Dr DIASOLUKA Luyalu - Ophtalmologiste

Adresse de Contact  :
Optique Professionnelle (OPTIPRO),
Face Lignes Aériennes du Congo (LAC)
Avenue du Port n° 7, Kinshasa - Gombe.
Tél. : +243 851278216

Né 11 Août 1953 (Kwilu-Ngongo, RD Congo).

Ophtalmologiste (1980) Clin Univ Kinshasa
(Le Tout premier Ophtalmologue africain [en l’occurrence congolais] chronologiquement diplômé en Afrique [République Démocratique du Congo], alors âgé de seulement 27 ans, probablement alors le plus jeune ophtalmologue du monde, sinon l’un des plus jeunes ophtalmologues à l’époque),

Doyen (Prototype) des Ophtalmologues africains entièrement « MADE IN AFRICA ».

Jeunesse :
J’ai passé toute ma jeunesse dans le Quartier IMMO-CONGO.
Ce quartier aussi appelé Q. du 20 Mai a hébergé ou accueilli de très grandes éminences de la République Démocratique du Congo :
Le Président Kasa-Vubu, Le tout premier Premier-Ministrre de la RDC Monsieur ADOULA, Le tout premier bourgmestre de la Commune de Kalamu M. Pinzi Arthur, Le Président Joseph Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga qui venait y rendre visite à sa famille qui était voisine de nous, Le Président Laurent désiré Kabila y aurait séjourné pendant un temps, Les grands musiciens mondains Tabu-Ley et Kabasele Yampagna Pépé Kallé y ont étudié à l’École St Raphaël ÉcomoRaph, ... Sans compter moi-même Ye-Meïy.

Dr en Médecine, Chirurgie & Accouchements (1977) Univ Nat Zaïre,
alors âgé de seulement 24 ans, alors parmi les plus jeunes Médecins de l’époque, si pas le plus jeune.
(Le seul Médecin à avoir effectué TOUT son cycle de formation médicale
=Médecine Générale, Chirurgie & Accouchements, et
Spécialisation [en Ophtalmologie]=
durant le programme de la 1re Réforme universitaire de l’UNAZA =
Université Nationale du Zaïre, au Mont Amba)

Math-Physicien (humanités : 1971) Collège Pestallozi - Kinshasa.

Informaticien - Webmaster

Mode des études  :

J’ai fait toutes mes études en flèche, pas comme un boomerang : de l’enseignement primaire à la Spécialisation en Ophtalmologie, bien sûr en passant par la Médecine, Chirurgie & Accouchements :

Aucune fois je n’ai refait d’année (jamais redoublé de classe)
et
aucune fois je n’ai refait d’examen (jamais d’examen de repéchage ou de deuxième session), même suite à une maladie grave.

et en plus j’étais toujours le plus souvent premier de la classe, rarement jusqu’au 3è à 5è, de la classe.

Et ce, sans tricherie, ni fraude ni corruption ou pourboire.

Essentiel du Parcous Professionnel :
1982 : Responsable du Service d’Ophtalmologie de l’Hôpital Présidentiel de Gbadolite.
1984 : Responsable du Service d’Ophtalmologie de l’Hôpital de Kitambo.
1993 : Consultant en Ophtalmologie près la Clinique Bondeko - Lmete - Kinshasa.
2012 : Consultant c/° Optique Professionnel (OPTIPRO).

Adresse de Contact  :
Optique Professionnelle (OPTIPRO),
Face Lignes Aériennes du Congo (LAC)
Avenue du Port n° 7, Kinshasa - Gombe.
Tél. : +243 851278216

INVENTIONS DE NOVO :

  • Nvelle échelle (universelle) des températures (à déposer et produire),
  • Global Health Assessment - GHA,
    (obtensible gratuitement sur DVD sur simple demande)
  • Synoptophorette pour les redressements axiaux (à déposer et produire),
  • Logiciel de protocole automatique avec l’Ordinateur des mesures prises/relevées avec un Synoptophore (ou synoptomètre) :

http://diasoluyalu.exactpages.com/synopto/synoptophore3.html
http://diasoluyalu.exactpages.com/synopto/synoptophore4.html

  • NAGEL logiciel (simulateur logiciel du très onéreux anomaloscope de NAGEL.

http://diasoluyalu.exactpages.com/colors/diasnagelh.html
http://diasoluyalu.exactpages.com/colors/diasnagelv.html

  • Acuités visuelles angulaires

http://diasoluyalu.exactpages.com/av/avangul.html
http://diasoluyalu.exactpages.com/av/avangul1.1.html

