Les baies de Goji : Super-aliment ou dangereuse solanacée ?

, par  Amessi , popularité : 1%

Les baies de Goji font partie d’une longue liste de « super-aliments » vantés en ce moment par les magasins bio et autres boutiques. Depuis des années on en parle partout : « c’est le meilleur nouvel aliment santé que vous pouvez consommer tous les jours « On les appelle aussi « baies de Lyciet » , fruit de lyciet, et en anglais « boxthorn », »fruit de la vigne de mariage ».
  • Ces petites baies séchées appartiennent à la famille des solanacées, ce qui les rend particulièrement dangereuses quand leur consommation excède la capacité de les digérer correctement

 Goji berries on the bush

 Nous vous recommandons fortement de consommer toutes les solanacées avec modération

Vous vous rappelez sans doute de votre maman qui vous déconseillait de cueillir les petites baies rouges toxiques dans la nature. C’est parce qu’un grand nombre de ces plantes portant des baies rouges appartiennent à la famille des solanacées.

PNGLa famille des solanacées contient des glycoalkaloïdes puissants et nocifs comme la solanine. La solanine, comme d’autres composants nocifs des plantes de cette famille, sont comme un insecticide naturel qui repousse les insectes qui grignotent les fruits de tomates, pommes de terre, poivrons, aubergines et autres solanacées.

Note :

Pour plus d’informations, voir cet article : Au-delà du régime sans gluten : le rôle critique des lectines fixant la chitine dans les maladies humaines. Le lien entre les solanacées et l’inflammation est connu depuis longtemps.

Les collations coûteuses comme les baies de Goji posent un vrai problème, parce que lorsque votre alimentation contient beaucoup de solanacées, il est facile de dépasser son propre seuil de tolérance aux divers constituants de type « insecticide » que vous prenez aussi avec les tomates, pommes de terre, etc. Quand cela arrive, un certain nombre de symptômes révélateurs et désagréables apparaissent.

 Pensez-y. Qu’arrive-t-il à un insecte exposé à des insecticides ?

Avant d’être tué par les agents chimiques nocifs, vous pouvez être sûr qu’il ne se sentira pas bien et sera lentement neutralisé par les agents neurotoxiques et autres composés toxiques. Et effectivement, on sait que les solanacées attaquent en priorité les nerfs, les tissus conjonctifs, et tissus musculaires. On ne dirait pas une très bonne chose pour le cœur !

The Health Coach recommande systématiquement aux patients d’éviter les solanacées en cas de maladie chronique ou de troubles de longue date. Tout le monde voit son état amélioré par le simple fait d’éviter cette famille d’aliments. C’est d’ailleurs un conseil très sensé quand on sait que :

 Des chercheurs suggèrent que la toxicité des solanacées est le co-facteur numéro 1 de l’arthrite aux Etats-Unis.

 Faites attention aux nombreuses « super-boissons » qui contiennent des baies de Goji, si vous êtes sensible aux solanacées.

Si vous avez les symptômes suivants, vous voudrez peut-être éviter STRICTEMENT les solanacées pendant 30, 60 ou 90 jours. Le plus longtemps possible. Quel que soit votre état de santé ou de bien-être global, vous serez étonné des effets de cette restriction alimentaire.

De nombreux symptômes sont associés à la toxicité et à l’empoisonnement par les solanacées. Chaque personne réagit différemment selon la biochimie individuelle, les organes et tissus ciblés, les habitudes alimentaires, l’ascendance, les prédispositions génétiques, et de nombreux autres facteurs.

 Les symptômes suivants sont ceux qui reviennent le plus souvent chez ceux qui y ont porté attention.

