Nodules : une dysharmonie entre Foie et Rate

, par  Amessi , popularité : 2%

Les nodules sont malheureusement, une affection assez courante, et heureusement, souvent bénigne. Toutefois, avoir des nodules thyroïdiens n’est pas anodin et peut provoquer des troubles de la thyroïde s’ils sont « chauds ». Pour la médecine allopathique, bien qu’il y ait des facteurs aggravants, les causes de l’apparition de nodules ne sont pas bien définies. Alors, pour en venir à bout, dans 20% des cas, elle propose l’opération… La médecine traditionnelle chinoise propose, quant à elle, une interprétation et des solutions différentes…

JPEG

Bertrand Bimont

Le principal organe en cause lors des troubles de la thyroïde est le rein.

 Concernant les nodules, il faut plutôt aller chercher du côté de la relation foie / rate.

 En médecine traditionnelle chinoise :

les nodules sont associés à une « dégénérescence des chairs », induites par un blocage énergétique. La majorité des nodules et des kystes, sont des stagnations de mucosités fabriquées à partir de l’humidité que le corps n’arrive pas à gérer.

 Le rôle du foie :

La stagnation des liquides organiques et à fortiori, la formation de tan (mucosités) peut être due à une stagnation du Qi. Et dans ce cas-là, le principal responsable est souvent le Foie.

C’est en effet à lui qu’incombe la charge de drainer et disperser le Qi dans le corps.

Malheureusement, le Foie est l’organe situé en première ligne face aux déséquilibres émotionnels. La colère, mais aussi tout autre excès d’émotions, peuvent avoir pour effet de bloquer son énergie. Alors, le Foie agresse la Rate, entrainant le dysfonctionnement de cette dernière.

 La dysharmonie entre le foie et la rate

Les relations entre les Cinq mouvements

Pourquoi dit-on que le Foie « agresse » la Rate en médecine traditionnelle chinoise ?

Ces deux organes sont très liés, et leur dysharmonie est à l’origine de beaucoup de déséquilibres en médecine traditionnelle chinoise.

 Selon la pensée chinoise, l’homme est à l’image de l’univers.

Or, les phénomènes de la nature forment une puissante synergie au sein de laquelle chaque élément (ou Mouvement), s’engendre, se contrôle ou se domine et se révolte. Cette théorie, faite de cycles, est transposée au corps humain et plus précisément, aux organes.

La Rate (et son entraille liée, l’estomac) correspond à l’élément Terre et le Foie (et la vésicule biliaire) à l’élément Bois.
Lors du cycle d’engendrement (cycle scheng), chaque élément naît de l’autre et tous se soutiennent mutuellement. Par exemple, le bois engendre le feu qui engendre la terre, selon ce cycle : Eau > bois > feu > terre > métal

Il y a également une situation de domination nécessaire entre les éléments (cycle ke), le but étant la régulation. Dans ce cycle, le bois domine la terre (les arbres permettent par exemple la bonne santé de la terre) et donc le Foie domine (contrôle) la Rate.

 Le Foie et la Rate, deux organes interdépendants

Le Foie et la Rate ont une relation particulière, puisqu’ils sont interdépendants et se contrôlent mutuellement. Le Qi du Foie draine le Qi de la Rate et la Rate produit le Qi et le Sang pour nourrir le Foie.

En cas de stress émotionnel, il y a stagnation chronique du Qi du Foie qui entrave la fonction de la rate.

Dans le cas des nodules, le dysfonctionnement de la Rate entraine la création de mucosités, qui aggravent la stagnation du Qi. Par conséquent, le Sang sera également entravé dans sa circulation et cela provoquera des amas de sang qui bloquent l’énergie et par la force des choses créent des nodules. Toute une réaction en chaîne !

 Traiter les nodules

JPEG

Noducalm - Laboratoires Bimont

En pharmacopée chinoise, pour réduire ou éliminer les nodules, on va plutôt travailler sur l’équilibre énergétique de la Rate, qui est l’organe affaibli. Il existe une formule, Noducalm, qui permet de transformer les mucosités, tout en tonifiant et régularisant le Qi et nourrissant le Sang.

Avec l’autorisation de Bertrand Bimont . Tous droits réservés

Lire le lien actif :Laboratoires Bimont

Voir en ligne : Nodules : une dysharmonie entre Foie et Rate

Navigation