Aspartame : Danger

, par  Administrateur, Grainede Ble , popularité : 1%

Lors de la CONFÉRENCE MONDIALE POUR L’ENVIRONNEMENT, j’ai passé plusieurs jours à donner des conférences sur « l’ASPARTAME vendu sous les dénominations ’NutraSweet’, ’Equal’, et ’Spoonful »’. Dans l’introduction à cette conférence, ils ont annoncé qu’il existait une épidémie de sclérose multiple et de lupus systémique (systemic lupus) et qu’ils ne comprenaient pas quelle toxine pouvait causer une épidémie aussi étendue dans tous les Etats Unis. J’ai expliqué que j’étais précisément là pour parler de ce sujet.

 Lorsque la température de l’Aspartame dépasse 30 degrés Celsius, l’alcool de bois (méthanol) contenu dans l’ASPARTAME se transforme en formaldéhyde, puis en acide formique, ce qui cause de l’acididé métabolique. (L’acide formique est le poison injecté par les piqûres de fourmis, c’est l’acide organique le plus simple chimiquement et donc le plus virulent !). La toxicité du méthanol ressemble à la sclérose multiple ; d’où les gens diagnostiqués par erreur comme souffrant de sclérose multiple.

La sclérose multiple n’est pas mortelle, contrairement à l’empoisonnement au méthanol.

Dans le cas de lupus systémique, nous découvrons qu’il est presque aussi étendu que la sclérose multiple, tout spécialement chez les personnes qui boivent du Coke Light et Pepsi Light. De plus, dans le cas d’intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement trois à quatre boîtes de 4 dl. par jour, certains même davantage. Dans les cas de lupus systémique, qui est déclenché par l’ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que l’Aspartame est la coupable. La victime continue à en faire usage, aggravant le lupus à un point tel que parfois, cela menace la vie même de la personne. Lorsque l’on parvient à couper toute consommation d’Aspartame chez les gens, ceux souffrant de lupus systémique deviennent généralement asymptomatique.

Toutefois, dans le cas de personnes diagnostiquées de sclérose multiple, (alors qu’en réalité, il s’agit d’intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent. Nous avons vu des cas où la vue et même l’ouïe sont revenues. Cela s’applique aussi aux cas de tinnitus.

Lors d’une conférence, j’ai dit :

  "Si vous utilisez de l’ASPARTAME (NutraSweet, Equal, Spoonful, etc.) et que vous souffrez de symtômes de fibromyalgie, de spasmes, de douleurs lancinantes, d’engourdissements des jambes, de crampes, de vertige, de maux de tête, de tinnitus, de douleurs aux articulations, de dépression, d’attaques d’anxiété, de problèmes d’articulation vocale, de troubles de la vue ou de pertes de mémoire —

  vous avez probablement la MALADIE DE L’ASPARTAME !"

Durant mon intervention, les gens s’exclamaient « je souffre de ça, est-ce réversible ? » Cette maladie se propage.

Quelques-uns des conférenciers présents à ma présentation souffraient eux-mêmes de ces symptômes.

Lors de l’une de mes conférences, l’Ambassadeur d’Ouganda nous apprit même que leur industrie sucrière ajoutait de l’aspartame !
Il continua en disant que l’un des fils du leader de cette industrie ne pouvait plus marcher, en partie à cause de l’absorbtion de ce produit.

Il s’agit d’un problème très sérieux. Quelqu’un est venu nous voir, le Dr. Espisto (un de mes collègues) et moi-même, pour nous demander ’Pouvez-vous me dire pourquoi de plus en plus de gens sont atteints de sclérose multiple ? Durant la visite d’un hôpital, une infirmière nous a dit que six de ses amis, grands buveurs de Coke Light, avaient eu un diagnostic de sclérose multiple. Cela dépasse les coïncidences, et c’est là le problème. Aux Etats-unis, des audiences du Congrès ont eu lieu avant que l’Aspartame ne soit inclu dans 100 produits différents. Depuis ces premières audiences, il y en a eu deux autres, sans succès.

Rien n’a été fait. Les lobbies pharmaceutiques et de la chimie ont des ramifications très profondes. Aujourd’hui, plus de 5000 produits contiennent cette substance, et la PATENTE EST EXPIREE !!! A l’époque de la première audience, les gens devenaient aveugles. Le méthanol de l’aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l’œil.

