènes s’épanouissant donc dans un milieu sans oxygène (souvenons nous de nos cours de phy-chi et de l’antinomie méthane -oxygène !)consommant de l’hydrogène(H2 ) et du CO2 et rejetant du méthane (CH4) façonnant déjà notre atmosphère.Il y avait alors 600 fois plus de méthane que de nos jours,gaz à effet de serre qui maintient au sol la chaleur & 20 fois plus puissant que le CO2,produit par les volcans mais recyclé dans les roches en formation.Quoique le soleil ne soit qu’à 80 % de son niveau actuel,la température est donc de 50° ici-bas.

Dans le même temps la lumière du soleil est bien sûr utilisée en énergie chimique puis utilisée pour synthétiser des matières organiques.Les premiers organismes photosynthétiques sont donc là avec des bactéries sulfureuses pourpres ainsi que des bactéries vertes (les 2 ne rejetant pas d’O2 alors que les cyanobactéries en rejettent) dépendant du soufre , du sulfure (H2S) d’hydrogène et bien sûr de H2,ce dernier libéré au niveau des sources hydrothermales sous-marines à 350°,riche de minéraux.La photosynthèse devient donc de plus en plus efficace puisque la chlorophylle A permet de recueillir de plus en plus d’énergie lumineuse & accroissant les échanges électroniques (NDLR:le journal parle de donneur d’électrons,mais c’est un langage un peu raccourci,l’électromagnétisme étant universel) ;Dés lors les cyanobactéries colonisent les océans.

Mais relativement rapidement la planète va devenir glacée !
C’est là que Joseph Kirschvink (géobiologiste du California Inst of Tech)intervient en précisant qu’à son avis les cyanobactéries
furent les principaux agents de cette glaciation:libérant trop d’O2 dans l’atmosphère.ET selon la réaction CH4 + O2 = CO2 + H2O
le méthane ne s’entendant vraiment pas avec l’oxygène s’oxyda rapidement en gaz carbonique(20 fois moins puissant que le méthane).Entre 100 000 ans et un million d’année l’effet de serre cessa et le globe se recouvrit d’une couche de 1,5 km d’épaisseur de glace.On pense donc que la vie put se maintenir notamment grace aux sources hydrothermales des profondeurs.Au bout de 30 à 70 millions d’années de glaciation,les volcans n’en continuant pas moins de cracher leur CO2,le dioxyde de carbone s’accumula dans atmosphère puisque les océans glacés sur 1,5 km de profondeur ne pouvaient plus l’absorber.Devenant le principal gaz de l’atmosphère,l’effet de serre se reconstitua jusqu’à ce que la Terre atteigne à nouveau les 50 °celsius.Si la Terre avait été plus éloignée du soleil le système n’aurait pas marché car le CO2 se serait solidifié et n’aurait pas joué son rôle « d’effet de serre ».

La débâcle glaciaire permit le brassage ,notamment du fer,du manganèse et du soufre,de beaucoup d’autres nutriments tandis que l’oxygène se libérait brutalement en masse.L’exposition soudaine à l’oxygène notammentcelui des cyanobactéries,entraîna la précipitation des principaux métaux en gisements miniers.Ainsi pourrait s’expliquer les milliards de tonnes de manganèse découvert dans le Kalahari.Les bactéries méthanogènes et les autres organismes anérobies (développement sans O2) périrent donc aussi en masse.Aujourd’hui encore les cyanobactéries restent les éléments dominants de la photosynthèse.Plusieurs millions d’années plus tard les animaux et les hommes apparurent (fin de l’article)

Notons aussi que nos pères venus d’ailleurs ,mirent aussi l’accent dans leur témoignage du rôle prépondérant des volcans,glaciations et cataclysmes apocalyptiques liés à la seule Terre.Nous voyons alors que hypothèse de notre chercheur est finalement très recevable tant au plan physique que « méta-physique »

Il résulte donc de ces deux articles que les planètes identiques à la Terre ne sont pas aussi rares qu’on le prétend,mais seulement hors de perception de nos chercheurs et que les éléments physico-chimiques qui ont rendu la Terre accessible à la vie humaine correspondent aux informations que nous avions reçu bien avant ces mêmes chercheurs..dont une certain nombre-discrets- savent pertinemment que l’homme ne descend pas du singe et laissent le darwinisme au vestiaire.Enfin au niveau énergétique le rôle de l’eau et de l’eau de l’air ainsi que celui de la photosynthèse apparaîssent bien PRIMORDIAL comme porteur des échanges électro-magnétiques régulateur de la vie en sonensemble,faisant bien du bipéde humain un sous-produit du monde végétal (voir :Médecine énergétique = médecine quantique)

S’ajoutant aux éléments apportés par l’article « visibilité de la conscience »qui ressemble fort à l’électromagnétisme entourant chaque organe,voilà donc encore des pans de l’incrédulité académique humaine qui s’effondrent,montrant le temps en parti perdu -car il est bon de comprendre par soi-même-à douter des enseignements de nos pères,alors que nous irions plus vite en partant sur les bases crédibles qu’ils nous donnaient.
Le vortex ascendant est donc bien là contrariant le vortex descendant de l’obscurantisme totalitaire :à chacun de choisir son ascenseur !

de-combredet.jean chez wanadoo.fr