  • • douleurs arthritiques,
  • • fatigue et lassitude,
  • • peu d’énergie et manque d’endurance,
  • • douleur et faiblesse musculaire,
  • • symptômes d’allergies,
  • • hypersensibilité à d’autres aliments,
  • • fragilité et sensibilité des articulations et tissus conjonctifs,
  • • irrégularités cardiaques – souffle, battements, palpitations,
  • • étourdissements ou sensation de faiblesse quand il fait chaud ou sous le soleil,
  • • éruptions cutanées, rougeurs, urticaire,
  • • sentiment général de malaise,
  • • brouillard cérébral et incapacité à se concentrer,
  • • dépression,
  • • colère et impatience,
  • • disputes avec l’entourage.

Ce n’est en aucun cas une liste exhaustive ; mais c’est une liste de symptômes que The Health Coach a catalogué durant les nombreuses années de suivi de patients ayant une sensibilité aux solanacées.

 Alors pourquoi jeter de l’huile sur le feu ?

Quand vous achetez une grosse quantité de baies de Goji, il est possible que vous dépassez votre seuil de tolérance aux solanacées. Vous allez aussi détériorer vos relations, car une consommation régulière de ces aliments a des effets ÉNORMES sur la dynamique interpersonnelle.

-* Qui n’a pas entendu parler du tempérament irlandais ? Trop de pommes de terre ?

  • Ou des italiens tempétueux ? Trop de sauce tomate, poivrons, aubergines, et paprika ?
  • Et que diriez-vous des mexicains et leurs siestes mondialement célèbres ? Trop de sauce salsa, piments jalapenos, chiles havanais, etc ?

Voir aussi l’article (en anglais) :

 Les solanacées, votre pire cauchemar ?

Nous ne disons pas d’éviter les solanacées toute votre vie. Quand on n’en prend pas pendant un certain temps, une pizza ou des pâtes avec de la sauce tomate, ou votre sauce mexicaine favorite, ça va. Mais observez-vous bien après en avoir consommé, et notez si vous avez les symptômes mentionnés ci-dessus. Si ce n’est pas le cas, vous n’avez pas dépassé le seuil de tolérance.

 En conclusion :

 Dried goji berries

Si vous souffrez d’une des maladies de civilisation avec un nom en acronyme, ou d’un syndrome moderne d’infection multiple, nous recommandons fortement de suivre cette restriction alimentaire. Par ce simple changement alimentaire, de très nombreuses personnes ont soulagé leurs douleurs et souffrances, et de nombreuses autres ont vu leur arthrite disparaître.

Le Dr. Norman Childers est l’un de ces héros méconnu dans le domaine de la santé et du bien-être. Ses recherches et son engagement ont permis de mettre à jour un problème de santé majeur qui serait autrement passé inaperçu. Vous serez peut-être intéressé par lire l’un de ses livres pour mieux comprendre le problème des solanacées (voir : A Diet to stop arthritis : The nightshades and ill health).

 Un témoignage convaincant et une anecdote très révélatrice :

The Health Coach a passé en revue les centaines de produits de santé et de bien-être depuis des années. Les baies de Goji n’ont pas échappé à son attention, surtout quand elles sont devenues à la mode. Alors il en a acheté en grande quantité et les a mangées. Puis il a commencé à se sentir vraiment mal — un peu comme lorsqu’il mangeait autrefois des solanacées. Mais il n’avait pas encore fait le lien. Puis un jour, en faisant des recherches sur le jus d’acai de MonAvie, il a vu que les baies de Goji étaient dans la liste des ingrédients. Il est donc allé voir sur Wikipédia, qui a confirmé que ces baies étaient des solanacées. C’en était terminé avec les baies de Goji. Puis il a commencé à se sentir de mieux en mieux, après avoir mis fin à cette consommation de baies de Goji.

Maintenant, le propriétaire de la société qui vendait les baies de Goji était toujours très grincheux, irritable et déprimé. A un tel point que The Health Coach alla souvent l’aider. Une fois le lien avec les solanacées établi, il a essayé de lui expliquer, mais son commerces de produits santé dépendait trop des baies de Goji pour ses recettes. Un peu comme les médecins qui prescrivent trop facilement les médicaments.

Sources à mentionner : WWW.AMESSI.ORG avec source The Health Coach1

Navigation