Nous continuons de vivre à crédit

, par  Christine LORENCE , popularité : 1%

Nous continuons de vivre à crédit : c’est le constat du dernier rapport Planète vivante publié par le Fonds Mondial pour la Nature. Tous les deux ans, les experts évaluent l’empreinte écologique de l’homme sur la terre. Et cette année encore, les pays riches dépassent la capacité des milieux naturels à se renouveler, Bernard Cressen est le directeur scientifique du WWF France.

“Si tout le monde vivait comme un américain il faudrait 5 planètes. Si tout le monde vivait comme un français il faudrait 2 planètes et demie”

Gaspillage d’un côté, pénurie de l’autre... l’alimentation est le bien le plus mal partagé sur la planète. “

On produit en protéines végétales et animales de quoi nourrir 12 à 13 milliards d’individus. Or nous ne sommes que 6 milliards et demi et 920 millions de personnes ont faim ! Le problème n’est donc pas de produire plus il est de produire mieux dans les bons endroits. Il faut savoir aussi qu’aux Etats Unis on jette 50% de la nourriture et 26% en Europe donc nous sommes bien en face de sociétés de gaspillage d’un côté et de sociétés qui n’ont plus accès au minimum vital de l’autre. Il faut donc soutenir les agricultures vivrières pour que les gens puissent se nourrir sur place dans leur propre pays”

En 45 ans, la pression de l’humanité sur la planète a plus que doublé. Nous vivons déjà une crise écologique “

La crise écologique sera sans doute plus grave que la crise financière parce que la crise écologique c’est l’alimentation de tous les jours, c’est l’eau, c’est l’habillement c’est le chauffage si on ne prend pas des mesures à la hauteur des enjeux nous irons vers un changement climatique de plus de trois degrés et vers des crises alimentaires et des crises d’accès à l’eau. Ce n’est pas durable il faut changer nos modes de production de consommation et de distribution”.

source :http://www.france-info.com/spip.php?article208050&theme=81&sous_theme=144

Navigation

ThèmesTous les tags

1/326
1/326
1/326
1/326
2/326
1/326
1/326
1/326
4/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
2/326
4/326
1/326
1/326
1/326
1/326
3/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
3/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
4/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
5/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
2/326
2/326
2/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
3/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
1/326
2/326
1/326
1/326
1/326