  • Logiciel de prescription de lunettes

http://diasoluyalu.exactpages.com/lunettes/ordonnance_lunettes.xlsx

  • Logiciel d’équivalences des unités des lunettes

http://diasoluyalu.exactpages.com/lunettes/conversion_lunettes.html

Mes logiciels dans les sites mondiaux de téléchargement :

http://scripts.toucharger.com/fiches/scripts/acuites-visuelles-angulaires/5605.htm

Autres Innovations [en Médecine]

A. Nouvelle Théorie sur l’évolutivité de la Myopie Dégénérative.
Médecine d’Afrique Noire, Tome XXIX, Février 1982, N° 2, pp 87-92.

La myopie est plus élevée et évolue d’autant plus vite qu’elle apparaît dans les premières années de la vie, voire au stade embryonnaire. Les myopies apparaissant à cette phase sont lr plus souvent dégénératives et malignes, avec lésions [malignes] au fond d’œil et forte altération de la vision et du Champ Visuel. Elles dépassent souvent les -25 Dioptries à l’âge adulte (avec risque de phosphènes & myodésopsies et pire, du redoutable décollement de rétine et la cécité qui en découle).

Quelques Prouesses en Médecine

A. 10 articles de Dr DIASOLUKA dans un même Numéro spécial d’une revue médicale.
Afrique Médicale, N° 211, 22è année, Juin-juillet 1983, pp 325-358.

Avec l’éditorial ci-dessous lui dédié (au Dr DIASOLUKA) par le comité de direction :

ÉDITORIAL

La République du Zaïre possède depuis deux ans un Centre d’Études et de Recherches pour l ’lnformatisation de la Myopie (CERINFORMYO).

Il s’agi t d’une institution privée, autofinancée à buts non lucratifs, qui a été fondée le 10 Mai 1981 par un ophtalmologue et chercheur, le Dr Diasoluka Nz. Luyalu M. D., manifestement très expérimenté dans sa discipline sous tous ses aspects.

Cela méritait t d’être porté à la connaissance de nos lecteurs, car cette expérience, cet exemple, méritent de retenir notre attention, surtout dans un domaine très vulnérable ou la pathologie est riche et redoutable.

Le Dr Diasoluka nous a proposé une véritable moisson de travaux, dont l’originalité et la densité ont conduit le comité de lecture de la revue « Afrique Médicale » à leur consacrer un numéro spécial.

L’auteur nous parle successivement :

  • De l’orthopisation dans la myopie, dont les mécanismes ont été clairement exposés, et les conséquences de leur altération.
  • Des injections sous-conjonctivales bulbaires de substances actives dont l’auteur souligne les avantages, et suggère la possibilité d’utilisation de substances dépôt à loger dans l’espace sous-conjonctivale qui évite les pénibles injections répétées.
  • De l’âge d’apparition de la myopie dégénérative, bien connue, résultant d’un allongement de l’axe antéro-postérieur du globe [oculaire], et met en cause le stress scolaire qui ne doit pas être négligé comme point de départ de ces troubles.
  • De l’envergure de la myopie dégénérative où l’auteur présente la répartition des 2 principales myopies dans les différents degrés de cette affection.
  • De la rigidité sclérale dans la myopie, consécutive à une altération du collagène de la sclérotique, où l’hérédité a manifestement son mot à dire.
  • Enfin à l’impédance de la myopie où l’auteur fait une comparaison entre la vision sans correction optique et la vision après correction optique chez le myope.

Le Dr. Diasoluka Nz. Luyalu M. D. nous offre également des mises au point intéressantes et des conseils pratiques que vous pourrez lire dans les chapitres de mise à jour, d’enseignement médical.

P. CORREA
[pour le Comité de Direction]

Les titres des dix articles de l’édition spéciale étaient donc :
1. L’Orthopisation dans la myopie, p 325
2. Des injections sous-conjonctivales bulbaires, p 331
3. Myopie dégénérative et Âge d’apparition, p 333
4. L’Envergure de la Myopie dégénérative, p 337
5. La Rigidité sclérale dans la myopie, p 343
6. L’Impédance de la Myopie, p. 347
7. La Biomathématique de l’âge dans la Myopie, p. 349
8. Point de vue : Cryptocritères d’évaluation d’un médicament, p 351
9 & 10. Enseignement médical :
9. Le Moment statistique, p. 357
10. La Pente de probabilité, p. 359.

Voir en ligne :