Alzheimer le thé aide à lutter contre la maladie d’Alzheimer (étude)

, par  Grainede Ble , popularité : 1%

Boire du thé régulièrement, comme le font des millions d’Anglais ou de
Chinois, aide à lutter contre la maladie d’Alzheimer. C’est ce que
révèle une étude scientifique publiée mardi par le journal "Phytotherapy
Research".

[ats] - Des scientifiques de l’université de Newcastle (nord-est de
l’Angleterre) ont en effet découvert lors de tests en laboratoire que la
consommation régulière de thé, qu’il soit vert ou noir, a pour effet
d’inhiber l’enzyme acétylcholinestérase, responsable de la dégradation
de l’acétylcholine au niveau des synapses.r

Le thé aiderait à lutter contre la maladie d’Alzheimer (étude)

Boire du thé régulièrement, comme le font des millions d’Anglais ou de
Chinois, aide à lutter contre la maladie d’Alzheimer. C’est ce que
révèle une étude scientifique publiée mardi par le journal "Phytotherapy
Research".

[ats] - Des scientifiques de l’université de Newcastle (nord-est de
l’Angleterre) ont en effet découvert lors de tests en laboratoire que la
consommation régulière de thé, qu’il soit vert ou noir, a pour effet
d’inhiber l’enzyme acétylcholinestérase, responsable de la dégradation
de l’acétylcholine au niveau des synapses.

La diminution d’activité de l’acétylcholine est un des facteurs de la
maladie d’Alzheimer. En revanche, la consommation de café n’est d’aucune
aide pour lutter contre Alzheimer, selon cette étude, qui indique que le
thé noir ou vert a aussi un effet sur l’enzyme butyrylcholinesterase,
également en cause dans la maladie d’Alzheimer.

D’autre part, le thé vert aurait un effet inhibiteur sur la beta-secretase, enzyme responsable de la production du peptide abéta, agent qui serait responsable de la dégénérescence des neurones. « Nos découvertes sont particulièrement passionnantes car le thé est déjà une boisson très populaire, elle est peu chère et il ne semble pas y avoir d’effets secondaires lorsqu’elle est consommée », s’est réjoui le responsable de l’étude, le Docteur Ed Okello.

"Il serait merveilleux que notre travail aide à améliorer la qualité de
la vie de millions" de personnes souffrant de la maladie, a-t-il ajouté.

"Bien qu’il n’y ait par de remède contre Alzheimer, le thé pourrait potentiellement être une autre arme dans la panoplie utilisée pour
traiter cette maladie et ralentir son développement", a-t-il expliqué.

Navigation