Le formaldéhyde ( communément appelé Formol ! ) appartient à la même classe de toxicité que le cyanure et l’arsenic :

 DES POISONS MORTELS ! ! !

Malheureusement, ils prennent plus de temps à tuer ;
mais ils tuent des gens et provoquent toutes sortes de problèmes neurologiques.

L’Aspartame change la chimie du cerveau, ce qui provoque de graves attaques. Cette drogue change le niveau de dopamine dans le cerveau.
Imaginez ce que cette substance provoque chez des patients souffrant de la maladie de Parkinson.

Cette drogue provoque aussi des défauts de naissance.

Il n’existe absolument aucune raison d’ingérer ce produit.

 Ce n’est PAS UN PRODUIT DIÉTÉTIQUE ! ! !

Le rapport du Congrès souligne : « Cela provoque un besoin maladif de carbohydrates et vous fera GROSSIR ».
Le Dr. Roberts expliqua que lorsqu’il sevra ses clients d’aspartame, la perte de poids moyenne était de 10kg par personne.
Le formaldéhyde se stocke dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses.

L’Aspartame est spécialement dangereuse pour les diabétiques. Tous les médecins savent ce que l’alcool de bois aura comme effet chez un diabétique. Nous nous sommes rendu compte que les médecins pensent avoir des patients atteints de rétinopathie, alors qu’en fait, ce désordre est provoqué par l’Aspartame.

L’aspartame maintient le niveau de sucre du sang hors de contrôle, provoquant le coma chez beaucoup de patients. Malheureusement, beaucoup en sont morts.

Au cours de l« ’American College of Physicians Conference » (Conférence du collège Américain des Médecins) de nombreuses personnes nous ont dit que de leurs connaissances étaient passés de produits à la saccharine à des produits à l’aspartame et comment ces gens avaient fini dans le coma. Leurs médecins n’arrivaient plus à garder les niveaux de sucre du sang sous contrôle. Ces patients souffraient de graves problèmes de pertes de mémoire, tombaient dans le coma et finissaient par mourir.

La perte de mémoire est due au fait que sans les autres acides aminés trouvés dans la protéine, l’acide aspartique et la phénylalanine sont neurotoxiques. Ils franchissent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones.

Le Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, souligne :
"Les ingrédients stimulent les neurones du cerveau jusqu’à la mort,
provoquant des dégâts dans le cerveauà des degrés divers".

Le Dr. Blaylock a écrit un livre intitulé :

  « EXCITOTOXINS : THE TASTE THAT KILLS »

 Ecotoxines : le goût qui tue », Health Press, Tel gratuit : 1-800-643-2665).

Le Dr. H.J. Roberts, spécialiste du diabète et expert mondial de l’empoisonnement à l’aspartame a aussi écrit un livre intitulé : « DEFENSE AGAINST ALZHEIMER’S DISEASE »
 Pour se protéger de la maladie d’Alzheimer »).

Dr. Roberts explique comment l’empoisonnement à l’aspartame accélère la Maladie Alzheimer. Comme l’infirmière d’un hopital me le disait, des femmes de 30 ans arrivent avec la maladie d’Alzheimer. Dr. Blaylock et Dr. Roberts vont écrire un article sur ce sujet comportant quelques descriptions de cas, et le publieront sur Internet. Selon la Conference of the American College of Physicians, « Nous parlons d’une peste de maladies neurologiques provoquées par ce poison mortel ».

Dr. Roberts a réalisé ce qui se passait lorsque les premières campagnes de marketing pour promouvoir l’usage de l’aspartame ont été lançées. Il dit que « ses patients diabétiques présentèrent des symptômes de perte de mémoire, de confusion et de graves pertes de la vue ». A la Conference of the American College of Physicians, les médecins admirent qu’ils n’en savaient rien. Ils se demandaient pourquoi ces crises s’étaient tellement répandues (la phénylalanine contenue dans l’aspartame casse les seuils de crise et épuise la sérotonine, ce qui provoque de la maniaco-dépression, des attaques de panique, de la rage et de la violence ! ).

Juste avant la conférence, j’ai reçu un fax de Norvège me demandant s’il existait un antidote à ce poison, car ils ont énormément de problèmes liés à cela dans ce pays. Ce poison est maintenant disponible dans plus de 90 pays. Heureusement, des conférenciers et ambassadeurs de plusieurs pays étaient présents à la conférence et ont offert leur soutien.

Nous vous demandons aussi de nous aider.
Imprimez cet article et avertissez les gens que vous connaissez.
Ramenez au magasin tout produit contenant de l’aspartame.
Faites le test « NO ASPARTAME » et envoyez nous votre histoire.

Je vous assure que MONSANTO, les créateurs de l’aspartame, savent très bien à quel point ce produit est dangereux ! Ils financent l’Association Américaine des Diabétiques, l’Association Diététique Américaine, le Congrès Américain et la Conférence du Collège Américain des Médecins. Le 15 novembre 1996, le New York Times a publié un article montrant comment l’Association Diététique Américaine accepte de l’argent de l’industrie alimentaire et approuve leurs produits en contrepartie. Dès lors, ils ne sont plus en position de critiquer le moindre additif, ou de reconnaître leurs liens avec MONSANTO.

C’est vraiment très grave. Nous avons dit à une mère dont l’enfant était nourri au NutraSweet d’abandonner ce produit. L’enfant souffrait d’attaques quotidiennes. La mère a téléphoné à son médecin, qui a téléphoné à l’Association Diététique Américaine, qui a répondu au médecin de ne pas supprimer l’apport de NutraSweet chez l’enfant. Nous en sommes toujours à essayer de convaincre la mère que l’aspartame provoque ces attaques. Chaque fois que nous parvenons à supprimer l’ingestion d’aspartame, les attaques cessent. Si cet enfant meurt, vous saurez qui en est responsable, et c’est contre cela que nous nous battons. Il existe 92 symptômes documentés de problèmes liés à l’aspartame, du coma à la mort. La majorité d’entre-eux sont neurologiques, parce que l’aspartame détruit le système nerveux.

La maladie de l’Aspartame est en partie la cause sous-jacente du mystère des problèmes de santé des soldats américains durant la guerre du golfe (et non pas les pseudo armes chimiques soit disant détruites). La langue qui brûle et d’autres problèmes répertoriés dans plus de 60 cas peuvent directement être reliés à la consommation de produits à l’aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons light avaient été envoyées aux troupes stationnées dans le Golfe. (Souvenez-vous qu’à partir de 30 °C, la chaleur libère le méthanol de l’aspartame). Ces boissons Light restèrent sous les 40°C du soleil d’Arabie durant des semaines , stockées sur des palettes. Les hommes et les femmes envoyés dans le Golfe les buvaient toute la journée durant. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l’empoisonnement à l’aspartame.

 Le Dr. Roberts affirme « consommer de l’aspartame au moment de la conception peut provoquer des anormalités de naissance ».

Selon le témoignage devant le Congrès qu’a fait le Dr. Louis Elsas, pédiatre et Professeur en génétique à la Emory University, la phénylalanine se concentre dans le placenta, provoquant des retards mentaux.

Dans les premiers tests sur les animaux de laboratoire, les animaux développèrent des tumeurs du cerveau (la phénylalanine se décompose en DXP, un agent de la tumeur du cerveau). Lors d’un exposé du Dr. Espisto sur l’aspartame, un neurochirurgien de l’audience rajouta « lorsqu’ils ont ôté les tumeurs, ils ont trouvé qu’elles contenaient de très hautes concentrations d’aspartame ».

Le Stevia, un aliment sucré QUI N’EST PAS UN ADDITIF et qui aide à la métabolisation des sucres serait idéal pour les diabétiques ; il a maintenant été approuvé comme supplément diététique par la Federal Drug Administration américaine. Durant des années, cette même Federal Drug Administration avait refusé d’approuver ce produit, du fait de se loyauté envers MONSANTO.

Le Sénateur Howard Hetzenbaum a écrit un projet de loi qui aurait protégé tous les nourissons, les mères enceintes et les enfants des dangers de l’aspartame. ce projet de loi aurait aussi institué des recherches indépendantes sur les problèmes existant dans la population liés à l’aspartame (attaques, changements dans la chimie du cerveau, changements dans les symptômes et les attitudes neurologiques). Ce projet de loi a été enterré par les tout-puissants lobbies chimiques et pharmaceutiques, laissant ainsi se propager cette vague de maladie et de mort dans un public n’en soupçonnant pas l’existence. Depuis la Conférence du Collège Américain des Médecins, nous espérons avoir le soutien de certains leaders politiques de différents pays.

source web : www.gve.ch/mohr-mohr-and-more